Une mine d'or à Haren

DSCN7727.JPG

Oui, vous avez bien lu: il y a de l'or à Haren! Mais inutile de vous précipiter sur votre matériel de chercheur d'or, ce nouvel Eldorado n'est pas pour vous!

DSCN7724.JPGEn fait, cet or ainsi que d'autres métaux précieux se trouve dans l'eau des égouts. Ils proviennent de l'érosion des bijoux, de leur utilisation dans certains médicaments ou dans des agents anti-bactériens mais aussi des pots catalytiques. Et toutes ces eaux usées finissent à la station d'épuration à Haren. L'or, l'argent et le platine se retrouve sous forme de poussière dans les boue résiduaires de la station et jusqu'à présent il n'y avait pas moyen de les récupérer, les boue étant traitées comme un déchet.

Des chercheur de l'ULB, de la VUB et de l'institut Meurice développent en ce moment un procédé qui à l'aide de bactéries permettrait d'agglomérer ces particules précieuses afin de pouvoir les récupérer. Ils estiment la quantité annuelle récupérable à une dizaine de kilos d'or, environ cent kilos d'argent et environ un demi kilo de platine.

Reste à voir à qui cela profitera car la région a offert la concession de la station d'épuration à une société privée française...

sok.jpg

ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREM

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel