Vivre à Haren - Page 2

  • Maintenir le 55

    tram 55 02.jpg

    Nombreux sont les harenois qui empruntent le tram de la ligne 55 pour se rendre au centre de Bruxelles. Pourtant, avec l'arrivée (annoncée pour 2028?!) du métro Nord, cette ligne semble vouée à disparaitre.

    metro nprd 01.jpgEn effet, le metro empruntera sous terre sensiblement le même trajet que le tram en surface. Cela préocupe certains usagers, car si le metro sera sensiblement plus rapide que le tram, il desservira moins bien les quartiers. Le transport souterrain ne comportant que sept stations contre treize arrêts pour le tram qui rempli mieux un rôle de transport de proximité.

    Cela inquiète donc des citoyens qui se sont regroupés dans un collectif: Mobilité 55

    "Mobilité 55 vise à former un groupe d’habitants dont l’objectif premier est le maintien du tram 55 au Nord de Bruxelles, et plus largement, la réflexion et l’action au sujet de la mobilité autour de cette ligne de tram, sur l’entièreté de son parcours.

    Etant donné la capacité plus grande du métro, pour se justifier il faut qu’il transporte beaucoup plus de voyageurs que les actuels 55. De ce fait, si le tram est maintenu, un métro serait très peu rempli et ne se justifierait pas (et ce d’autant moins que des trams à plus grande capacité que les actuels 55 existent déjà en région Bruxelloise).

    tram 55 01.jpgPour aller de l’extrémité de la ligne (Bordet) au centre de Bruxelles, en heure de pointe, le métro serait plus rapide (au moins par comparaison au tram actuel, non amélioré). Mais pour un trajet plus court, il faudrait plus de temps pour se rendre à une station (il y aurait moins d’arrêts : 7 arrêts de métro au lieu des 13 arrêts du tram 55). De plus, le projet prévoit des stations de métro très profondes, à 30 mètres sous le sol. Il faudrait prendre plusieurs escalators (équivalent de la station Botanique avec 5 mètres en plus). Pour une personne à mobilité réduite, âgée, ou pour les familles avec enfants, les inconvénients sont encore plus importants."

    Le collectif s'inquiète aussi des nuisances que causeront immanquablement les travaux de percement du tunnel ainsi que du cout jugé prohibitif d'une telle infrastructure.

    Pour en savoir plus: mobi55@edpnet.be 

    sok.jpg

  • Et de six

    bougies 6.jpg

    anniv full bl.jpgSix bougies pour ce blog! C'est en effet le 30 septembre 2011 (quelques mois après le lancement de HARENtv) que le premier article est paru sur ces pages. Depuis, 1872 articles (soit une moyenne de six par semaine) abordant tous les aspects de la vie à Haren ont suivi.

    C'est aussi l'occasion de vous rappeler qu'un nouveau site héberge HARENtv (www.harentv.net), outre les vidéos, celui-ci sert de portail vers l'agenda, la boutique, les événements, HAR en Toile mais aussi vers ce blog.

    Merci à tous les collaborateurs réguliers ou occasionnels qui rendent tout ceci possible.

    sok.jpg

  • Nouveau site

    capt htv02.PNG

    capt htv03.PNGHARENtv a enfin son nouveau site: www.harentv.net

    Outre les vidéos récentes, il vous permet également de consulter des archives et fait bien sur le lien avec tous les sites associés à HARENtv comme HAR en Toile et ce blog.

    De plus des adresses spécifiques ont été créées vers divers services:

    Sur le site de HAR en Toile seront annoncées les futures séances mais vous y trouverez aussi des dizaines de bandes annonce, et qui sait, vous pourrez peut-être influencer la programmation...

    capt htv01.PNG

    Nos archives sont bien gardées...

    picassiette archives01 650.jpg

    sok.jpg

  • Ils sont de retour

    nic et flup pintent.jpg

    Nic Tableau_20noir_20version_20finale0.jpgNic et Flup reviennent sur les ondes de Viva Bruxelles (fm 99.3) chaque lundi soir à 20 heures dans l'émission BXXL.

    Nic_20et_20Flup_20Studio_20Vivacit_C3_A92_20r_C3_A9duit0.jpgIls se donnent pour mission de nous apprendre à causer comme à Bruxelles, enfin, un stukje, car si tu veux vraiment apprendre à causer le brusseleir, te faudra aller souvent au staminei.

    Tu peux aussi les retrouver sur leur site (www.nicetflup.be)

    ou commencer par regarder la vidéo ci dessous:

    sok.jpg

     

  • 55 ans ou plus, faites du sport

    hall sport.jpg

    Des chèques‐sports d’une valeur de 100 € maximum pour les personnes âgées de 55 ans et plus sont
    disponibles depuis le début de ce mois de septembre.

    La Ville répond à ce besoin par différentes actions et initiatives, à l’image de la mise en place des engins de fitness dans les parcs, des pédaleurs sous les bancs, mais également grâce au tai chi en plein air qui invite les seniors à mettre leur corps en mouvement.


    Les conditions d’accès à ces chèques ont été assouplies :
    ‐ la Ville de Bruxelles met à la disposition de ses seniors de 55 ans et plus des chèques sports d’une valeur de maximum 100 €
    → la Ville a obtenu d’octroyer cet avantage à partir de l’âge de 55 ans, âge auquel on est reconnu ‘senior’ pour la Ville de Bruxelles, au lieu de 65 ans
    ‐ aucune condition de revenu ne doit être remplie
    ‐ l’avantage s’adresse uniquement aux personnes domiciliées sur le territoire de la Ville de Bruxelles (1000, 1020, 1120, 1130)


    Le formulaire de demande et les conditions peuvent être obtenus auprès du site www.seniors.bruxelles.be et via seniors@brucity.be ‐ 02 279 34 95

    senior.jpg

    sok.jpg

  • Pot des terres contre pot du fric

    recours01.JPG

    Des citoyens harenois (soutenus par des associations) ont introduit des recours au Conseil d'Etat contre le projet de mega-prison à Haren. De l'autre coté, on trouve bien sur la Régie des Bâtiments, maître de l'ouvrage, mais pas le consortium Cafasso qui a obtenu le marché; et pour cause, ce dernier n'a pas encore de personnalité juridique. Par contre, trois multinationales se sont alliée à la Régie pour contrer ces recours. Si la Régie, et des fonctionnaires en faisant partie, est régulièrement mise en cause dans des affaires de corruption, on peut se demander ce que font des multinationales pour le moins sulfureuses à ces cotés. Jugez plutôt:

    recours04.jpg

    Mégaprison : le règne de l’opacité et du déséquilibre des forces

    Les recours introduits par les opposants à la mégaprison de Bruxelles/Haren arrivent au Conseil d’Etat. Quatre parties se sont jointes à la cause, CONTRE les citoyens : la Régie des Bâtiments, et trois multinationales qui font partie du consortium Cafasso, soumissionnaire préférentiel pour le projet toxique de mégaprison.

    Cafasso n’a toujours pas de personnalité juridique, au motif que le marché de la mégaprison n’a pas encore été définitivement attribué. Ce sont donc trois multinationales qui le constituent qui se joignent à la cause :

    • Macquarie Corporate Holdings Pty Limited, Société de droit australien ayant son siège à Level 6 50 Martin Place Sydney, NSW 2000 Australie,
    • PPP Infrastructure Investment B.V. Société de droit néerlandais, ayant son siège Claude Debussylaan 24, 1082MD Amsterdam,
    • Denys NV, ayant son siège Industrieweg 124 à 9032 GENT.

    L’implication de ces multinationales dans les recours introduits par les opposants rappelle encore le déséquilibre des forces en faveur des entreprises qui veulent privatiser la détention.

     

    La mégaprison n’est pas un projet d’intérêt public, mais une opération de spéculation privée

    La presse a abondamment souligné il y a quelques mois que ces multinationales ont fait inscrire une clause d’indemnité dans le cas où la mégaprison serait heureusement annulée. Elle atteindrait 20 millions d’euros. La hauteur exacte de cette indemnité reste inconnue, y compris des députés de la Chambre, y compris des députés de la Commission de la Justice, puisque Cafasso, le ministre de l’Intérieur et le ministre de la Justice refusent tous trois de transmettre ces informations. Un déni de démocratie et de transparence déjà observé ces derniers mois, dans ce dossier comme dans de trop nombreux autres.

