Insolite - Page 5

  • Sourire printanier

    DSCN3916.JPG

    Pour le printemps, le Soleil nous montre son plus beau sourire!!!

  • Tout en silence

    solar03.png

    solar01.pngImaginez-vous des avions traversant le ciel de Haren tout en silence et sans émettre de gaz polluant! Un rêve me direz-vous. Et bien ce rêve, le petit-fils du professeur Tournesol, Bertrand Picard, est en train de le réaliser en effectuant un tour du Monde dans un avion mut à l'énergie solaire!

    Certes, ce n'est qu'un prototype qui s'il a l'envergure d'un Boeing 747 ne peut emporter que ... son seul pilote. On n'est pas prêts de voir des avions silencieux dans le ciel de Haren encore qu'il y a trois ans, le premier prototype du SOLAR IMPULSE avait survolé notre village à deux reprises!

  • Votre vol, à la frite ou au tabac?

    airbus.jpg

    Quel parfum embaumera le ciel de Haren dans les prochaines années? Compagnies aériennes et constructeurs se lancent de plus en plus dans la recherche de biocarburants. Je vous avait déjà parlé de la KLM qui opère des vols vers les Etats Unis et les Antilles en utilisant du carburant à base d'huile de friture recyclée (relire "Et si le ciel embaumait... la frite" en cliquant ici).

    airfrites01.jpgA présent on apprend que South African Airways alliée à Boeing allait faire voler des avions avec du carburant fabriqué  partir de tabac! Ce ne sont pas les feuilles de la plante à Nicot qui seront utilisées mais les graines qui seront pressées pour en extraire de l'huile. Il s'agit en plus d'une variété de tabac transgénique (dont les graines sont plus grosses) dépourvue de nicotine. Si le but est de trouver un remplaçant au pétrole et de réduire l'empreinte carbone, pour certains cette solution est peu écologique. Elle mobilise en plus de grandes superficies agricoles qui ne sont donc plus disponibles pour l'alimentation (on parle d'une superficie supérieure à celle de la Belgique pour couvrir les besoins de SAA)!

    Dans le même ordre d'idée, Boeing voudrait faire voler des avions avec de l'huile de cuisson de loempias recyclée. Histoire de couvrir le marché asiatique sans doute...

    air bio.jpg

    Dessins: RNesto

  • Réveillon tardif

    DSCN0695.JPG

    C'est avec vingt-quatre heures de retard que nos amis félins ont fêté le passage à l'an neuf à Haren. Il faut dire que le soir de la Saint-Sylvestre, le bruit des pétards et autres fusées ne les incitait guère à mettre le museau dehors.

    DSCN3618.JPGPar contre, le premier de l'an tombait un jeudi, et c'est justement un soir ou on sort les sacs poubelles. Et beaucoup d'entre eux contenaient les restes de nos agapes de la veille. De quoi rendre Felix heureux! Car même s'ils sont bien nourris, nos matous ne dédaignent pas de petits extras.

    DSCN3620.JPGIls ne sont pas les seuls, renards, pies et corneilles sont souvent de la partie et sont même souvent à l'initiative de l'éventrage des sacs (n'en déplaise à celles qui en attribuent la responsabilité au seuls chats "errants").

    Reviendra-t-on vers des poubelles en "dur" comme c'était le cas il y a quelques années?

     

    Instantané 1 (1-01-2015 22-34).png

     

  • L'avez-vous croisé?

    renne00.jpg

    Rares sont ceux qui ont déjà pu l'observer à Haren, son apparition est toujours fugitive et ne se produit que pendant la nuit du 24 au 25 décembre. je parle du renne du Père Noël.

    renne01.jpgLe bonhomme rouge et ce ruminant sont tous deux originaires de Scandinavie, pas étonnant donc qu'ils se soient associés.

    Plus sérieusement, Rangifer tarandus est un cervidé des régions arctiques et subarctiques de l'Europe, de l'Asie et de l'Amérique du Nord. Il est appelé caribou en Amérique du Nord. Les plus grandes hardes de caribous sauvages se trouvent en Alaska et dans le nord du Québec et du Labrador. Le renne a été domestiqué, notamment dans le Nord de l'Europe où il sert d'animal de trait et de bât.

