• On n'est jamais trop prudent

    yacht01.jpg

    canal eau.jpgVous n'êtes pas sans ignorer qu'il y a en ce moment de terribles inondations à Houston, la quatrième ville des USA. L'eau atteint par endroit le toit des maisons. Quand on sait que Houston est au Texas, un état réputé pour son aridité... cela fait réfléchir sur les changements climatiques.

    Est-ce cela qui a fait réfléchir un harenois? On trouve en effet dans la prairie qui jouxte son habitation, un yacht, qui s'il n'a aucune mesure avec ceux de certains émiratis, est déjà de belle taille. Voudrait-il ainsi se prémunir contre une éventuelle montée des eaux? Possible, mais comme sa propriété est située dans le haut de Haren, il a le temps de voir venir. En plus, dans la prairie ou il a entreposé son yacht, il fait paître des chèvres. Peut-être envisage-t-il de faire une nouvelle et modeste Arche de Noé!!!

    On n'est jamais trop prudent!!!

    yacht02.jpg

    sok.jpg

  • Le parc oublié

    amaes01.jpg

    amaes04.jpgPeu de harenois connaissent l'existence du parc Arthur Maes. Ce parc est méconnu en dehors de ses riverains; il est vrai que son accès fait davantage penser à l'entrée d'une propriété privée qu'à celle d'un parc public. Après être devenu propriété de l'état, au gré des réformes institutionnelles, il serait passé sous le giron de la région avant de dépendre de la Ville et de prendre ainsi le nom du dernier bourgmestre de Haren.

     amaes03.jpgAutrefois les "anciens" harenois l'appelaient le "Hitlerse bosje" (petit bois d'Hitler). On m'a donné deux explications plausibles à cette appellation: la première serait due au fait que son propriétaire était un collaborateur durant la seconde guerre mondiale. La seconde serait que les soldats allemands casernés dans l'aérodrome voisin y trouvaient refuge pendant les bombardements des alliés.

    amaes02.jpgDès l'entrée du parc deux majestueux hêtres rouges nous accueillent. Ces arbres sont d'ailleurs repris au classement des arbres remarquables. Le ton est donné, nous ne sommes pas dans un parc "amménagé" (même si ce fut le cas autrefois) mais bien dans une petite forêt. Il ne nous faut parcourir que quelques mètres pour que le vacarme de la chaussée de Haecht voisine ne s'estompe. Ce bois, presque sauvage, mèle les différentes espèces végétales, et à ce titre favorise une biodiversité. Un bonheur de plus à nos portes!

    amaes06.jpgCa et là, quelques vestiges de pierre rappellent que ce parc fut autrefois un jardin privé, tandis que des souches offrent des "sculptures" surprenantes et des gîtes à la faune.

    Il est regrettable que le service des espaces verts de la Ville de Bruxelles ne prenne pas davantage soin de ce magnifique parc, notamment en évacuant les dépôt clandestins...

    sok.jpg

  • Le mal aimé

    yvan.jpg

    Il y a une semaine, je vous parlais d'une pétition qui s'opposait à la réalisation d'un buste de notre ex-bourgmestre, Yvan Mayeur (relire l'article en cliquant ici).

    A l'époque, ladite pétition recueillait 2750 soutiens. Au moment ou j'écris ces lignes, le nombre de soutiens atteint presque les 15000, 14632 pour être exact. Si on met ce chiffre en rapport avec le nombre de voix de préférences qu'a obtenu Yvan Mayeur en 2012, soit 2662, on obtient un ratio de pratiquement 1 à 6 contre lui! De quoi ébranler son ego.

    A propos, j'entends régulièrement ou je lis sur les réseaux sociaux que Mayeur n'avait aucune légitimité pour exercer le maïorat puisque qu'il n'avait pas été élu. Oui il l'a bien été, même si il n'est pas le champion des voix de préférence. Beaucoup semblent confondre le système électoral en vigueur en région bruxelloise ou c'est la majorité qui choisi le Bourgmestre (généralement au sein du parti qui a le plus d'élus) et le système pratiqué en région wallonne ou c'est l'élu qui obtient le plus de voix de préférence qui est d'office désigné Bourgmestre, même s'il ne fait pas partie de la majorité.

    Pour voir la pétition, cliquez ici

    calimayeur injuste buste.jpg

    sok.jpg

  • Pica siette

    pie 02.jpg

    DSCN6447.JPGAlors que depuis que depuis près d'une semaine (malgré la présence de matous) une pie a pris ses aises chez moi (le gîte et le couvert semblent lui convenir), il m'a paru opportun de dresser le portrait de cette espèce de volatile.

    Avec sa livrée noire et blanche, on pourrait la croire en tenue de soirée, la pie (pica pica) est le plus petit de nos corvidés (famille des corbeaux et corneilles) mais pas le moins fréquent.

    Elle s'est remarquablement adaptée à la présence de l'homme, et en a même tiré profit. Elle est omnivore et nos sacs poubelles sont pour elle une source de nourriture non négligeable, il est fréquent de la voir percer les sacs pour en tirer quelque pitance, la disputant au corneilles, chats domestiques et renards. Certains font d'ailleur le lien entre l'accroissement de sa population ces dernières années avec l'abandon des poubelles "en dur" au profit des sacs plastique.

    DSCN6437inv.jpgPeu farouche et plutôt pugnace, elle n'hésite pas à s'attaquer à d'autres oiseaux, même de sa taille comme des tourterelles ou des pigeons. De nombreux cas de pies venant se servir directement dans les assiettes des clients attablés en terrasse sont régulièrement rapportés.

    Elle niche au sommet des arbres (ou d'un support de remplacement en ville) dans un nid de brindilles souvent agrémenté d'objets brillants (pie voleuse?). La femelle pond de trois à dix oeufs qu'elle couve pendant trois semaines. Les petits quittent le nid au bout de quatre semaines.

    Comme tous les corvidés, elle a un don d'imitation qui ferait pâlir de jalousie un perroquet. Sa longévité moyenne serait d'une quinzaine d'années, le record enregistré pour un spécimen en captivité est de 21 ans.

    sok.jpg

  • Journal d'une Wattwoman

    tr05ab.jpg

    Passer d'animatrice culturelle à conductrice de tram, c'est ce qu'a osé faire Malvina à l'âge de 35 ans! Un grand écart professionnel qu'elle raconte dans un blog.

    trame10b.jpegtrame10a.jpegCe blog, elle lui donne la forme d'un carnet de voyage, ou d'un journal, griffonnant sur les pages d'un cahier au feutre ou au crayon, agrémentant ses textes de dessins faussement naïfs.

    Elle conte son quotidien, dresse un portrait tout en nuances de ses collègues ou des usagers et toujours avec humour et autodérision.

    Je vous engage à passer un bon moment à la lecture de ce blog, qui, peut être vous fera voir les conducteurs de tram (elle préfère se dire pilote de tram) ou les chauffeurs de bus sous un autre jour...

    Retrouvez son blog en cliquant sur ce lien:

    https://trameblog.wordpress.com

    sok.jpg