- Page 5

  • Drink de la Maison de Quartier

    IMG_0677.JPGLa vie d'un correspondant n'est pas toujours rose: pas encore remis des excès des fêtes de fin d'années, voilà qu'on est invité à remettre cela... Je plaisante bien sur car c'est avec plaisir que j'ai retrouvé toute l'équipe de la Maison de Quartier pour un drink de début d'année.

    IMG_0672.JPGUne fois de plus, tant les permanents que les bénévoles se sont dépensés sans compter pour accueillir les convives.

    IMG_0681.JPGCette fois-ci, ils ont en plus eu droit à un mini-récital de guitare donné par Marie-Noëlle Veldeman en prélude au concert du 11 octobre (événement dont HAREN tv est partenaire).

    Une belle manière de commencer l'année.

    Je termine en saluant la venue ce jour de Joséphine, une nouvelle harenoise, oeuvre de notre collaborateur Laurent et de sa femme Sivilay. Bienvenue à elle et félicitations aux parents!

    josephine.jpg

  • Moules au vin blanc

    IMG_0670.JPGUne recette que tout bon belge devrait connaître, et pourtant, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir dans un supermarché réputé sérieux des moules précuites en coquilles à réchauffer au micro-onde!?

    Voici donc comment je prépare des moules au vin blanc, qui peuvent se savourer telles quelles ou servir de base à de futures recettes.

    Ingrédients: comptez par personnes de 1kg à 1kg300 de moules, 25 cl de vin blanc sec (pour cette recette j'ai un faible pour un Rivaner luxembourgeois), 1 oignon, 1 carotte, 1 branche de céleri, 1/2 blanc de poireau, quelques peluches de cerfeuil, beurre, poivre du moulin.

    La première opération consiste à "nettoyer" les moules. Si elles sont à présent généralement débarrasées de leur byssus(filaments), il reste parfois quelques crustacés et autres mollusques accrochés aux coquilles. Cette opération permet aussi d'éliminer toutes celles dont la coquille est brisée et celles qui ne se referment pas (elle sont déjà mortes) Soyez impitoyable dans votre tri! Réalisez cette opération sous un lèger filet d'eau, il permettra d'évacuer les restes éventuels de sable.

    L'idéal est de prévoir une casserole individuelle par personne, mais dans le cadre d'un ménage, il est rare qu'une cuisinière ait autant de becs de gaz que vous n'avez de convives; aussi essayer de limiter la quantité de moules à cuire dans un même récipient à environ 2 kg, sinon, les moules du dessous risqueraient d'être trop cuites avant que celles du dessus ne soient ouvertes.

    Émincez grossièrement les légumes et faites-les suer dans du beurre. Lorsqu'ils sont translucides, versez le vin blanc et portez à ébulition. Lorsque le vin bout, jetez les moules dans la casserole et poivrez généreusement. Couvrez et remuez régulièrement. Lorsque les moules sont bien ouvertes, c'est prêt. Surtout ne prolongez pas la cuisson.

    Servez avec des frites maison (les frites refroidissant plus vite que le temps nécessaire à la dégustation d'une portion de moules, prévoyez plusieurs services de frites)

     

    moules 1.jpg

    (Filtrez et conservez au frigo ou au congélateur le jus de cuisson, il nous servira pour une future recette)

    Moules de Zélande ou moules de bouchot?

    Plus qu'une appellation, c'est une question de goût: les moules de Zélande étant "finies" dans un estuaire, elle ont un goût iodé moins prononcé que les moules de bouchot qui sont finies en pleine mer. Les zélandaises, bénéficiant des apports nutritifs des fleuves sont aussi souvent plus charnues. A vous d'apprécier la différence et de faire votre choix. Il existe à présent des moules 100% belges élevées au large d'Ostende, je n'ai pas encore eu l'occasion d'y goûter, mais, elles devraient s'apparenter aux moules de bouchot françaises.

     

  • Concert Guitarissimo à Haren

    photo guitarissimo 1 jp.jpgVous aimez la guitare et la palette infinie de son répertoire ?

