- Page 3

  • HAREN tv recherche...

    Haren tv 1.jpgVous vous sentez une âme de journaliste ou de cameraman??? Vous êtes harenois ou vous aimez ce village??? HAREN tv recherche des collaborateurs bénévoles, aucune qualification particulière n'est requise.

    HAREN tv est une web tv qui a vu le jour en mai 2011. Ses buts sont de promouvoir, faire connaître et défendre le village de Haren. En parralèle à la web tv, existe aussi une web radio ainsi que ce blog en collaboration avec le groupe Sudpresse.

    Castrum.jpgSi vous souhaitez collaborer à cette aventure, contactez-nous : redaction@haren.tv

    lgh08.jpg

    Dans un autre ordre d'idée, HAREN tv est à la recherche de personnes ayant travaillé dans les entreprises de Haren aujourd'hui disparues (UPL, De Keyn, Reckitt, CFI, Tréfilerie, Cokeries etc...). Si tel est votre cas, ou si vous connaissez quelqu'un dont c'est le cas, contactez-nous avant que la mémoire ne se perde: redaction@haren.tv

     

  • A vos plumes!

    DSCN0075.JPGL’asbl "Les Amis des Bibliothèques de la Ville de Bruxelles" décernera en octobre 2013 son «Prix Littéraire 2013 des Bibliothèques de la Ville de Bruxelles». Les candidats ont jusqu'au 31 mars 2013 pour se faire connaître.

    Le Prix littéraire 2013 des Bibliothèques de la Ville de Bruxelles récompensera un auteur de langue française, domicilié en Belgique, pour un roman pour adultes édité depuis le 1er janvier 2012.

    DSCN0069.JPGUn prix d’un montant de 2.500 euros sera remis au lauréat à l’Hôtel de Ville de Bruxelles en octobre 2013.

    Les œuvres, accompagnées d’une notice biographique, doivent parvenir, pour le 31 mars 2013 au plus tard, en trois exemplaires, au siège social de l’asbl :

    Les Amis des Bibliothèques de la Ville de Bruxelles asbl
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tel. 02 548 26 10
    Fax 02 548 26 48

     

    DSCN0065.JPG

     

     

  • David Philips en concert au Toogenblik

     david philips 1.jpgLe bluesman Anglais David Philips revient à Haren pour animer la scène de notre club.

    Ce n'est pas la première fois qu'il fait le déplacement à Haren, preuve que l'accueil est apprécié par les artistes.

     

     

    david-philips-toogenblik-harenle-9-decembre-2-L-WYL8b6.jpgPour rappel, David Philips est un véritable amoureux de son art. Son premier album solo, "Heal Yourself alone", il l'a enregistré, mixé et masterisé dans ... un débarras d'un appartement de Barcelonne. Il avait bénéficié alors de la complicité de Caspar St Charles (batterie/flute) et Abel Boquera (claviers).

    A l'occasion, il ne dédaigne pas jouer sur une guitare réalisée à partir d'une simple boite à cigares. Surprenant, mais très convaincant sous ses doigts!

    Il vient à Haren pour présenter son nouvel album "The Rooftop Recordings".

    David PHILIPS au Toogenblik, rue Cortenbach, 11,

    le vendredi 22 février à 21 heures

    P.A.F.: 12€

    david philips 2.jpg

     

  • Les pollueurs aiment Haren!

    dep 7.jpgNotre bourgmestre s'offusque lorsqu'on lui dit que Haren est la poubelle de Bruxelles, et pourtant, c’est l’impression que l’on éprouve lorsqu’on aperçoit rue Pré aux Oies – dans le virage sous les piliers gigantesques du  diabolo de la SNCB – l’immense dépôt clandestin qui y est apparu en quelques jours.

    On dirait que tous les entrepreneurs du bâtiment de la région se sont donné le mot d’ordre pour y déverser leurs déchets de construction voir pire...

    dep 1.jpgDes dizaines de pyramides s’élèvent du sol comme si elles voulaient atteindre la hauteur du viaduc ferroviaire. Ici ce sont des bidons de peintures d’une marque utilisée par les seuls professionnels, là des meubles de cuisines délabrés transformés en container à briquaillons, l’inévitable matelas tient compagnie a d’innombrables sacs blancs éventrés remplis de briques et pierrailles en tous genres.

    dep 2.jpgA cette touche navrante s’ajoutent des dizaines de plaques ondulées en asbeste, dont l’inhalation est bien connue comme hautement préjudiciable à la santé, l’affaire Eternit est là pour le prouver. Pour rappel, Le danger de l'amiante-ciment réside dans la manipulation du matériau en cas de travaux de transformation. Une fois que le matériau est dégradé ou manipulé, des microfibres volatiles s'attaquant au système respiratoire sont libérées et sont extrêmement cancérigènes

    Enfin on peut y observer des paquets de  médicaments et seringues en tous genres.

