Haren - Page 4

  • Convaincants?

    Haren  election  029.jpg

    Le 14 octobre prochain, nous retournerons aux urnes pour élire ceux qui vont diriger la Ville de Bruxelles, donc une partie de notre existence.

    Il y a six ans, avant les élections de 2012, HARENtv avait organisé une rencontre entre des représentants des différents partis se présentant. Dans la vidéo présentée au bas de cet article vous trouverez des extraits de cette soirée ou trois de ceux qui ont alors été élus et ont occupé des fonctions d'échevin s'expriment.

    Ont-ils fait ce qu'ils avaient promis alors? Je vous en laisse juge:

    sok.jpg

    ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREM

  • Enquêtes publiques 31 08

    enquete.jpg

    Voici cinq nouvelles enquêtes publiques en cours à Haren (cliquez sur l'avis pour l'agrandir). Nouveauté: la Ville a créé un formulaire en ligne pour réagir à ces enquêtes, vous le trouverez sous le descriptif.

     

     

    harenqpub180831a-page-001.jpgPermis d'urbanisme. L'enquête publique se déroule du 31/08/2018 au 14/09/2018

    rue de la Paroisse, 191

    Il s'agit de rénover une maison unifamiliale en réalisant une extension, en prolongeant la terrasse et en réalisant une lucarne en façade arrière

    Pour réagir à cette enquête, cliquez sur le lien suivant:

    https://www.bruxelles.be/reaction-une-enquete-publique?inquiry_id=PU-P4262018

     

     

    harenqpub180831b-page-001.jpgPermis d'urbanisme. L'enquête publique se déroule du 31/08/2018 au 14/09/2018

    rue des Jardins Potagers, LOT 1

    Il s'agit de construire un immeuble comportant deux duplex

    Pour réagir à cette enquête, cliquez sur le lien suivant:

    https://www.bruxelles.be/reaction-une-enquete-publique?inquiry_id=PU-J1912018

     

    harenqpub180831c-page-001.jpgPermis d'urbanisme. L'enquête publique se déroule du 31/08/2018 au 14/09/2018

    rue du Hall des Sports

    Il s'agit de construire une maison unifamiliale mitoyenne

    Pour réagir à cette enquête, cliquez sur le lien suivant:

    https://www.bruxelles.be/reaction-une-enquete-publique?inquiry_id=PU-H362018

     

    harenqpub180831d-page-001.jpgPermis d'urbanisme. L'enquête publique se déroule du 31/08/2018 au 14/09/2018

    rue du Pré aux Oies, LOT 7

    Il s'agit de construire une maison unifamiliale mitoyenne

    Pour réagir à cette enquête, cliquez sur le lien suivant:

    https://www.bruxelles.be/reaction-une-enquete-publique?inquiry_id=PU-P9352017

     

    harenqpub180831e-page-001.jpgPermis d'urbanisme. L'enquête publique se déroule du 31/08/2018 au 14/09/2018

    rue du Pré aux oies, LOT 8

    Il s'agit de construire une maison unifamiliale à trois façades

    Pour réagir à cette enquête, cliquez sur le lien suivant:

    https://www.bruxelles.be/reaction-une-enquete-publique?inquiry_id=PU-P9372017

     

    sok.jpg

     

    ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREM

  • Le fric qui écrase la vie

    faune exp 01.jpg

    Il n'y a pas que des harenois (ou des Zadistes) qui sont opposés à la destruction du Keelbeek, les naturalistes voient aussi d'un mauvais oeil le saccage de ce qui est (était) un milieu naturel exceptionnel en région bruxelloise. Voyez plutôt:

    Cafasso et la Régie des bâtiments

    éludent à nouveau la loi au Keelbeek

    pour détruire des espèces animales protégées

     

    Le 20 août dernier, la police expulsait, à nouveau illégalement, les occupants du Keelbeek.

     

    lérot01.pngDans le même temps, des naturalistes nous indiquaient que de nouvelles espèces animales rares et protégées avaient été localisées sur place, depuis le recensement réalisé en 2011 pour Cafasso lors de sa demande de permis.