    Vous appréciez d’assister à un concert unique dans une belle église du XIIème siècle au cœur du dernier village de Bruxelles ?

     

    Vous soutenez les actions de la Maison de Quartier de Haren en faveur de l’épanouissement social et culturel de tous les enfants ! 

    Vous serez donc enchanté d’assister à une représentation d’une dizaine de musiciens qui interprètent des compositions classiques et variées d’inspiration espagnole et/ou  sud-américaine.

    Venez aussi  vous restaurer simplement à la Maison de Quartier avant et après le concert. 

    Quand ?  Le Samedi 11 février 2012

    Combien ?      8€      (6€ pour les enfants jusqu’à 12 ans et les membres de HARENtv)          

                         5€ pour une petite assiette gastronomique du monde*à réserver au plus tard le 8 février.

    Réservation obligatoire  via la Maison de Quartier, HAREN tv et via le site  www.guitarissimo.be

    Accueil à partir de 18h00 à la Maison de Quartier de Haren (Rue Cortenbach, 11)

    02 209 62 70 de 9h à 16h du lundi au vendredi.

    * La restauration est mitonnée par les Familles du quartier et l’Equipe de la Maison de Quartier

    Tous les bénéfices de la restauration serviront à promouvoir des sorties socio-culturelles en famille.

    Bertrand BERNATH

    affiche_guitarissimo_c-page-001.jpg

  • La Maison de Quartier vous invite

    champagne_toast.jpgToute l'équipe de la Maison de Quartier de Haren invite les habitants ce jeudi 12 janvier à 14 heures pour célébrer ensemble l'Année Nouvelle et se souhaiter le meilleur. Au programme: apéritif, petits zakouskis, cotillons...

     

    ATTENTION, contrairement à ce qui a été annoncé par ailleurs précédemment, l'horaire est bien à 14 heures!

    C'est gratuit mais une inscription est néanmoins souhaitée à la Maison de Quartier tél.: 02 241 35 70

     

    logo_maison_de_quartier.jpg

  • Ecoles publiques, mixité et bilinguisme

     

     

    ardoise-Lot-craie-2-_2011-01-24--14-01-12.jpgLes plus anciens s'en souviennent peut-être, il fut un temps ou l'enseignement était dispensé dans les deux langues dans les deux écoles de la Ville de Bruxelles que compte Haren. Les instituteurs devaient donc être parfaits bilingues.

    Mais si la mixité linguistique était pratiquée dans ces établissements jusque vers la fin des années cinquante, filles et garçons ne fréquentaient pas le même établissement. L'école rue de la paroisse était réservée aux filles tandis que l'actuelle Harenheydeschool, rue de Verdun, accueillait les garçons.

    Progressivement, les classes ont été scindées par rôle linguistique pour arriver en 1963 à la division des deux écoles, l'école "des filles" acceuillant les élèves francophones des deux sexes, l'école "des garçons" faisant de même avec les élèves néerlandophones.

    001.jpgConséquences de l'application des premières lois sur l'emploi des langues, l'école francophone de Haren a vu alors un afflux d'enfants habitant les communes de la périphérie. La Ville de Bruxelles organisa alors avec la STIB des bus de ramassages qui tous les matins allait chercher des élèves à Vilvorde, Machelen et Diegem pour les ramener le soir. Cette disposition resta en vigueur jusque dans les années septante.

    L'école paroissiale, lontemps tenue par des religieuses qui avaient leur couvent dans l'enceinte de l'établissement, l'enseignement se donnait dans des classes séparées pour les deux langues.

    Ecole-02.jpg

    Si aujourd'hui, vous passez près d'une des deux écoles flamandes de Haren au moment de la sortie des classes, vous entendrez très souvent parler français. En effet, comme dans la plupart des établissements bruxellois de la Vlaamsegemeentschap, nombreux sont les parents francophones qui y inscrivent leurs enfants afin d'en faire de parfaits bilingues.