Billet d'humeur (le coin du râleur) - Page 5

  • La pils qui se voudrait snob

    verre01 gp.jpg

    On l'a appris début de ce mois, le groupe AB Inbev voudrait changer la forme des verres dans lesquels sont servies ses pils en Belgique.

    verre02.jpgFinis donc les verres à cannelures, place aux verre à pied. Pour le géant louvaniste, ces nouveaux verres permetteront aux consomateurs de mieux apprécier la subtilité des saveurs de leurs bière.

    Pour un zythologue que j'ai rencontré, cet argument ne tient pas: ce n'est pas en modifiant le contenant qu'on améliorera le contenu; les pils industrielles seront toujours des bibines de soif trop vite fabriquées pour avoir des subtilités gustatives.

    verre04.jpgCe serait plutôt un argument marketing destiné à changer l'image du produit. Si en Belgique, la pils est considérée comme une bière populaire, dans d'autres pays, rien que le label "bière belge" en fait un produit de luxe. EN Grande Bretagne la Stella est servie depuis des années dans des verres calice dont la contenance n'est parfois que de 20 voire 15 centilitres.Mais la consomation de pils diminue chaque année en Belgique, et si AB Inbev reste largement dominant au niveau de l'horeca, le groupe louvaniste a vu se développer de nouveaux concurents pour le marché domestique à savoir les marques distributeur telle que la Cara Pils!

    Pour les cafetiers, dont la plupart sonts liés par des contrats contraignants avec la brasserie ou un grossiste intermédiaire et n'auront d'autre choix que de se plier à leur volonté, on craint les frais supplémentaires car il est peu probable que la brasserie offre tous les verres. Sans compter la casse qui sera certainement plus importante avec des verres dont le centre de gravité est plus haut.

    Du coté des consomateur on redoute que ce ne soit qu'un prétexte de plus pour augmenter les prix.

    Mais si la pils change de verre, pensez-vous que Jean-Luc Fonck (STTELLLA) chantera en smocking???

    jlf smoking 600.jpg

    sok.jpg

  • Ils se foutent des harenois!

    conseil com.jpg

    diable rouge ga.jpgLe Collège de la Ville de Bruxelles  a fait un virage à 180* en approuvant finalement le détournement du chemin du Keelbeek. Sa,s ce détournement, le projet de prison avait du plomb dans l'aile.

    Les arguments invoqués par la majorité représentée par l'échevin de l'urbanisme  font état d'un (possible) futur changement de législation qui oterait la main à la Ville de Bruxelles dans ce dossier et l'obtention de compensation pour les harenois.

    Les compensations annoncées sont la rénovation des deux gares  et le maintien d'un espace vert.

    gare01.jpgComment osent-ils mentir aux citoyens de la sorte: toutes les gares de la ligne 36 ont été rénovées suivant le même modèle entre Leuven et Schaerbeek lors de la mise à quatre voies sauf Haren Sud faute de permis d'urbanisme délivré par la Ville!!!

    gare haren sud.jpgLa rénovation de la gare de Haren a fait l'objet d'une demande de permis en aout 2012, donc bien avant que le probl§me du sentier du Keelbeek ne soit révélé.

    On ne peut parler de compensation puisque ces rénovations étaient prévues bien avant la prison

    Quand à maintenir un espace vert, on ne peut pas parler de compensation puisqu'il s'agit du maintien d'une situation existante.

    coomans vamp.jpgContrairement à ce que prétend le très peu noble échevin de l'urbanisme, ils n'ont rien obtenus pour les harenois qui se font un peu plus vampirisé.

    Il est probable que cette attitude du Collège cache un obscur marchandage politicien!

    yvan.jpg

    sport diable roux golf 600.jpg

  • Haren n'est pas à vendre

    eglise bar argent.jpg

    Alors que l'avis de la Commission de Concertation concernant le détournement des sentiers du Keelbeek n'a pas encore été publié, le Collège a inscrit le vote de ce détournement à l'ordre du jour du Conseil Communal de ce 27 juin. Cela a fait réagir le Comité de Haren qui publie une lettre ouverte:

     

    Haren n'est pas à vendre

    Ce lundi 27 juin 2016, le collège de la ville de Bruxelles veut forcer le conseil communal à accepter le projet de mégaprison de Bruxelles. 

