Haren au vert

  • Maître Frigo

    maitre frigo.jpg

    Dans l'esprit d'une consommation durable, SolidHaren vous propose un nouvel atelier gratuit: "Maître Frigo".

    Comment éviter le gaspillage alimentaire : mieux gérer son frigo, accommoder les restes...


    Une petite partie théorique suivie par ... un atelier cuisine. On cuisine ensemble, on mange ensemble.

    Cela se passera le vendredi 20 octobre de 18 à 21 heures

    à la Maison de Quartier, rue Cortenbach, 11

    Renseignements et inscription : Fabienne 0479 244 608

    sok.jpg

  • Un dimanche à la campagne

    fruitycapt05.jpg

    fruitycapt03.jpgFruity Haren est un projet de permaculture qui a trouvé un terrain dans notre village. La permaculture consiste a revenir à des pratiques agricoles ancestrales, respectueuses de la terre et des saisons. Pas question donc de pesticides, engrais chimiques ou autres intrants.

    Mais Fruity Haren se veux aussi un lieu de rencontre pour les habitants de Haren, histoire de débattre sur le devenir du village dont les espaces verts sont particulièrement menacés par une betonnisation à outrance (parfois le fait de la Ville elle-même, mais toujours avec son assentiment).

    fruitycapt01.jpgfruitycapt06.jpgCe dimanche, organisait une après-midi spéciale dans le cadre de la "Fêtes des possibles". Outre la présentation concrète de la permaculture, il y avait une rencontre-échange avec des habitants suivie par un concert et un repas selon la formule "auberge espagnole".

    fruitycapt04.pngMais si vous voulez rencontrer les animateurs de Fruity Haren, ils sont présents sur le terrain tous les dimanches après-midi, et rien ne vous empêche de fréquenter leur champ les autres jours, il est situé sur le sentier du Keelbeek.

    Vous retrouverez Fruity Haren sur leur page Facebook: https://www.facebook.com/potagercollectifharen

    sok.jpg

  • Porte ouverte au potager

    fruity05.jpg

    fruity04.jpgFRUITY Haren est un projet de permaculture participative. Ils disposent d'un terrain sur le Kerkeveld (près du "terrain" de mini foot).

    Ce dimanche 24 septembre, dans le cadre de "La Fête des Possibles", ils organisent une "porte ouverte" qui se veut aussi une rencontre conviviale de quartier. En voici le programme:

     

    • fruity12.jpg14 heures: jardinage et activités autour de la permaculture
    • 16 heures: rencontre pour agir concrètement avec les habitants: comment protéger les espaces verts
    • 18 heures: Musique, scène ouverte
    • 19 heures: Auberge espagnole: barbecue à disposition (apportez des aliments et boissopns sains et locaux)
    • Et si la météo le permet, cela se terminera par du cinéma en plein air.

     

     

    fruity10.jpgfruity13.jpgVous êtes les bienvenus!

    sok.jpg

  • Le parc oublié

    amaes01.jpg

    amaes04.jpgPeu de harenois connaissent l'existence du parc Arthur Maes. Ce parc est méconnu en dehors de ses riverains; il est vrai que son accès fait davantage penser à l'entrée d'une propriété privée qu'à celle d'un parc public. Après être devenu propriété de l'état, au gré des réformes institutionnelles, il serait passé sous le giron de la région avant de dépendre de la Ville et de prendre ainsi le nom du dernier bourgmestre de Haren.

     amaes03.jpgAutrefois les "anciens" harenois l'appelaient le "Hitlerse bosje" (petit bois d'Hitler). On m'a donné deux explications plausibles à cette appellation: la première serait due au fait que son propriétaire était un collaborateur durant la seconde guerre mondiale. La seconde serait que les soldats allemands casernés dans l'aérodrome voisin y trouvaient refuge pendant les bombardements des alliés.

    amaes02.jpgDès l'entrée du parc deux majestueux hêtres rouges nous accueillent. Ces arbres sont d'ailleurs repris au classement des arbres remarquables. Le ton est donné, nous ne sommes pas dans un parc "amménagé" (même si ce fut le cas autrefois) mais bien dans une petite forêt. Il ne nous faut parcourir que quelques mètres pour que le vacarme de la chaussée de Haecht voisine ne s'estompe. Ce bois, presque sauvage, mèle les différentes espèces végétales, et à ce titre favorise une biodiversité. Un bonheur de plus à nos portes!

    amaes06.jpgCa et là, quelques vestiges de pierre rappellent que ce parc fut autrefois un jardin privé, tandis que des souches offrent des "sculptures" surprenantes et des gîtes à la faune.

