Quand ça tombe

DSCN4432.JPG

DSCN4449.JPGImaginez-vous revenant de Diegem avec vos enfants en empruntant le sentier du Keelbeek. Soudain vous entendez un grand bruit derrière vous. Vous poursuivez votre chemin et ce n'est qu'au JT du soir que vous découvrez l'origine du bruit: un morceau de capot de réacteur est tombé sur la place de Diegem ou vous vous trouviez quelques minutes avant!

DSCN4303.JPGCette mésaventure, je l'ai vécue il y a une vingtaine d'année avec ma petite fille! Il n'y eu heureusement qu'un blessé léger (un passant qui a voulu ramasser des débris encore brulants) et quelques voitures endommagées.

Si je vous en parle aujourd'hui, c'est que la semaine dernière, Boeing a émis une note d'avertissement à toutes les compagnies possédant des B-777. En effet, lundi dernier, un avion de ce type appartenant à AIR France a perdu peu après le décollage une pièce du train d'atterrissage (de 60 Kg!) au dessus de la banlieue de Shanghai. La aussi, aucune victime à déplorer, la pièce ayant néanmoins traversé le toit d'une usine. Boeing précise en outre que le vol a pu se poursuivre normalement en toute sécurité.

DSCN4174.JPGCe genre d'incident est plutôt rare, les normes de maintenance et d'inspections techniques sont très strictes en aviation (en tout cas en Europe et en Amérique du Nord). Si la même sévérité était appliquée au secteur automobile, nul doute qu'une bonne partie des véhicules seraient interdit de circulation.

La probabilité s'être victime d'un tel accident est quasi nulle, mais le risque zéro n'existe pas. On se souviendra qu'un Concorde s'est écrasé sur un hôtel près de Paris après avoir été percuté par une pièce perdue par l'avion qui le précédait.

DSCN4437.JPG

Les commentaires sont fermés.