Massacre à la tronçonneuse

 

DSCN2576.JPG

CDSCN2561b.jpg’est à Kasteelhof, au carrefour avec la rue Twyeninck que ce massacre a eu lieu, et même s’il a été rapidement stoppé par les forces de l’ordre appelées par des riverains, on compte une victime.

Cette dernière est un des cinq marronniers qui peuplent ce coin de rue. Un promoteur veut bâtir à la place un immeuble de sept appartements. Projet qui, au dire des habitants du quartier détonera dans le voisinage constitué de maisons individuelles. Ce projet est passé en Commission de Concertation le 6 mars 2012, soit sous la précédente législature. Un permis n’étant valable que deux ans  partir de sa délivrance…

 

Mais ce qui a permis aux riverains de faire cesser l’abatage, au grand dam du promoteur est une Ordonnance de la région de Bruxelles-Capitale dont voici un extrait:

 

16 a 00.jpg

Et les peines prévues sont :

 

16 b 00.jpg

DSCN2568.JPGLes habitants avaient prévu des copies du Moniteur. Après deux heures de palabres, le promoteur a du s’incliner, mais il reviendra à la charge.

 

DSCN2578.JPGReste qu’une infraction a bel et bien été commise, et si on peut comprendre qu’un quidam ignore cette disposition légale, il est douteux qu’une entreprise d’abatage et d’élagage l’ignore. Pour les riverains l’entrepreneur a agit en pleine connaissance de cause.

 

Mais les irréductibles n’ont pas encore dit leur dernier mot !

 

Commentaires

  • Merci pour votre vigilence et pour être toujours présent aux 4 coins de notre village

Les commentaires sont fermés.