    Pour les Harenois cela est incompréhensible et nous ne voulons pas service d'alibi pour faire passer un projet scandaleux.

    Il n'est pas question de monnayer un projet aussi toxique que cette mégaprison de Bruxelles contre des compensations locales et étrangère au projet.

    Que chaque niveau de pouvoir prenne ses décisions en âme et conscience sans faux débats et tractations nuisibles à l'intérêt général.

    Nous ne voulons pas de compensations qui se feraient au prix d'un mauvais projet.

    Nous ne voulons pas de compensations qui se feraient sur le dos de la justice et des conditions de détention.

    Nous ne voulons pas de ce projet pour les nombreuses raisons qui ont été détaillées aux différentes commissions de concertation notamment et nous ne voulons pas être complice de cette imposture en acceptant des compensations.

    Si les pouvoirs publics estiment que l'équilibre de Haren nécessite des investissements, qu'ils prennent leur responsabilité de gestionnaire de la cité et cela ne doit pas être gagné sous la menace.

    Nous ne voulons pas reporter les problèmes ailleurs,

    Nous ne voulons pas de favoritisme,

    Nous ne voulons pas prendre des biens qui devraient être destinés à d'autres,

    Nous voulons de la justice (pas de la vengeance).

    Il n'y a pas de charges d'urbanisme pour un projet d'intérêt collectif, très bien. Il nous faut nous poser deux questions alors :

    • n'y a t il pas assez d'infrastructures d'intérêt collectif à Haren ?

    • Pourquoi le PRAS défini le Keelbeek en zone administrative et industrielle et non zone d'intérêt collectif (si l'argent est à la base des décisions, alors il y a un point important ici ) ?

    Si notre patrimoine et notre santé doivent être sacrifiés pour un projet, que ce projet soit défendu ouvertement et explicitement ! Aujourd'hui nous ne rencontrons que des détracteurs de ce projet, voyez la commission de concertation du 1er juin pour vous en convaincre !

    Nous avons posé ces questions également à  messieurs Rudy Vervoort, Laurent Vrijdags et Koen Geens, ils n'ont pas osé ou pris la peine de répondre.

    • On ne détruit plus aujourd'hui les terres arables

    • On ne détruit pas l'équilibre d'un village

    • On ne mélange pas une prison pour jeune, une prison pour détention préventive (d'arrêt), une institution psychiatrique, une prison ouverte pour femme, une prison de peine... et tout cela concentré et soumis aux nuisances harenoises.

    • On ne rend pas la justice en prison

    • On n'exclus pas les personnes en détention de notre société

    Haren n'est pas à vendre, il n'y a pas de fausses excuses derrière lesquelles se cacher.

    Prenons chacun nos responsabilités et assumons nos choix en toute transparence.

    --

    Le Comité de/van Haren
     

    diables quatre.jpg

  • Arme studenten

    sport te,,is raquette.jpg

    Chaque année c'est la même histoire: le calendrier de grands événements sportifs est synchronisé avec celui du blocus. Roland Wimbledon et même le début du tour de France, cela ressemble à un complot destiné à détourner les étudiants de leur syllabi rébarbatifs! En plus cette année, avec l'Euro, ils seront nombreux à vouer me aux Diables Rouges!

    sport diable roux 600.jpgPour les nombreux étudiants qui devront passer une seconde session, tout a été prévu car poendale blocus de la session de septembre, il y aura les jeux olympiques!

    Ai  parait qu'au camp de base des Diables Rouges dans le bordelais, il n'y a que desgolf!!! Je suis curieux de voir leur entraînement.

    diable rouge dr golf.jpg

  • Volte face et langue de bois

    comjuin06.jpg

    comjuin11.jpgIls étaient plusieurs dizaines de harenois (mais pas seulement) à se rassembler ce premier juin devant le Casino de Bruxelles ou devait se tenir une réunion de concertation en rapport avec la future prison. Nombreux furent ceux aussi qui assistèrent à cette réunion.

