Entreprises

  • Hario de Cortenbach

    hdf2016.jpg

    Ce 10 septembre, le centre de Haren s'est donné un petit air de Brésil: c'étaient les Harense Dorpsfeesten et non seulement le Soleil était de la partie, mais un groupe de samba faisait l'animation. Il y avait aussi la traditionnelle brocante ainsi que d'autres animations pour petits et grands. Les gosiers et les estomacs n'était pas oubliés.

    Je vous propose de découvrir l'album photo de la journée en cliquant sur ce lien:

    http://haren.blogs.sudinfo.be/album/harense-dorpsfeesten-2016/

    Ou de regarder la vidéo de HARENtv:

    sok.jpg

  • Retour vers le papier... peint

    upl01.png

    Les UPL, ou Usines Peters Lacroix, pour les plus jeunes cela ne dit pas grand chose; mais pour les plus anciens, c'était une véritable institution à Haren. C'était en effet la plus grande usine de papiers peints au Monde. Implantée dans le bas de Haren, entre le chemin de fer et sa gare de formation, la rue du Pré aux Oies, la rue du Dobbellenberg et la rue de Verdun.

    C'est en 1850 que cette usine fut fondée, mais c'est surtout après la première guerre mondiale qu'elle connut un développement fulgurant et particulièrement dans les années 30. Comme souvent dans ces années là, les patrons étaient très parternalistes avec leurs employés et s'occupaient de leurs loisirs. C'est ainsi que l'usine disposait de sa propre équipe de football et même de son propre terrain (mieux entretenu que celui de la ville à l'époque).

    La plupart des employés et ouvriers n'étaient pas issus de Haren (les habitants sont restés longtemps des agriculteurs), aussi arrivaient-ils par les différentes gares à Haren. Cela, au dire des "anciens", produisait un défilé, matin et soir dans les rues de Haren entre les gares et les usines. Mais, après une journée de travail, un ouvrier a soif... Ainsi, rien qu'entre la gare de Haren-Sud et le centre du village (350 mètres), on a compté à la belle époque jusqu'à 13 débits de boissons!!!

    upl02.pngEntre 1921 et 1924 certains papiers peints portent la signature: "Emair" ; c'est en fait la transcription phonétique des initiales M.R. pour Magritte René. En effet, le maître du surréalisme belge a dessiné à Haren des motifs de papiers peints en compagnie du peintre Victor Servranckx.

    En 1976, la société est condamnée à une lourde amende par la commission européenne pour entente illicite, et en 1979, elle ferme définitivement ses portes.

    Son terrain de football a été remplacé par l'entrepot d'un distributeur de livres le reste du site est occupés par diverses entreprises dans le domaine du transport, de la fourniture à l'horeca...

    upl03.png

    sok.jpg

  • BRUZZ eens... ou une fois

    DSCN5081.JPG

    On savait déjà que les médias régionaux flamands étaient unis pour mieux informer et être proche des bruxellois, et pas uniquement les néerlandophones!

    DSCN5074.JPGAinsi, la télévision régionnale flamande (TVBrussel), une radio (FM Brussel), un hebdomadaire d'informations papier (Brussel deze week) un magazine culturel (Agenda) ou encore un site web avec un vrai contenu informatif sur l'actualité régionale (brusselnieuws.be) se sont réuni depois quelques temps déjà en une plateforme commune. Leurs locaux sont d'ailleurs réunis dans le "Paquebot Flagey". Les synergies qu'ils ont pu ainsi développer leur permet d'offrir, et ce quel que soit le média, un contenu plus riche, du simple article ou reportage informatif, à l'analyse de fon tout en maintenant la proximité qui sied à ce genre de média.

    Et depuis ce 20 avril, ils ont concrétisé cette platteforme commune en créant une marque unique:BRUZZ pour Brussel (cela ne ressemble pas à un modèle de voiture).

    Je vous invite à visiter leur site web: www.bruzz.be

    Et que ceux qui ne pratiquent pas la langue de Vondel se rassurent, le site existe en ve"rsion francophone (et anglaise) et les reportages de TVBrussel peuvent être sous-titrés en français tant sur le site que lors de leur diffusion sur le cable

    DSCN4743B.jpg

     

     

  • Diaboliquement vôtre

    brussels airlines red devils.jpg

    brussels airlines tintin.jpgAprès une trêve de près de deux semaines, le bruit des avions envahit à nouveau le ciel de Haren. Et il y a de quoi s'en réjouir vu les circonstances qui ont présidé à l'absence d'avion dans nos cieux.

    brussels airlines magritte 02.jpgDepuis cette semaine, on peu voir passer un avion aux couleurs des Diables Rouges, mais vu les circonstances actuelles, Brussels Airlines a très peu communiqué sur le sujet, contrairement à ce qu'elle avait pour les avions décorés "Tintin" ou "Magritte".

    avfrites01.jpgLa flotte de Brussels Airlines compte 46 avions, la compagnie a donc encore des support pour exporter les images de la belgitude. On attend l'avion "Chocolat", Geuze-Lambic ou l'avion "Frites"...

  • Visite princière à Haren

    marco07.jpg

    sas monaco.jpgCe n'était pas un voyage officiel, mais plutôt une visite privée que son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco a effectué à Haren.

    sas monaco02.pngEn fait, il a visité les ateliers du chocolatier Pierre Marcolini situés rue du Bassin Collecteur. Ce n'est certainement pas un hazard si le Prince s'intéresse au travail de celui qui fut champion du Monde de pâtisserie en 1995, la maison a en effet une boutique sur le rocher.

    Ce n'est pas la seule implantation de la Maison Pierre Marcolini à l'étranger; elle possède ainsi des boutique en France, au Luxembourg, en Grande Bretagne au Koweit, au Japon et plus récemment à Shanghai et... à Hawai. Et tout ce qui y est vendu est fabriqué dans les ateliers de Haren.

    marco06.jpgPierre Marcolini est d'ailleurs un des derniers artisans chocolatier à partir de la fève pour fabriquer ses chocolats. Il n'hésite pas à parcourit le Monde pour trouver les plantations qui lui fourniront du cacao de qualité. Et lorsqu'il trouve des fèves d'exception, il n'hésite pas à les payer quatre fois le prix du marché. Autant vous dire que pour les producteurs, travailler pour Pierre Marcolini n'est pas qu'une question de prestige.