    Ces multinationales n’ont donc littéralement rien à perdre dans ce dossier, puisqu’elles seront de toute manière indemnisées. Quel intérêt vont-elle défendre auprès du Conseil d’Etat, si ce n’est leur intérêt à tirer profit de l’enfermement des détenus de Bruxelles, profits qui sont garantis par l’Etat belge et son système de Justice employé ici comme une vache à lait ?

     

    Des multinationales aux pratiques douteuses

    Nous déplorons de constater que ces multinationales ont en outre des pratiques douteuses (informations plus détaillées ci-dessous) :

    • Macquarie, est épinglé dans plusieurs affaires d’évasion fiscale. Elle est connue pour sa gestion calamiteuse de l’eau en Angleterre. Elle est également confrontée à ses pratiques inacceptables aux USA dans des PPPs que Donald Trump veut étendre.
    • PPP Infrastructure Investment B.V., partage toutes les caractéristiques d’un point d’ingénierie fiscale qui permettra à Cafasso d’éluder les impôts belges et européens.
    • Denys NV, dispose de contrats importants avec l’Arabie Saoudite, qui viole allègrement les droits de l’homme dans son pays, mais également au Yémen. L’Arabie Saoudite a été condamnée par l’ONU pour le bombardement de civils au Yémen, où Denys a été réparer un pipeline au cœur du conflit.

    Les opposants à la mégaprison de Bruxelles défendent une politique carcérale respectueuse des droits fondamentaux et publique, la sauvegarde d’un environnement vivable et une démocratie digne de ce nom. Ils se trouvent face à des institutions qui représentent l’Etat belge, accompagné désormais de trois multinationales aux pratiques douteuses.

     

    •  Quelles justifications les partis politiques des exécutifs fédéraux et régionaux donnent-ils au choix de ces partenaires privés pour une mission qui incombe par essence à l’Etat ? Comment justifient-ils d’engager l’Etat dans un contrat, dont les détails ne sont toujours pas connus, pour un coût estimé à 3 milliards d’euros, avec des entreprises aux pratiques douteuses, et alors que tout indique qu’un système d’évasion fiscale est mis en place ?
    •  Dans ces conditions, comment les députés justifient-ils le choix d’un PPP qui sera in fine payé par les contribuables et le budget de la Justice pourtant déjà trop maigre ?
    •  Peut-on sacrifier au libéralisme économique la question fondamentale du sort de ceux que notre société enferme ?
    •  Quel contrôle les députés réalisent-ils des activités de Denys n.v. qui dispose de contrats importants avec l’Arabie Saoudite, condamnée par l’ONU pour avoir bombardé des civils au Yémen ?
    •  Les députés considèrent-ils qu’une entreprise basée en Belgique peut réaliser du commerce avec le régime contesté du Yémen, soutenu par l’Arabie Saoudite, sur le pipeline LNG qui est au cœur du conflit, et alors que l’Arabie Saoudite bombarde des civils yéménites ?

     

    Les associations signataires demandent des réponses à ces questions urgentes.

     

    Signataires et contacts :

    Comité de Haren – Laurent Moulin – 0499 03 09 01

    La Ligue des Droits de l’Homme – Damien Scalia – 0487 76 82 66

    Observatoire International des Prisons – Section belge – Nicolas Cohen – 0470 02 65 41
    Respire asbl – Jean-Baptiste Godinot – 0488 20 01 75
    François Licoppe – économiste – 0496 90 70 49
    Luk Vervaet – ancien enseignant à la prison de Saint-Gilles – 0478 65 33 78

    recours05.jpg

    sok.jpg

  • Pour occuper les têtes blondes...

    stagenp02.jpg

    Si vous avez des enfants de 4 à 11 ans, et que vous cherchez comment les occuper pendant les futures vacances d'automne (Toussaint), la Ferme Nos Pilifs (à Neder over Heembeek) propose de les accueillir en stage du 30 octobre au 3 novembre.

    Soins aux animaux mais aussi ateliers leur seront proposés, et en "bouquet", la participation au Grand cortège Halloween du quartier.

    Le titre de ce stage:

    "Les P'tits aGRRRRRRIculteurs"

    Pour tout renseignement et inscription : animation@pilifs.be

    stagenp01.jpg

    photos: Ferme Nos Pilifs

    sok.jpg

  • Paraboles illégales

    parabole05.jpg

    D'aucuns l'ignorent, mais en région bruxelloise, les antennes paraboliques visibles depuis la rue sont interdites!