    Parmi les nouvelles espèces observées, citons notamment :

    • le lérot, qui est une espèce protégée à Bruxelles,

    • trois nichées de petits gravelots, une espèce strictement protégée à Bruxelles, reprise à l’annexe de 2 de la Convention de Berne et à l’annexe II.2 de l’ordonnance nature bruxelloise,

    • le vanneau huppé, protégé par l’article 5 de la Directive CEE/79/409,

    • la chouette des marais.

    Très récemment, de nouvelles découvertes[1] avaient été faites sur site, parmi lesquelles:

    • Le Criquet à ailes bleues, qui figure sur liste rouge européenne de l'UICN 2016 ;

    • Sympétrum méridional, qui était considéré comme éteint à Bruxelles jusqu'à ce 18/08/2018

    • Orthétrum brun, qui était considéré comme éteint à Bruxelles jusqu'en 2013, observé au Keelbeek le 14/07/2018,

    • Hespérie de l'alcée, qui a un statut d’espèce "rare" à Bruxelles.

    vanneau.jpgNous avons alors initié des démarches pour faire « officialiser » par des spécialistes la présence de ces espèces sur le Keelbeek, de manière à activer la protection légale qui aurait permis de les maintenir. Un accès au terrain était demandé aux services de la ville de Bruxelles : services de l’échevin de l’urbanisme G. Coomans et de l’échevin A. Courtois. Ceux-ci nous indiquent alors qu’ils entreprennent les démarches afin qu’un accès nous soit octroyé.

     

    Dès le lendemain, les travaux de destruction s’accélèrent sur le Keelbeek. A la fin de la semaine, la totalité de la biodiversité du site est détruite. Y compris donc les espèces rares, très rares et strictement protégées qui s’y trouvaient, avant même qu’un accès au terrain soit accordé aux naturalistes, et ce malgré nos rappels.

     

    criquet ailes bleues.jpgCes espèces protégées par la loi ont donc été détruites, après que les pouvoirs publics aient été sollicités pour que leur présence puisse être officialisée. Le problème est patent. Il s’ajoute aux nombreuses illégalités observées tout au long de l’avancée du projet toxique de mégaprison.

    Le MR porte une responsabilité écrasante dans cet échec annoncé, de son échelon local jusqu’au niveau fédéral.

     

    chouette des marais.jpgNous sommes au cœur de la 6ème extinction des espèces dont la violence et l’étendue amène des spécialistes à parler « d’anéantissement biologique »[2]. La protection de la biodiversité n’est pas un détail, mais une nécessité absolue tant la biodiversité constitue la base même de la vie humaine sur Terre.

     

    lérotdes.pngIl est encore possible d’enrayer le déclin de la biodiversité, mais pour cela il faut agir.

    Une nouvelle fois, le Keelbeek agit comme puissant révélateur du fonctionnement réel de notre société. Il témoigne à Bruxelles de ce qui est observé dans les dizaines de pays où sont aussi actives les multinationales qui composent le consortium Cafasso : le droit tel qu’il existe aujourd’hui est inapte à protéger la biodiversité et la Terre. C’est-à-dire à nous protéger.

     

    Il faut donc agir autrement. Comme le dit la formule qui prend tout son sens dans le contexte actuel d'anéantissement biologique: seuls les poisons morts nagent avec le courant.

     

    Haren Observatory

     

     

    ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREM

    sok.jpg

  • La Bulle fait sa rentrée

    bulle01.jpg

    Le samedi 8 septembre ce sera la rentée pour les ateliers de l'a.s.b.l. "La Bulle d'Air"

    La Bulle d'Air asbl est un centre de bien-être parent-enfant dont les actions s'articulent autour de trois axes principaux :

    • Le soutien au développement global de l'enfant en bas âge
    • Le soutien à la parentalité
    • Favoriser le bien-être au sein de la relation parent-enfant

    Dans le cadre de ses actions, l'a.s.b.l. propose des ateliers à Haren.

    bulle02b.jpgLes activités ont lieu les samedis matins de 10h à 12h au GC De Linde, 2ème étage (rue Cortenbach, 7). 

