Haren - Page 3

  • Chez les nasiques

    18020101.jpg

    Après le pays des kiwis, celui des macaques crabiers, celui des éléphants, les 8 Gambettes vont à présent pédaler au pays des nasiques et des orang-outang! Pourtant ils ont bien failli ne pas y arriver! Suivez leur périple sur leur page Facebook en cliquant ici

    sok.jpg

  • Etes-vous aware?

    jcvd01.jpg

    Si toi aussi tu veux rencontrer un grand philosophe, tu auras peut-être cette chance dans les prochaines semaines.

    jcvd02.jpgNotre JCVD (Jean-Claude Van Damme) national devrais en effet dans les prochaines semaines venir tourner quelques scènes d'un film dans la commune voisine d'Evere (peut-être rendra-t-il même visite au Décathlon et au Quick de Haren et non pas d'Evere!).

    Les dates et localisations exactes sont encore tenues secrètes.

    Entre Hollywood et Evere un grand écart pour cet éminent penseur? Pas tant que cela puisqu'il est né à Berchem Sainte Agathe en ... 1960 (est-il toujours aussi souple à 58 ans?).

    Et n'oubliez pas une de ces célèbres citations:

    "Quand j'étais jeune, j'étais très con. Je suis resté très jeune!"

    sok.jpg

  • Lasagne végétarienne

    lasagne02.jpg

    Ce vendredi 23 février, SolidHaren, Bravvo Jeunes de Haren en collaboration avec la Maison de Quartier vous proposent un nouvel atelier de cuisine. Il vous sera proposé de confectionner des lasagnes végétariennes et bien sur, de les savourer ensuite. Le dessert vous sera proposé par les jeunes de Bravvo!

    Cela se passera donc le vendredi 23 février à la Maison de Quartier, rue Cortenbach, 11

    La participation aux frais se monte à 5 €

    Attention, le nombre de places est limité,

    inscription auprès de Fabienne au 0479 244 608

    ou solidharen@gmail.com

    sok.jpg

  • Enquêtes publiques 09 02

    enquete.jpg

    Voici deux nouvelles enquêtes publiques en cours à Haren (cliquez sur l'avis pour l'agrandir):

     

    harenqpub180209a-page-001.jpgPermis d'urbanisme. L'enquête publique se déroule du 09/02/2018 au 23/02/2018

    Houtweg, 23

    Il s'agit d'une demande de la STIB aménager un remisage pour 63 bus ainsi qu'une piste d'écolage à ciel ouvert

     

     

     

    harenqpub180209b-page-001.jpgPermis d'urbanisme. L'enquête publique se déroule du 09/02/2018 au 23/02/2018

    rue de Verdun, 129

    Il s'agit de remplacer une porte de garage et un châssis, de démolir une véranda de créer une nouvelle extension en façade arrière, rehausser les murs mitoyens...

    sok.jpg

  • Ca va roller

    skate.jpg

    Rollers, skate board et trotinettes, cette info vous concerne. Il y a quelques mois, le roller park géré par l'a.s.b.l. Planet Park à Anderlecht devait fermer ses portes. Mais les responsables n'ont pas baissé les bras et ont activement cherché un nouveau lieu qui pourrait répondre à la demande. Et c'est à Haren qu'il l'ont trouvé, plus précisément au 1385 de la chaussée de Haecht.

    Le secret a été gardé jusqu'à la veille de l'ouverture ce samedi 3 février. Si la superficie est plus ou moins la même qu'à Anderlecht, le plafond culmine ici à 10 mètres contre 6 dans l'espace précédent ce qui rend le lieu encore plus impressionnant.

    Je ne manquerai pas de faire une visite de ce nouvel espace pour vous en rendre compte, mais je ne crois pas que je me risquerai sur des rollers ou un skate.

    sok.jpg

  • Manneken Pis en deuil

    toots manneken.jpg

    Vous l'ignoriez peut-être, mais celui qui était l'habilleur officiel de Manneken Pis résidait à Haren (Harenberg). Je dois malheureusement parler de lui au passé car ce 2 février Jacky Stroobants nous a quitté à l'âge de 75 ans.

    Pour ceux qui voudraient lui rendre hommage, la messe de funéraille aura lieu ce samedi 10 février à 10 heures en l'église Sainte-Elisabeth. Les cendres trouveront ensuite leur place dans le columbarium du cimetière de Haren.

    sok.jpg

  • 8 Gambettes qui pédalent ferme

    18012104.jpg

    Les 8 Gambettes poursuivent leur périple au Sri Lanka en battant des records: jusqu'à 157 kilomètres avalés en une seule étape! Enfin quand je dit 8 Gambettes, il n'y en a que quatre qui pédalent, les quatre autres se font remorquer. Et les géants de la route qu'ils croisent ne sont pas les mêmes qu'en Belgique! Suivez-les sur leur page Facebook en cliquant ici.

    sok.jpg

  • Comptez les piafs

    pie 01.jpg

    Comme chaque hiver depuis 2004, Natagora invite les particuliers à compter les oiseaux qui visitent leur jardin.

    Après un hiver 2016-2017 durant lequel les oiseaux avaient déserté les jardins, les mangeoires retrouvent leurs visiteurs (en savoir plus). Un afflux exceptionnel de grosbecs, accompagné de pinsons des arbres est également en cours.  Le recensement des 3 et 4 février 2018 permettra de confirmer ces observations.

    Participez, c'est très simple !

    1. Observez les oiseaux de votre jardin au moins une heure* sur le week-end.
    2. Identifiez les espèces en vous aidant des outils de Natagora.
    3. Notez le nombre maximum d'oiseaux que vous avez observés en même temps pour chaque espèce identifiée.
    4. Renseignez vos observations directement sur le site web de Natagora.