    Le Règlement Régional d’Urbanisme (RRU) interdit le placement d’antennes paraboliques en façade à rue et exige qu’elles soient placées de façon à nuire le moins possible à l’esthétique de la construction.
    Faut-il un permis d’urbanisme ?
    OUI,
    un permis est toujours requis si :
    • l’antenne est visible depuis l’espace public ;
    • elle est située à moins de 10 mètres d’un bien classé ou inscrit sur la liste de sauvegarde ;
    • son placement déroge à un RU, un PPAS ou un PL
    uparabole02.jpg  Une dispense de permis est possible pour
    le placement d’antennes paraboliques ou assimilées destinées à la réception d’émissions de télévision et à usage privé, et qui, de façon cumulative :
    • ont la même couleur que le toit ou la façade, ou sont transparentes ;
    •   ont une superficie inférieure ou égale à 40 dm2
    • ATTENTION :
    Le permis d’urbanisme pour le placement d’une antenne parabolique est délivré pour une durée déterminée de maximum 9 ans. A son expiration, un nouveau permis devra être demandé.
     
    Le placement d’une antenne parabolique sans permis, alors que celui-ci est requis, constitue une infraction urbanistique. La commune est habilitée à dresser un procès-verbal d’infraction avec pour conséquence des sanctions pénales ou des amendes administratives.
     La commune invite le contrevenant à régulariser la situation, soit par une remise en état des    lieux, soit par l’obtention d’un permis d’urbanisme.
    De plus, en cas d’absence de permis ou d’expiration de sa validité, le demandeur qui n’aurait pas remis les lieux dans leur état initial est tenu de le faire sur simple réquisition du Collège des Bourgmestre et Echevins ou du fonctionnaire délégué et ce, en vertu de l’article 305 du CoBAT (Code Bruxellois de l’Aménagement du Territoire).
    Cette législation prévoit notamment qu’en cas de carence du demandeur, le Collège des Bourgmestre et Echevins ou le fonctionnaire délégué peut pourvoir d’office à l’exécution des travaux à charge du défaillant.
     
    Malheureusement, si le précédent échevin de l'urbanisme semblait très attentif à la question, on en est loin avec l'échevin actuel, qui, s'il est très attentif à ce qui se fait dans le périmètre UNESCO autour de la Grand-Place, semble se foutre complètement de ce qui se passe à Haren!

    parabole01.jpg

    sok.jpg

  • Nouvelles adresses

    arobase.jpg

    C'est la rentrée et il y a de nouvelles adresses pour contacter HARENtv.

    lgh08.jpgPar mail l'adresse générale est: info@harentv.net

     

     

    harboutphot.jpgPour commander à la boutique: boutique@harentv.net

     

     

    banner har en toile.jpgPour le Ciné-Club HAR en Toile: harentoile@harentv.net

     

     

    Si vous préférez le téléphone: 0486 22 44 41

    Un nouveau site web verra le jour dans le courant du mois de septembre

    sok.jpg

  • De nationale en nationale

    esso01.jpg

    texaco01.jpgQuel est à votre avis le point commun entre Martelange et Haren? Les deux entités sont traversées par une route nationale; la N4 pour Martelange, et la N21 (chaussée de Haecht) pour Haren. Et sur ces routes on trouve une concentration de stations service!

    Q801.jpgtotal01.jpgSur les 2,7km de chaussée de Haecht qui traversent Haren, on compte à l'heure actuelle pas moins de 6 stations services, la plupart du temps accolées à un "shop". Mais la comparaison avec Martelange s'arrête là. Car si dans la localité belgo-luxembourgeoise les prix des carburants et dans les boutiques (surtout pour le tabac et les alcools) sont très intéressants, on en est loin pour ce qui concerne les stations harenoises.

    maes01.jpglukoil01.jpgSi il y a une telle concentration de pompes à essence sur la chaussée de Haecht, c'est surtout à destination des navetteurs, l'implantation de tels établissements étant devenu quasi impossible en ville.

    Espérons que pour la tranquillité de notre village, après la bétonisation de la rue du Pré aux Oies voulue par l'échevine Els Ampe, cette rue qui pourra alors servir d'itinéraire bis à la chaussée de Haecht toujours plus encombrée, ne verra pas l'implantation de nouvelles stations service!

    sok.jpg