    comjuin16.jpgMais d'aucun se posent la question de savoir si cette réubion n'est pas un simulacre de démocratie. En effet, quand on voit le président de la commission déclarer aux médias avant le début de la réunion que pour la Ville de Bruxelles qu'il représente, la question est tranchée, le sentier peut être détourné pour permettre la construction de la prison, on peut douter de l'utilité des débats (citer le nom de ce triste sire serait lui faire un honneur qu'il ne mérite pas). Il justifie cette volte face du collège par le fait de pouvoir mieux négocier des compensations pour les harenois notamment en terme d''espaces verts. Dans sa boucje, cela sonne faux, lui qui ne connait de la verdure que le bois dont est fait sa langue. Quand à la sincérité de la Ville pour obtenir des compensation pour Haren, on peut en douter quand on se souvient que la Ville a touché 11,2 millions d'euros censés compenser la construction des lignes TGV et du viaduc Diabolo. La Ville n'en a pas dépensé un centime à Haren (la réfection des voiries n'est pasq une compensation, des compensations seraient par exemple de nouvelles infrastuctures culturelles, de loisirs ou sportives...).

    comjuin13.jpgLa réunion a quand même eut lieu, et les questions ont été nombreuses. Les points soulevés concernaient notamment l'étude d'incidence, lacunaire et obsolète puisqu'elle ne tient pas compte de la présence ou l'arrivée de nouveaux projets comme Décathlon, le nouveaux siège de l'OTAN ou le futur centre commercial UPLACE.

    Un autre point soulevé par une magistrate présente: la demande de permis d'urbanisme se repose sur un permis d'environnement qui a été annulé. Les autorités et les promoteurs s'assieraient-ils sur la légalité???

    On attend l'avis de la commission.

     

    Le reportage de BX1:

    diable rouge ga.jpgdiable rouge dr.jpg

  • Mieux vaut tard....

    DSCN5147.JPG

    Après avoir été laissée à l'abandon pendant plusieurs années, la rénovation de la cité Hamesse rue de la Paroisse a enfin débuté.

    DSCN5146.JPGCes maisons sont la proprité du Foyer Bruxellois mais on nous invoque des problèmes administratifs avec la région pour l'attribution de subsides concernant la rénovation. Curieux quand on sait que dans le même temps, région et Ville ont réussi à s'entendre pour construire des logements sociaux rue de la Paroisse, au Middelweg et la très contestable et malodorante "cité boite à chaussures" à Harenberg!

    Enfin, mieux vaut tard que jamais et on se réjouit déjà de revoir des habitants revenir donn er vie à cet ensemble convivial!

    DSCN5145.JPG

  • Cou(r)teux stade

    eurost01.jpg

    Contrairement à ce qui avait été annoncé, il y aura de l'argent public qui ira pour le nouveau stade. Les bruxellois (et donc les harenois) devront aller à la poche.

    eurost02.jpgLa Ville de Bruxelles a déjà dépensé plusieurs dizaines de milliers d'euros en études. Mais en plus, elle prévoit de louer pour ses propres organisations, le futur stade au consortium privé pour un loyer de quatre millions d'euros par ans; alors que pour le moment, elle ne paie rien pour l'occupation du stade Roi Baudouin dont elle est propriétaire. Au contraire, elle perçoit des loyer comme pour le mémorial Van Damme, lorsque les Diables Rouges y jouent ou encore losque des concerts y sont organisés. Et en plus, la Ville perçoit des taxes sur la billetterie, taxes qu'elles ne pourra pas percevoir pour le futur stade vu qu'il sera situé sur le territoire de Grimbergen. Ces dépenses supplémentaires et ce manque de recettes pèseront sur les fiNances de la Ville qui devra certinement sacrifier des dépenses.

    La Région bruxelloise n'estb pas en reste puisqu'elle prévoit de financer les voies d'accès au futur stade, elle qui n'a pas les budgets pour entretenir ses tunnels (cherchez l'erreur).

    Tout cela pour que quelque sombre politicien puisse faire graver son nom dans la pierre à l'entrée d'un stade.

  • Flics ou contrevenants?

    DSCN5051.JPG

    Un jour ou l'autre, on s'est tous fait verbaliser pour des infractions qui peuvent sembler bénignes. Mais il semble que ceux qui sont censés faire respecter les règles se considèrent au dessus des lois. Ainsi cette voiture de police, garée devant un accès carrossable alors que des places "légales" sont disponibles à quelques mètres.