    Les outils pour identifier les oiseaux

    Rendez-vous sur la page la page Les oiseaux de jardin pour apprendre à reconnaître les 75 espèces d'oiseaux les plus fréquentes dans vos jardins en hiver ! Ci-dessous, vous trouverez d'autres outils pour devenir expert dans l'identification des espèces communes des jardins.

    sok.jpg

  • Les perdus se retrouvent au Botanique

    IMG_1137.JPG

    Il vous est certainement déjà arrivé d'oublier un objet dans un bus ou un tram. Jusqu'à présent, pour retrouver l'objet perdu, la STIB les centralisait à la station Porte de Namur. Depuis ce lundi 29 janvier, ce service a déménagé à la station Botanique.

    L’an dernier, plus de 8.450 objets égarés dans les stations et véhicules de la STIB ont atterri au bureau des objets trouvés, où ils ont été triés et répertoriés dans l’espoir de pouvoir être remis à leur propriétaire. En réalité, le nombre d’objets trouvés sur le réseau est beaucoup plus important – environ 16.000 chaque année – mais tous ne sont pas répertoriés. Il s’agit des denrées alimentaires périssables (qui ne sont pas conservées) et des objets trop courants ou difficiles à répertorier individuellement, comme des bonnets, des gants, des écharpes…

    Les objets « classiques » (gants, écharpes…) sont gardés 8 semaines. Les objets d’une plus grande valeur ou facilement identifiables (portefeuilles, clés, lunettes, mais aussi doudous !) sont eux gardés plus longtemps (3 mois) et les équipes de la STIB tentent toujours d’en rechercher pro activement les propriétaires. Près de 30% des objets retrouvent leur propriétaire. Les autres sont donnés à différentes associations.

    Si les sacs, cartes MOBIB, portefeuilles, classeurs et téléphones portables font partie des objets les plus couramment perdus sur le réseau, les collaborateurs du bureau des objets trouvés sont aussi parfois confrontés à des objets plus « insolites », comme une toge d’avocat, un écran plasma, une prothèse de jambe, une trompette, …

    Objet perdu ou trouvé ? Que faire ?

    Les voyageurs qui trouvent un objet perdu ou oublié sur le réseau sont invités à le remettre à un membre du personnel de la STIB, qui le transmettra au bureau des objets trouvés. Les voyageurs qui ont perdu ou oublié un objet sont invités à remplir le formulaire disponible sur le site internet de la STIB (stib.brussels – La STIB – Contactez-nous – Objets trouvés) ou à contacter le service à la clientèle au 070/23.2000 ou via la page Facebook ou Twitter de la STIB. La STIB les recontactera dès que l’objet aura été retrouvé. Ils pourront alors se présenter au bureau des objets perdus où, sur présentation de leur carte d’identité et après paiement de 5 euros de frais administratifs, ils pourront récupérer leur bien.

    Le bureau des objets trouvés est ouvert tous les lundis et mercredis, de 12h à 18h. Il se trouve au -2 à Botanique (en face de l’œuvre d’art en forme de roue).

    sok.jpg

  • Close Encounters of... nimporte quoi

    close01.png

    réunion sécurité.jpgCela commence par une communication ratée: les invitations aux harenois pour cette rencontre avec leur bourgmestre et services de police ne sont arrivées dans les boites aux lettres que quelques heures avant ladite réunion. Mais les réseaux sociaux ainsi que votre blog préféré (enfin, je peux rêver) avaient rempli leur rôle dès la fin de la semaine dernière, et la trop petite salle de la Maison de Quartier était remplie par une bonne cinquantaine de nos concitoyens.

    Et puis voici des policiers, en tenue d'apparat ou presque (pas en tenue de terrain) qui arrivent, mais ce ne sont pas les policiers du commissariat de Haren! S'en suit un exposé par le chef de zone sur la géographie Haren, inutile car bien connue de l'assistance. Le rôle, très administratif des inspecteurs de quartier est décrit, il ne sont pas habilités à réaliser des interventions (pourquoi sont-ils donc armés?). Puis on apprend qu'un "immense" progrès pour la sécurité de Haren va être concrétisé: jusqu'à présent, dans le deuxième district (Laeken, Neder over Heembeek, Haren), seul un commissariat à Laeken était ouvert 24H/24, mais dorénavant, un deuxième commissariat, celui "Versailles" à Neder le sera. Sait-il seulement combien de temps faut-il pour une patrouille d'intervention pour venir de ce coin vers notre village, ou combien de temps faut-il à un harenois pour s'y rendre en transport en commun? 

    Car c'est bien là une des préoccupations principales des harenois: dès la fermeture du commissariat, en soirée et le Week End, les petites frappes sévissent!

    close02.pngEntretemps, le bourgmestre est arrivé et s'excuse pour son retard, après avoir donné la parole à la directrice de Bravvo qui fait son exposé en se cachant d'une moitié de l'assistance derrière un pan de mur, Close prend la direction des débats en écoutant les questions des citoyens et en tentant d'y répondre, après tout, les prochaines élections sont dans 9 mois!

    Il serait trop long de détailler ici l'ensemble des questions posées, mais ce sont les mêmes que dans la précédente législature et répétées depuis lors des différents forums de quartier. Et la réponse du politique est la même: merci d'attirer notre attention sur ce problème, nous allons le résoudre (oui mais quand? Votre réponse, Monsieur le Bourgmestre on l'a déjà entendue à maintes reprises, agissez maintenant!).

    Autres problèmes soulevés: le trafic de transit grandissant et la petite délinquance qui prend possession des nouveaux quartiers (qui mangent les espaces verts qui faisaient le charme de Haren)

    Je n'ai pas croisé de harenois convaincu par cette rencontre qui sent la pré-campagne électorale à plein nez!

    close03.png

    sok