    Il est regrettable que le service des espaces verts de la Ville de Bruxelles ne prenne pas davantage soin de ce magnifique parc, notamment en évacuant les dépôt clandestins...

    sok.jpg

  • Pica siette

    pie 02.jpg

    DSCN6447.JPGAlors que depuis que depuis près d'une semaine (malgré la présence de matous) une pie a pris ses aises chez moi (le gîte et le couvert semblent lui convenir), il m'a paru opportun de dresser le portrait de cette espèce de volatile.

    Avec sa livrée noire et blanche, on pourrait la croire en tenue de soirée, la pie (pica pica) est le plus petit de nos corvidés (famille des corbeaux et corneilles) mais pas le moins fréquent.

    Elle s'est remarquablement adaptée à la présence de l'homme, et en a même tiré profit. Elle est omnivore et nos sacs poubelles sont pour elle une source de nourriture non négligeable, il est fréquent de la voir percer les sacs pour en tirer quelque pitance, la disputant au corneilles, chats domestiques et renards. Certains font d'ailleur le lien entre l'accroissement de sa population ces dernières années avec l'abandon des poubelles "en dur" au profit des sacs plastique.

    DSCN6437inv.jpgPeu farouche et plutôt pugnace, elle n'hésite pas à s'attaquer à d'autres oiseaux, même de sa taille comme des tourterelles ou des pigeons. De nombreux cas de pies venant se servir directement dans les assiettes des clients attablés en terrasse sont régulièrement rapportés.

    Elle niche au sommet des arbres (ou d'un support de remplacement en ville) dans un nid de brindilles souvent agrémenté d'objets brillants (pie voleuse?). La femelle pond de trois à dix oeufs qu'elle couve pendant trois semaines. Les petits quittent le nid au bout de quatre semaines.

    Comme tous les corvidés, elle a un don d'imitation qui ferait pâlir de jalousie un perroquet. Sa longévité moyenne serait d'une quinzaine d'années, le record enregistré pour un spécimen en captivité est de 21 ans.

    sok.jpg

  • De retour?

    tege03.jpg

    Avec la fin de l'été, il est probable que vous aller voir des araignées dans votre habitation. Pourtant, deux espèces cohabitent avec les humains tout au long de l'année: les graciles pholcus et les impressionnantes tégénaires. Si elles sont plus visibles à la fin de l'été, c'est que c'est la période de reproduction et que les mâles sont à la recherche d'une partenaire.

    Combien de maris ou de compagnons n'ont-ils pas été appelés au secours par leur blonde parce qu'une grosse araignée se trouvait dans la baignoire?

    tege01.jpgIl y a beaucoup de chance pour que cet animal soit une tégénaire. Cet arachnide a depuis longtemps colonisé les habitations humaines dans lesquelles elles jouent un rôle d'insecticide naturel; mais, elles sont incapables de gravir des parois trop lisses, c'est pourquoi elles se trouvent souvent coincées au fond de nos éviers ou de nos baignoires!

     Deux espèces principales se partagent nos habitations: la tegenaria domestica et la tegenaria gigantea. Cette dernière est plutôt impressionnante: le corps de la femelle peut atteindre une longueur de 18 mm (soit un diamètre de 8 à 10 cm avec les pattes).

    Sa taille et son aspect velu pourraient faire penser à une mygale, avec laquelle elle n'a rien à voir. Malgré sa taille, elle est tout à fait inoffensive pour l'homme. Les araignée constituent en outre un excellent attrape mouches ou moustiques... sans fipronil!

    tege02.jpgElle fait une toile en forme d'entonnoir qu'elle recommence chaque nuit. Elle en sort peu, attendant qu'une proie passe à portée et s'y prenne. En fait, ce n'est qu'au moment de la reproduction, en automne, que les mâles s'aventurent "au dehors" à la recherche d'une femelle (c'est le moment ou on les voit le plus). Dès qu'il trouve la toile d'une femelle, il s'annonce en tapotant sur la toile. Si la belle l'accepte, ils s'accoupleront, et, s'il a de la chance il pourra repartir, sinon elle le dévorera un fois le devoir conjugal accompli! 

    La femelle pondra une centaine d'oeufs sur lesquels elle veillera. A leur naissance, le premier repas des petites araignées sera... leur mère...

    Une femelle tégénaire vit cinq ans.

    sok.jpg

  • Noires, jaunes, rouges...

    tomato05.jpg

    tomato03.jpgNoires, jaunes, rouges mais aussi vertes, oranges, zébrées, des tomates, il y en a pour tous les gouts.