    Si même les représentants de l'ordre deviennent des contrevenants, ou va-t-on?

    DSCN5052.JPG

  • Encore!!!

    DSCN4351.JPG

    Une des plaies qui gangrènent Haren, ce sont les dépôts clandestins. La plupart concernent des sacs de déchets ménagers abandonnés près des voies de pénétration dans Bruxelles et sont probablement le fait de navetteurs peu scrupuleux. C'est ainsi que la rue de l'Osier Fleuri, à proximité de la chaussée de Haecht est souvent victime de ces incivilités.

    dépot01.jpgMais un des derniers dépots constatés dans notre entité concerne un lieu qui n'est connu que par des harenois: le sentier du Keelbeek à côté de la prairie occupée par les animaux du centre "De Ark". Il s'agit manifestement de déchets de construction.

    Qu'est-ce qui peut pousser certains à de telles incivilités? Il existe des déchetteries ou ils peuvent se débarrasser gratuitement de leurs déchets. S"ils préfèrent les faire enlever, Bruxelles-Propreté leur comptera  4,24 euros par sac de 20 kg (avec un maximum de 15 sacs par ménage) ou 107,70 euros par Big Bag (de 500 Kg à 2000 Kg).

    Mais souvent ces déchets sont le résultats de travaux réalisés sans permis d'urbanisme donc illégalement. Les auteurs de ces méfaits préfèrent donc la discrétion. Mais que risquent-ils? La Ville de Bruxelles prévoit une amende administrative de 62,50 euros à 625 euros plus une taxe de 250 euros par mètre cube!

    Sous peu, une application pour smartphone sera mise en place permettant à tous d'envoyerb au service compétant une photo d'un dépot clandestin ainsi que sa géolocalisation pour permettre son nettoyage dans les plus brefs délais!

    avec la collaboration de Jipé

    dépot03.jpg

  • Semaine infernale pour Joëlle

    milquet03.jpg

    Pour certain(e)s, la rentrée après les vacances de carnaval s(avère difficile. C'est le cas de la ministre de l'enseignement et de la culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles (mais qui est est aussi conseillère communale à Bruxelles-Ville donc à Haren) Jo_elle Milquet.

    milquet04b.jpgAinsi, ce mardi, non seulement les sites de son administration mais aussi son site web personnel faisait l'objet d'une attaque de pirates. Les hackers reprochent à lka ministre son immobilisme dans la problématique du harcèlement en milieu scolaire avec pour conséquence des suicides...

    on apprend aussi que la minisitre a été longuement entendue ce mardi par la Justice dans le cadre d'une affaire d"emploi fictifs au sein de son cabinet  lorsqu'elle était ministre de l'intérieur, ces personnes auraient été employées pour sa campagne électorale. Mais pour son avocat, elle a pu faire toute la lumière et contrairement au mari de Carla Bruni qui était le même jour dans une situation semblable en Feance, elle n'a pas été inculpée.

    Ce mercredi, il y a la menace de fronde des directeurs d'école primaire qui menacent de ne pas organiser les examens de fin de cycle si la ministre ne revoie sa copie en terme de distribution des copies!

    milquet01.jpgEt pour terminer (provisoirement) ce lundi, elle a été interpellée au Conseil Communal de Bruxelles Ville (dont elle est conseillère) suite à des rumeurs circulant concernant la suppression par ses services des subventions à une institution bruxelloise: le théâtre de TOONE"! Devant le tollé général, elle a affirmé le contraire. Mais en temps qu'harenois, sa méconnaissance (et son mépris) pour le patrimoine local ne m'étonne pas de la part de cette carolo parachutée pour des raisons électorales à Bruxelles. Déjà en 2012, alors qu'elle était vive-première ministre et minitre de l(intérieur et qu'elle était déjà conseillère communale de Bruxelles, elle ignorait que Haren faisait partie de son territoire alors qu'elle venait de signer pour la construction de la prison!

    Heureusement pour elle qu'elle n'a pas la compétence sur la SNCB, sinon les navetteurs lui imputeraient la responsabilité des retards des trains. Il faut dire qu'il y a bien longtemps que "ponctualité" ne ferait plus partie de son vocabulaire!