- Page 3

  • Debilité enflammée

    flamme01.jpg

    chateau feu.jpgMais qu'est-ce qui pousse des petits c... à bouter le feu. Quel plaisir peuvent-ils retirer de la destruction des biens d'autrui?

    feuverdun.jpgCes dernières années, ce genre de vandalisme s'est multiplié. A Haren, chaque année à la Saint-Sylvestre, le commissariat fait l'objet de ce genre de dégradation. On se souvient encore de la destruction du château de la plaine de jeux. Plus récemment, avant la nouvelle année, le feu a été bouté à des poubelles rue de Verdun, le feu ayant produit des dommages au bâtiment voisin, encore heureux qu'il ne se soit pas propagé davantage.

    D'autres quartiers souffrent du même problème: ainsi, à Neder over Heembeek, le feu a été bouté ce dimanche soir à un autocar qui a été complètement détruit!

    Quel satisfaction les coupables peuvent-ils avoir ainsi de telles exactions, d'autant que s'ils n'ont rien dans la tête, ils n§ont pas davantage dans le pantalon puisqu'ils n'assument pas leurs actes.

    Si ils sont fascinés par le feu, pourquoi ne deviennent-ils pas cuisiniers ou, au pire, ne travaillent-ils pas à l'incinérateur de Neder over Heembeek, là au moins ils seraient utiles!

    busfeu01b.jpg

    sok.jpg

  • Quand Haren s'envoie en l'air

    sabca03.jpg

    sabca01.jpegCela fait plus d'un siècle que Haren est liée à l'aviation. Encore à l'heure actuelle, une des entreprises des débuts de l'aéronautique belge a son siège dans notre village.

    sabca04.pngCrée en 1920 sur le site de l'aérodrome de Haren que nous avaient laissé les prussiens, la SABCA (Société Anonyme Belge de Construction Aéronautique) a su traverser les âges. Au fil du temps, elle est passée sous giron du constructeur hollandais Fokker avant d'être reprise par le groupe français Dassault Aviation.

    sabca06.pngElle a su néanmoins garder sa spécificité. En son siège de Haren se trouvent les bureaux d'études, mais aussi la production de divers éléments des fusées Ariane et Vega (dont des coiffes et des système de guidage) ainsi que la fabrication d'élément de fuselage des Airbus A400 (avion de transport militaire) A350 et A380 (le plus gros avion de ligne du Monde); ces éléments sont ensuite acheminés par la route vers le site d'assemblage de Toulouse.

    Si la SABCA recrute régulièrement, ce sont des jobs exigeant un niveau de qualification et de compétences élevé.

    sok.jpg

  • Réception du Comité

    vcom01.png

    vcom02.pngC'est bien de saison, et le Comité de Haren n'a pas dérogé à la règle, ce 19 janvier il invitait les habitants à un drink pour présenter ses voeux pour l'an neuf.

    vcom03.pngPetite innovation cette année, ce n'est pas le président qui a prononcé le discours, mais deux jeunes membres (en français et en néerlandais).

    vcom04.pngCurieusement, en cette année électorale, seuls trois conseillers communaux avaient répondu à l'invitation. Le bourgmestre a fait une apparition tardive en coup de vent, mais c'est vrai qu'entre les différents départements de son administration et les nombreuses a.s.b.l. et autres intercommunales, il doit courir d'une réception à l'autre.

    sok.jpg

  • Bouddha, éléphants et cannelle

    elephant.jpg

    18011503.jpgLe périple des 8 Gambettes se poursuit au Sri Lanka, pays ou le bouddhisme est omniprésent, ou il est possible de croiser des éléphants sur la route et producteur d'une épice chère aux belges: la cannelle.

    Vous pouvez les suivre sur leur page Facebook en cliquant ici.

    sok.jpg

  • Un nouveau fritkot à Haren?

    fritkot cornet b.jpg

    Rénover les fritkots situés sur le territoire de la Ville de Bruxelles en leur donnant une identité reconnaissable, c'était là le but du concours d'architecture lancé par l'échevine du commerce et l'échevin de l'urbanisme.

    Les lauréats de ce concours sont connus depuis ce 18 janvier, le projet retenu est celui d’un Gantois et d’un Liégeois originaire d’Eupen, Morris Vandenberghe et Thomas Hick du bureau d’architecture « Studio Moto ». Ensemble, ils ont imaginé un fritkot convivial, simple, fonctionnel, facilement identifiable et s’intégrant parfaitement dans le tissu urbain bruxellois.

    fritkot01.jpgC’est après avoir reçu successivement les 52 candidats et au terme d’une journée de délibération, que s’est prononcé le jury du concours d’architecture, composé des deux échevins bruxellois Geoffroy Coomans de Brachène et Marion Lemesre, du Président de l’Union Nationale des Frituristes (Unafri) Bernard Lefèvre, de l’architecte et professeur à l’Université Libre de Bruxelles Francis Metzger ainsi que de représentants de l’administration.

    Les candidats ont été évalués sur base de trois critères primordiaux :

    • L’identité (caractère iconique, adaptable en fonction de la spécificité des différents fritkots)
    • La fonctionnalité (pratique et ergonomique),
    • L’intégration (dans le tissu urbain).

    De forme simple et épurée, l’objet, de par sa taille et sa superficie, s’implante parfaitement dans le tissu urbain. Son revêtement réfléchissant en aluminium poli favorise le dialogue avec son contexte ; ainsi, par un jeu de réflexions, les abords se trouvent changés au gré des passages et c’est en se déplaçant autour du volume que celui-ci se dessine. Ce matériau, résistant et facile d’entretien, permettra également de venir à bout des détériorations liées aux actes de vandalisme.

    Enfin, le fritkot est couronné par une enseigne lumineuse unique. Chaque frituriste aura l’autonomie de la confectionner lui-même afin de garder son identité propre.

    Les étapes suivantes:

    • Début 2018 : lancement du marché pour la confection du cahier des charges nécessaire à la mise en oeuvre des fritkots

    • Fin 2018 : introduction des demandes de permis d’Urbanisme.

    • Début 2019 : lancement du marché pour la mise en oeuvre (désignation de l’entrepreneur qui réalisera les travaux).

    • 2019 : réalisation des fritkots.

    Enfin, cela c'est la théorie vu qu'il y aura des élections fin 2018 et qu'il n'est donc pas certain que la même majorité soit en place, et, nous sommes en Belgique...

    Une fois le projet réalisé, les fritkots seront mis en concession/location. Y aura-t-il un candidat sérieux pour la reprise du fritkot situé au coin de la rue de Verdun et du Houtweg?

    fritkot02.jpg

    sok.jpg