    Un événement incontournable du week-end des 26 et 27 aout prochain ! La 4ème édition du Brussels Tomato Festival à la Ferme Nos Pilifs. Des collectionneurs passionnés et passionnants vous présenteront plus de mille variétés de tomates toutes plus délicieuses les unes que les autres. Des musiciens rythmeront votre promenade gustative. Des animations pour enfants vous feront passer un moment festif en famille. De nombreux stands de dégustations raviront vos papilles et toutes les équipes de la ferme seront sur le pont pour vous expliquer comment faire de nos villes des lieux plus éco-responsables et qui protègent la biodiversité
    Vous êtes attendus nombreux ce samedi 26 et ce dimanche 27 aout à

     

    tomato06.jpgtomato07.jpgLa ferme Nos Pilifs

    Trasserweg, 347

    1120 Neder over Heembeek

    tomato01.jpg

    Photos: Nos Pilifs

    sok.jpg

  • Le plastique, c'est fini

    sac02.JPG

    Dès le premier septembre, dans toute la Région Bruxelloise, les commerçants ne pourront plus donner des sacs de caisse en plastique à usage unique.

    sac01.JPGCela concerne tous les sacs de caisse en plastique à usage unique de moins de 50 microns d’épaisseur, destinés à transporter des marchandises achetées dans un commerce*. L’interdiction implique tous les commerçants de la capitale : épiceries, night-shops, alimentation générale, grandes surfaces, échoppes de marchés, plats à emporter, boucheries, poissonneries etc. A Haren cela concerne aussi bien l'épicerie, la boulangerie mais aussi la friterie.

    Cette interdiction (qui découle d’une directive européenne) permettra de réduire vos déchets et de mieux protéger votre environnement. En plus des ressources naturelles et de l’énergie nécessaires à la production de ces sacs peu résistants, ceux-ci terminent souvent leur vie dans la poubelle puis dans les incinérateurs, polluant l’air que nous respirons. Ou bien dans les rues de la ville, dans la nature et les océans. Pire encore : dans les estomacs d’animaux marins et dans nos assiettes...

    sac03.JPGSoit les commerçant s'adaptent et vous propose des sacs en papier ou des sacs en plastique réutilisable (payants), soit vous prévoyez votre propre sac.

    Les plus jeunes ne s'en souviennent pas, mais la généralisation des sacs en plastique a été initiée dans les années 1970 par les grandes surfaces, les petits commerçants n'ont fait que suivre le mouvement. Auparavant, chacun avait son propre sac ou le commerçant proposait des sacs en papier. J'ai même vu des poissonniers emballer le poisson dans du papier journal...

    A noter que dès 2018, tous les sacs en plastique seront interdits, cela concernera alors aussi les sacs des rayons des fruits et légumes en vrac pas plus uniquement ceux donnés à la caisse. Alors, à vos cabas.

    sok.jpg

  • Faites vos voeux

    etoiles02.jpg

    Dès à présent, et dans les jours qui viennent, il va falloir lever les yeux au ciel la nuit, en tout cas, si celui-ci est dégagé.

    etoiles03.jpgEn effet, comme chaque année à pareille époque, la Terre traverse le nuage des Perséïdes. Il s'agit de poussières ne dépassant pas quelques millimètres mais qui, en rentrant à très grande vitesse dans l'atmosphère terrestre, se consument en produisant une lumière vive.

    Pour pouvoir les observer, il faut bien sur un ciel dégagé sans nuage, mais il faut aussi s'éloigner de la "pollution lumineuse" des activités humaines. A Haren, un lieu se prête bien à l'observation du phénomène: le Keelbeek et en particulier le parc "Teletubbies". Hélas, la Régie des Bâtiments a fait clôturer le lieu. Encore quelque chose que la future mega-prison nous vole!

    A noter que le maximum d'étoiles filantes pourront être observées entre les 11 et 13 aout, particulièrement entre 2 et 4 heures du matin.

    Et n'oubliez pas de faire un voeux!

    etoiles04.JPG

    sok.jpg

  • Haren à la Carte

    BXL Haren_FR_170509-page-003 tiny.jpg

    BXL Haren_FR_170509-page-001.jpgLes Monuments et Site de la région Bruxelles-Capitale viennent de publier une nouvelle brochure consacrée à Haren. Elle consiste en une série de cartes vous incitant à faire des balades découvertes mais vous conte aussi l'histoire de Haren, son patrimoine passé et présent. Cette plaquette comprend en outre un jeux vous incitant à observer les détails de certaines façades. Une bonne manière pour découvrir ou redécouvrir notre village.

    Vous pouvez vous procurer gratuitement "Haren à la Carte" aux Halles Saint-Géry ou la télécharger sur le site des Monuments et Sites: http://patrimoine.brussels/decouvrir/publications/circuits/a-la-carte/a-la-carte

    Ou plus simplement en cliquant sur ce lien: Haren à la Carte

    BXL Haren_FR_170509-page-005.jpg

    sok.jpg