    Les activités sont ouvertes aux enfants âgés de 0 à 5 ans accompagnés d'un parent proche (parent, grand-parent, tante, ...). Les activités "Lieu de rencontre enfant-parent" sont libre de participation financière. Concernant les ateliers d'éveil, il faut vous inscrire au préalable (par mail melanie.bulledair@hotmail.com en indiquant le prénom de l'enfant et son âge) et la participation à ces ateliers est de 3€/enfant.

    bulle04.jpgActivités du mois de septembre 2018:

     

    • Samedi 8 septembre: petit déjeuner de retrouvailles
    • Samedi 15 septembre: atelier peinture gonflante
    • Samedi 22 septembre: Sens'saS autour de l'automne

     

    Retrouvez la page Facebook de La Bulle d'Air en cliquant ici

    sok.jpg

  • Agenda septembre 2018

    agenda.jpg

    Il n'y a pas que nos chères têtes blondes qui font leur rentrée en septembre: c'est aussi le cas pour les activités culturelles ou autres...

     

    Mercredi 5 septembre

     

    gratiferia 01.jpgMarché gratuit - Gratiferia:

    apportez ce dont vous n'avez plus besoin (ou les mains vides) et repartez avec ce que vous voulez

    de 18h30 à 19h30 à la Maison de Quartier, rue Cortenbach, 11

     

     

    Vendredi 7 septembre

     

    triplettes de belleville.jpgLes Triplettes de Belleville

    cinéma en plein air organisé par GC DE LINDE

    à 20h30 au Clos du Château d'eau (gratuit)

     

     

    Samedi 15 septembre

     

    zavelmur.JPGJournées du Patrimoine

    Zavelsteen, pierres de Haren / Le Castrum fait vivre les Harenois

    Visites guidées, expos

    Point central: rue Cortenbach, 11 (gratuit)

     

     

    Dimanche 16 septembre

     

    zavelcastrum05.jpgJournées du Patrimoine

    Zavelsteen, pierres de Haren / Le Castrum fait vivre les Harenois

    Visites guidées, expos

    Point central: rue Cortenbach, 11 (gratuit)

     

     

    Samedi 22 septembre

     

    hdf2016.jpgHARENSE DORPSFEESTEN: 

    brocante, théâtre de rue, stands associatifs, concerts et animations diverses sans oublier à boire et à manger: c'est la traditionnelle fête de notre village

    à partir de 12 heures au centre de Haren (renseignements: GC DE LINDE)

     

     

    Vendredi 28 septembre

     

    merlejagger.pngMerle Jagger

    Concert

    à 20 heures 30 au TOOGENBLIK

    rue Cortenbach, 11

    P.A.F.: 15€ (12€ en prévente)

    sok.jpg

     

  • Dernière animation

    DSCN7112.JPG

    Et oui, la rentrée c'est déjà la semaine prochaine. Mais une dernière animation est prévue au parc Kasteelhof (rue du Beemdgracht).

    DSCN7115.JPGElle débutera vers 17 heures. Au programme: atelier vélo, atelier de fabrication et lancements de fusées à eau et une animation sportive surprise. La journée se cloturera par la projection du film "Charlie et la Chocolaterie" (début de la projection vers 21h30)

    Et c'est gratuit!

    sok.jpg

  • Fruits et légumes du mois de septembre

    DSCN7025.JPG

    La sécheresse de ces dernières semaines laissera surement des traces, si certains légumes ont trouvé leur compte d'ensoleillement, d'autres, dont les futurs légumes "d'hiver" en ont souffert. En attendant, voici la liste des fruits et légumes produits en Belgique au mois de septembre. Cette liste ne reprends que les fruits et légumes produits en pleine terre (à l'exclusion des serres chauffées) et lorsqu'ils sont "de conservation", il s'agit de méthode "douce" comme une pièce froide à l'exclusion de la congélation, les conserves ou la fermentation lactique. Les conditions météos peuvent retarder ou avancer la présence de certains produits sur les étals.