    Alors…. »Dites moi »  comment se fait-il qu’une fois les quelques maisons qui se trouvaient à cet endroit rasées et totalement déblayées et les piliers du train mis en terre, il n’ait fallu que quelques semaines pour voir ce champ nu se transformer en immense dépotoir alimenté par, si je m’en réfère aux traces de pneus sur le sol, de gros camions de chantiers en sus des inévitables camionnettes anonymes. Et surtout comment ont-ils pu déverser leurs saletés en toute impunité alors que ce terrain se trouve dans le champ de vision des caméras de sécurité d’Infrabel qui se trouve à quelques dizaines de mètres de là ?

    dep 3.jpgEt ici, et sans vouloir d’aucune manière excuser  les pollueurs responsables de ces dépôts, pollutions, je voudrais pointer du doigt la déchetterie officielle de Bruxelles, pour son mode de gestion de semblables déchets : les briquailles pourtant aisément recyclées en remblais  dans les travaux publics ne peuvent y être déposées que dans des sacs minuscules à un prix délirant de 1,20 € le sac de maximum 25 Kg. Autrement dit la destruction d’un muret de jardin vous coûtera quasiment autant que sa reconstruction ! Et tout ce qui est déchets amiantés est tout simplement refusé sans qu’aucune adresse de firme privée assurant la destruction écologique de ces nuisances  ne soit fournie par ces services communaux. Faut-il dès lors s’étonner que le quidam qui doit se débarrasser de ce genre de déchet, s’étant vu opposer une fin de non recevoir des services communaux, utilise le premier terrain vague discret venu pour y déposer ses saletés.

    dep 4.jpgA nouveau, j’en appelle aux responsables qui nous dirigent, qui ont été élus, et en particulier à l’Echevine de la propreté, Karine Lalieux, mais aussi à l’Echevin des Espaces verts Ahmed El Ktibi  pour  réagir, agir ! Nous pourrions très bien voir ces terrains se voir reconvertir en tout autre chose ne pensez vous pas ? Enfin, à quand l’enlèvement de ces immondices par les services compétents, plaques d’asbestes incluses évidemment, car tout porte à craindre que ces dizaines de plaques ne soient emportés par ces   services et pour cause... Et en attendant ne pourrions nous pas voir des clôtures être mise en place pour éviter la tentation de dépôts  clandestins réguliers sur ces terrains abandonnés ?

    Enfin, pour conclure qu’est il dit  dans le programme de politique générale proposé par la Ville PS/MR?  Il y a un chapitre qui aborde une gestion cohérente et efficace en matière  de propreté. En voici le contenu :

     

    « Des mesures strictes à l’encontre des contrevenants

     

    • Poursuivre la répression des incivilités (dépôts clandestins, affichages etc.), en bonne collaboration avec les services de police et de Bravvo, afin de réprimander systématiquement toute dégradation de l’espace public;

     

    • Renforcer la lutte contre les dépôts clandestins et les dépôts de matériaux de construction en poursuivant la collaboration amorcée en ce sens avec l’Agence régionale Bruxelles-Propreté ;

     

    • Renforcer la collaboration avec les communes limitrophes, afin de limiter les nuisances dans les zones marquant les limites communales ;

     

    • Augmenter le montant des taxes en matière de dépôts clandestins (100 euros par mètre cube à l’heure actuelle) pour rendre la sanction plus dissuasive ;

     

    • Etudier la possibilité de mettre en œuvre un système de perception immédiate des taxes et amendes administratives pour certaines incivilités ;

     

    • Dans la mesure du possible, utiliser les caméras pour participer à la lutte contre la malpropreté »

    D. G.

     

    Un numéro à retenir :

     SOS Environnement-nature
    Tél : 070/23.30.01
    N° d'appel unique
    24h/24
     

    Un lien à retenir sur propreté et déchets sauvages

    http://www.alapoubelle.be/fr/presentation

    dep 6.jpg

     

  • Un pont de fer

    harenheyde b1.jpgLes moins de vingt-cinq ans ne peuvent s'en souvenir, mais Berlin fut coupée en deux par un mur prolongé d'un rideau de fer! Ces jours-ci, l'Est de Haren sera coupée du centre du village par ... un pont de fer. N'y voyez rien de politique, Infrabel procède au remplacement d'un des ponts enjambant ses voies rue Harenheyde.

    PICT1026.JPGMalheureusement, ces travaux occasionnent leurs lots de désagréments. En effet, pendant leur durée, les véhicules sont déviés vers la rue de la Paroisse (ou vers le Houtweg) quand aux piétons, ils peuvent toujours passer par la passerelle de la gare de Haren. Malheureusement, celle-ci, avec ses escaliers, est mal adaptée pour les personnes à mobilité réduite.

    Harenheide2013.jpgL'ancien pont derait être enlevé et remplacé par le nouveau le week end des 23 et 24 février (travaux spectaculaires en vue!) les travaux de finition se prolongeant jusque fin avril, date à laquelle la circulation normale sera rétablie; et si ce nouvel ouvrage est aussi solide que son prédécesseur, on attendra au moins un siècle avant son remplacement!

    Par la suite, Infrabel devrait s'occuper à prolonger les quais de la gare de Haren et à modifier la passerelle l'enjambant afin de créer une véritable liaison entre nos deux stations ferroviaires.

    Harenheide1916.jpg

    Merci à Jean DOCHY pour sa contribution