Un bébé, un arbre

arbre.jpg

Dans le cadre de son plan climat, la Ville de Bruxelles entend planter un arbre pour chaque naissance qui aura lieu sur son territoire.

DSCN7503.JPGMais ces arbres ne seront pas plantés uniquement sur le territoire de la Ville de Bruxelles, mais principalement dans des pays du Sud. Selon deux échevins de la nouvelle majorité, il s'agit de faire comprendre que l'enjeu climatique dépasse les frontières. La Ville est donc à la recherche de partenariats avec des associations actives dans les régions du Sud pour mener à bien cette tâche.

DSCN7506.JPGIl y a près de 3000 naissances par an à Bruxelles, cela fera autant d'arbres à replanter et à répartir entre tous les quartiers de la capitale et entre les pays du Sud. Mais ces dernières années, plusieurs centaines d'arbres ont été sacrifiés à Haren au profit de projets immobiliers tant privés que publics. Si dans certains cas, le permis d'urbanisme imposait au maître d'oeuvre de replanter des arbres une fois les travaux terminés, c'est loin d'être le cas, et les services d'urbanisme, compétent pour sanctionner ces manquements ne semblent pas vouloir agir.

Ce n'est pas de sitôt qu'Haren retrouvera son aspect vert, a moins d'une explosion du nombre de naissances à Bruxelles. Vous savez donc ce qu'il vous reste à faire...

sok.jpg

ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREM

Les commentaires sont fermés.