     

    Fruits de septembre:

    • Châtaigne
    • Fraise (fin de saison)
    • Framboise
    • Mirabelle (fin de saison)
    • Noisette
    • Noix
    • Poire
    • Pomme
    • Prune (fin de saison)
    • Raisin

     

    Légumes de septembre:

    • Artichaut
    • Aubergine
    • Bette
    • Betterave rouge
    • Brocoli
    • Carotte
    • Céleri branche
    • Céleri rave
    • Cerfeuil
    • Champignon
    • Chicorée
    • Chou blanc
    • Chou chinois
    • Chou de Bruxelles
    • Chou-fleur
    • Chou frisé
    • Chou-rave
    • Chou rouge
    • Concombre (fin de saison)
    • Courgette
    • Epinard
    • Fenouil
    • Haricot
    • Maïs
    • Navet
    • Oignon (conservation)
    • Panais
    • Pleurote
    • Poireau
    • Poivron
    • Pomme de terre
    • Potimarron
    • Potiron
    • Pourpier (fin de saison)
    • Radis noir
    • Radis rose
    • Rutabaga
    • Salade
    • Tétragone
    • Tomate

    sok.jpg

  • Enquête publique 27 08

    enquete.jpg

    Voici une nouvelle enquête publique en cours à Haren (cliquez sur l'avis pour l'agrandir). Nouveauté: la Ville a créé un formulaire en ligne pour réagir à ces enquêtes, vous le trouverez sous le descriptif.

     

    Permis d'environnement. L'enquête publique se déroule du 27/08/2018 au 10/09/2018

    chaussée de Haecht, 1313

    Il s'agit de l'exploitation d'un dépôt de 1519 mètres carré, de deux citernes, d'une installation de refroidissement et d'un parking de 13 emplacements

    Pour réagir à cette enquête, cliquez sur le lien suivant:

    https://www.bruxelles.be/reaction-une-enquete-publique?inquiry_id=PE-H4032017

    sok.jpg

  • Retour des piquantes

    mos01.jpg

    La sécheresse de ces derniers jours, si elle a été néfaste à la plupart des fruits et légumes, a eu au moins un bon coté: les moustiques étaient particulièrement rares. En effet, pour se reproduire, ces suceurs de sang ont besoin d'eau stagnante dans laquelle vont se développer leurs larves.

    Les quelques pluies de ces derniers jours ont été trop faibles pour satisfaire les cultivateurs et de toute façon, elles étaient trop tardives.

    Mais les moustiques en ont profiter pour se reproduire et ils perturbent à nouveau nos nuits, bonsoir les démangeaisons!

    Au fait, saviez-vous que seules les femelles piquent? Elles ont besoin de sang pour le développement de leurs oeufs.

    Si vous avez des "trucs de grand-mère" (sans produits chimiques) pour éloigner ces piqueuses voraces, ou pour soulager les démangeaisons, n'hésitez pas à les partager dans les commentaires de cet article.

    mos03.jpg

    sok.jpg

  • Haren Observatory communique

    kevac b.jpg

    Suite à la nouvelle évacuation du Keelbeek, Haren Observatory a publié un communiqué de presse:

     