    Le renne, ou caribou, est un animal robuste pouvant peser jusqu’à 180 kg pour un mâle adulte pour une taille moyenne de 1,30 m au garrot, les femelles font un poids moyen d'environ 100 kg pour une taille au garrot de 1,10 m environ. Son pelage peut être brun ou gris, sa queue est courte. Les poils sont creux comme un tube et l'aident à nager en plus de l'isoler du froid. Mâles et femelles portent des bois (panache) recouverts d'un velours l'été, qu'ils perdent à l'automne. Les bois prennent alors une teinte rouge, puis brun foncé. Les vaisseaux sanguins des bois, qui assurent leur croissance, contribuent à cette coloration. Le panache des mâles tombe au début de l'hiver et celui des femelles plus tard au printemps. Les sabots sont larges, adaptés à la marche dans la neige ou la boue des sols qui dégèlent, ainsi qu'à la nage et au pelletage de la neige pour atteindre la nourriture l'hiver.

    Le renne est adapté à des environnements extrêmes, froids, acides et pauvres (en termes de productivité biologique)

    renne02.jpgLe renne se nourrit d'herbes, de buissons, d'écorces et de lichens, qu'il doit parfois chercher sous la neige. En fonction des saisons, il doit effectuer de longues migrations dans la toundra pour survivre, n'hésitant pas à traverser fleuves et bras de mer.

    C'est un animal doué d'une adaptation au fil du temps qui a su survivre aux différents changements climatiques car le renne a côtoyé le mammouth et le rhinocéros laineux. Ceci grâce à ses faibles exigences alimentaires, et à ses multiples adaptations pour pouvoir survivre en fonction du climat, comme l'absence d'horloge circadienne[]. Sa dépendance vis-à-vis du lichen n'est pas un problème car cette nourriture est présente sur Terre depuis très longtemps. Le lichen est une nourriture riche qui va fermenter dans le rumen de l'animal ce qui va dégager de la chaleur et réchauffer le renne ; ainsi il n'aura pas besoin d'avoir une activité physique pour se réchauffer, ce qui limite ses dépenses énergétiques.

    Le principal prédateur est le loup qui suit de près les troupeaux. Les ours noirs, bruns et polaires représentent aussi une menace. Cependant, les rennes en bonne santé sont bien plus rapides à la course que la plupart de leurs prédateurs. Ce sont surtout les individus, faibles, malades, jeunes ou âgés qui succombent aux prédateurs. Le renne peut facilement courir à près de 70 km/h en cas de danger. De plus, les bois des grands mâles font une arme redoutable pour affronter les loups ou un ours seul.

    Mais si vous voyez plutôt des éléphants roses tirer le traineau du Père Noël, c'est que vous avez certainement abusé de la dive bouteille. Il vaut mieux alors confier les rennes de votre traineau,... pardon, les clefs de votre voiture à un Bob!

    renne03.jpg

    Mais méfiez-vous des imposteurs qui profitent des fêtes:

     

    faux renne b.jpg

     

  • Un harenois célèbre

    clef verre.jpg

    Il est de toutes les fêtes (ou le devrait du moins) et sa compagnie est particulièrement recherchée surtout en cette période de fin d'année. Il est connu dans toute la Belgique et, s'il a son permis de conduire, il n'a pourtant que 17 ans. Lui c'est Bob, celui qui reste sobre pour ramener en toute sécurité ses compagnons. 

    ibsrb.jpgBob qui a été imaginé il y a 17 ans dans les locaux de l'Institut Belge pour la Sécurité Routière, chaussée de Haecht à Haren.

    bob01.jpgPourtant, cette année pourrait être sa dernière. En effet, la prévention routière est devenue une compétence des entités fédérées. Or, le concept et les "visuels" des campagnes "Bob" sont la propriété de l'IBSR (fédérale) et des Brasseurs Belges. Pour pouvoir continuer à l'utiliser, un accord devra donc être trouvé...