    Deuxième évacuation du Keelbeek à Haren
    :énième faute politique du gouvernement Michel dans ce dossier
    Nouvelle évacuation des occupants du Keelbeek à Haren ce matin, à nouveau au moment où l’ordre d’expulsion est contesté devant le juge .
    Le gouvernement Michel prouve à nouveau qu’il utilise la force plutôt que le dialogue, avant que la justice soit dite . Après la canicule de cet été, Michel décide de bétonner le dernier poumon vert du Nord-Est de la capitale, et de bloquer les lanceurs d’alerte que sont les citoyens qui défendent l’espace vert du Keelbeek .
    Jan Jambon a affirmé que les travaux ne pourraient pas commencer tant que les recours ne seraient pas jugés. Ils ne le sont pas. Il a affirmé que le contrat ne pourrait pas être conclu. Mais la régie des bâtiments affirme le contraire . Il est stupéfiant de constater que personne n’est en mesure de dire si le contrat a effectivement été signé, alors que le gouvernement Michel s’est toujours efforcé d’empêcher la réalisation d’un audit sur le financement de la mégaprison. Pourquoi choisir des solutions positives quand on peut s’offrir le pire sur le dos du contribuable?
    *
    Ce matin vers 7h00, une vingtaine de policiers ont procédé à l’évacuation des occupants du Keelbeek sur ordre du ministre de l’intérieur. Pour la deuxième fois, Jan Jambon a fait évacuer les personnes qui protègent le Keelbeek
    Pour la deuxième fois il utilise la force plutôt que le dialogue alors que l’ordre d’évacuation était contesté en justice aujourd’hui à 9 heures. Pour rappel les occupants avaient gagné la première fois
    .En audience la Régie des bâtiments a déposé des pièces complémentaires, et la séance a été reportée au 19 septembre.
    Le gouvernement Michel prouve à nouveau qu’il utilise la police avant que la justice soit dite, pour préparer la destruction de nos lieux de vie et de la nature qui nous fait vivre!
    Après la canicule extraordinaire de cet été, chacun sait et sent que le bouleversement climatique est en cours et que ses conséquences sont funestes. Dans les villes, l’élévation des températures est particulièrement problématique. L’épisode de forte chaleur de juillet et aout pourrait causer la mort prématurée de 2500 personnes en Belgique.
     
    En réponse à ce problème criant et vital, le gouvernement Michel décide à Bruxelles de bétonner le dernier poumon vert du Nord-Est de la capitale et de poursuivre les lanceurs d’alerte que sont les citoyens qui défendent l’espace vert du Keelbeek
    .
    On ne saurait imaginer politique plus désastreuse à contre-temps de ce que demande notre époque.
     
    Cette évacuation a par ailleurs lieu alors que 4 recours sont encore pendants au Conseil d’état.
    En réponse aux interpellations d’Olivier Maingain (Défi) et Gilles Vandenburre (Ecolo), le ministre des finances indiquait le 19 juin 2018 que les travaux ne débuteraient pas avant que le recours en suspension contre la destruction des sentiers du Keelbeek ait été jugé au Conseil d’état. Ce recours n’a pas été jugé. Jambon indiquai également que le contrat PPP de la mégaprison ne serait pas conclu avec les multinationales avant le jugement de ce même recours. Pourtant, le 18 juillet dernier, la Régie des bâtiments a publié un communiqué de presse intitulé «Passation de contrat».
     
    Spécialiste de l’opacité, des magouilles et de la corruption, la Régie des bâtiments s’efforce de maintenir le niveau en contredisant son ministre de tutelle qui est de toute évidence dans l’incapacité de répondre aux députés et aux citoyens qui l’interrogent sans relâche depuis plus de 5 ans. Le contrat PPP a-t-il été conclu avec les multinationales pendant l’été, contrairement à l’engagement du ministre de l’intérieur, endettant l’Etat belge de plus de 3 milliards d’euros sans contrôle possible? Il est stupéfiant de constater que personne n’est en mesure de répondre à cette question basique, alors que le gouvernement Michel s’est toujours efforcé d’empêcher la réalisation d’un audit sur le financement de la mégaprison.
     
    Ce matin, des vigiles de la société de sécurité G4S ont été positionnés sur le terrain du Keelbeek. Il s’agit d’un symbole fort, puisqu’hier, le ministère britannique de la Justice a repris la gestion de la prison de Birmingham, qui était gérée en PPP par le même groupe G4S
    . Ce groupe de sécurité s’est avéré incapable de faire fonctionner cette prison PPP transformé en cloaque dangereux.
    La France a quant à elle abandonné les PPP carcéraux. La Hollande vide ses prisons.
    Le gouvernement Michel, lui, multiplie les PPP carcéraux ruineux à grand renfort d’opacité et de symboles désastreux. Pourquoi choisir des solutions positives quand on peut s’offrir le pire sur le dos du contribuable?
     

    sok.jpg