    Sur ce, je vais essayer de faire la connaissance de madame Modération avec qui on me répète que je dois boire un coup...

    affiche_fr-page-001.jpg

  • Autour du Monde... au Keelbeek

    DSCN3435.JPG

    Autour de la cabane des patatistes du Keelbeek, on peut voir des tentes (canadiennes ou autres), une caravane (hollandaise?) mais aussi une tente marocaine (il y a même eu une tente berbère le temps d'une fête). Et depuis ce week end une yourte mongole! Un véritable petit tour du Monde... Peut-être verra-t-on bientôt un tipi amérindien et si l'hiver est rude un igloo...

    DSCN3432.JPG

  • Patates pas sautées

    DSCN2777.JPG

    bom ged.JPG"La police a fait évacuer le camp des patatistes" tel est le message que je reçois ce lundi en soirée. Très vite j'obtiens des précisions sur cette évacuation: une bombe non explosée de la seconde guerre mondiale a été découverte sur un chantier d'Infrabel voisin. Les démineurs cherchent un endroit ou ils peuvent instaurer un périmètre de sécurité de 300 mètres pour la faire exploser. Et tout naturellement ils ont pensé au Keelbeek!

    DSCN3050.JPGBien sur, le temps des opérations, il faudra interrompre le trafic ferroviaire et même le trafic aérien (mais c'est déjà le cas lors de la venue du président américain). Mais ce qu'ils semblent ignorer, c'est que dans leur périmètre de sécurité, il y a des conduites de gaz à haute pression de Fluxys! Risque-t-on un nouveau Ghislenghien?

    Finalement les démineurs décident de déménager la bombe vers leur base de Oud-Heverlee.

    Les patates n'ont donc pas sauté et ce mardi matin, le campement avait repris sa vie normale!

    bom pat.jpg

  • A vos casques!

    pot03.jpg

    pc01.jpgOn connaissait déjà à Haren la plus petite piste cyclable (7 mètres entre les rues d’Hannetaire et Kasteelhof), à présent on nous propose une piste cyclable « parcours d’obstacle ») !

    C’est au carrefour de la chaussée de Haecht et de la rue Arthur Maes qu’on trouve… un poteau d’éclairage qui barre littéralement la piste dédiée auxx deux roues.

    ibsrb.jpgD’aucuns ironisent déjà : « C’est pour éviter les futures évasions à vélo (après celle par hélicoptères) ! » Ou encore : « C’est une piste d’essai pour tester la solidité des casques des cyclistes » (ce poteau est situé juste en face de l’Institut Belge pour la Sécurité Routière).

    Plus sérieusement, la réponse des officiels est que ce poteau était déjà présent avant le début des travaux qui ont redessiner le carrefour. La piste cyclable a été dessinée par la suite. A présent que les travaux sont en phase finale, le poteau devrait être déplacé dans les prochains jours. On nous promet même de nouvelles plantations d’arbres (sans préciser s’ils seront sur le chemin des deux roues).

    En attendant, amis cyclistes, à vos casques !

    Dessin:JIPE

     

    pot02b.jpg

     

  • Et si le ciel embaumait... la frite

    airfrites01.jpg

    Le ciel de Haren sentira-t-il un jour la frite ? Le survol de notre village est inévitable (on « fêtera » d’ailleurs cet automne les 100 ans de l’aérodrome de Haren), mais les ressources en pétrole ne seront pas éternelles et constructeurs et transporteurs cherchent des alternatives.

    Ainsi, une compagnie batave opère depuis l’an dernier un vol hebdomadaire entre New York et Amsterdam et un autre entre la ville hollandaise et les Antilles avec des avions volant avec du carburant fabriqué à partir d’huile de friteuse recyclé !

    La solution semble séduisante, mais il faut rester réaliste : pour franchir l’Atlantique, un Boeing 777 a besoin d’environ 60 tonnes de carburant ! Un frituriste que j’ai consulté (fritkot BOMPA à Ixelles) m’a affirmé consommer un peu plus de 100 kg de graisse à frites par semaine. Si cela vous tente, faites le calcul pour savoir combien de frites il vous faudra manger pour voyager en avion… (il y a actuellement plus de 25000 avions de ligne en service dans le Monde).

    Ce n’est donc pas demain que le ciel de Haren sentira la frite !!!

    Et si on transformait les coquilles de moules en biocarburant ?!

    Dessins: RNesto

     

    airfrites02.jpg