A table! - Page 4

  • Heureux qui comme Jean-Pierre

    cantillon02.jpg

    cantillon01.jpgLe retour du temps froid a fait au moins un heureux: Jean-Pierre Van Roy, maître brasseur à la célèbre brasserie Cantillon. En effet, cette brasserie traditionnelle a besoin de fraicheur nocturne pour refroidir ses brassins, et donc cette année elle n'avait encore pu produire avec les tempéraétures quasi estivales que nous avons connues ces dernières semaines. La production va enfin pouvoir reprendre, de quoi réjouir les amateurs de ce breuvage unique à travers le Monde.

    cantillon06.jpgSi vous êtes intéressés, un brassin public sera organisé le samedi 5 mars 2016. Au programme:

    • de §h30 à 9 heures opérations de brassage
    • de 9h à 13 heures filtration et houblonnage
    • de 12h à 15 heures cuisson du moût
    • vers 15h30 pompage du moût sur la cuve de refroidissement
    • de 6h à 12 heures nettoyage des fût à l'ancienne

     

    Le prix d'entrée est fixé à 7 €et comprend la visite et une dégustation au choix. Le café et les croissants vous sont offrtsjusqu'à 8h30

    La Brasserie Cantillon est située rue Gheude, 56 à 1070 Bruxelles (à 5 min. de la gare du Midi)

     

     

  • Je craque pour elles!

    truffes01.jpg

    En cette veille de fêtes, je ne pouvais passer à côté d'un produit emblématique de la Belgique pour lequel je craque littéralement (et je ne suis pas le seul): le chocolat et en particulier les truffes (même si les truffes en chocolat sont une recette savoyarde). La recette est très simple à réaliser, en fait, le plus compliqué est de résister à la tentation de les goûter toutes a fur et à mesure de leur confection.

    Ingrédients: 200 gr de chocolat noir, 15 cl de crème fraîche, une gousse de vanille, 30 gr de beurre doux (non salé), de la poudre de cacao non sucré

    Fendez la gousse de vanille en deux, grattez en l'intérieur avec la lame d'un couteau pour en récupérer les graines que vous mettez dans la crème, y joindre également la gousse. Faites chauffer et portez à ébulition. Coupez le feu aussitôt.

    Dans un saladier, mettez le chocolat coupé en petits morceaux, versez dessus la crême chaude après en avoir retiré la gousse de vanille (après l'avoir épongée, vous pouvez la mettre dans un paquet de sucre semoule, elle le parfumera). Laissez fondre le chocolat quelques minutes, puis mélangez à l'aide d'un fouet, incorporez le beurre "pommade" et continuez à mélanger jusqu'à l'obtention d'un appareil homogène. Laissez refroidir et figer quelques heures au réfrigérateur.

    A l'aide d'une cuillère prélevez la quantité de ganache nécessaire à la confection d'une truffe, donnez-lui une forme approximative (elles ne doivent pas être régulières) et roulez la dans la poudre de cacao. Vous pouvez aussi remplacer la poudre de cacao par de la noix de coco rapée.

    truffes02.jpg

    Essayez quand-même d'en laisser quelques unes pour les autres!!!

     

  • Une tarte pour la Saint Nicolas

    tarte.jpg

    Le speculoos (ou speculaas pour les brusseleirs) est particulièrement présent en cette période de Saint-Nicolas. Alors pourquoi ne pas en faire une tarte. Voici une recette facile à réaliser:

    Ingrédients: 1 pâte brisée, 150 gr de speculoos, 3 dl de lait, 2 oeufs, 60 gr de cassonade, 30 gr de beurre

    Beurrez et farinez votre moule à tarte et froncez-y la pâte. Laissez reposer.

    tarte sp.jpgDans un saladier, mettez les speculoos que vous aurez brisés en petits morceaux et versez dessus le lait tiède. Battez les oeufs en omelette et mélangez les au fouet avec le lait, les speculoos et le beurre fondu jusqu'à ce que vous obteniez un appareil bien homogène.

    Versez le tout sur la pâte et saupoudrez de cassonade.

    Enfournez dans un four préchauffé à 180° pour environ 25 min (le résultat doit être bien doré)

    Bon appétit

     

  • Chicon et gibier

    ph faisan à la brabançonne 01.jpg

    Le début de la saison du vrai chicon de pleine terre correspond avec celle du gibier; alors pourquoi ne pas combiner les deux dans une recette bien de chez nous:

    Faisan à la brabançonne:

    Ingrédients: un beau faisan vidé et paré par votre volailler, 6 chicons, 150 de lard fumé, 2 échalottes, 70 cl de gueuze, 20 cl de crème fraîche, beurre, sel et poivre

    Salez et poivrez l'intérieur du faisan, puis, dans une sauteuse, faites le dorer sur toutes ses faces, réservez et enlevez l'excédent de graisse de la sauteuse.

    Émincez les échalottes, débitez le lard en lardons en ôtant la couëne, et faites revenir ces deux ingrédients dans la même sauteuse à laquelle vous aurez rajouté une noix de beurre.

    Nettoyez les chicons en enlevant les feuilles abimées et le cône amer, joignez-les aux échalottes et aux lardons, salez et poivrez.

    Dans une grande cocotte, faites fondre du beurre, puis placez-y le faisan. Ajoutez la gueuze et portez à frémissement.

    Lorsque les échalotes seront bien fondues, ajoutez les avec les lardons et les chicons au faisan. Couvrez et laissez cuire pendant 50 minutes à feu moyen en remuant régulièrement.

    Sortez le faisan les chicons, les lardons de la cocotte et réservez les au chaud (entrée du four à 150°)

    Filtrer la sauce à l'aide d'un chinois et faites la réduire après y avoir ajouté la crème. Hors du feu, montez-la au beurre. Goûtez et rectifiez l'assaisonement avec sel et poivre (si nécessaire un peu de cassonade si l'amertume de la bière et trop importante).

    Découpez le faisan et dressez-le sur les assiettes en le napant de sauce. Servez avec les chicons, des pommes croquettes et une confiture d'oignons.

    ph faisan à la brabançonne 02.jpg

  • Son retour était attendu!

    chic01.jpg

    1chic02.jpgSon retour était attendu! Je parle d'un véritable symbole de Haren: le chicon de pleine terre. Sa culture a été relancée l'an dernier par l'asbl RURAAL HAREN RURAL. Certes, il y a encore des harenois qui cultivent le chicon de manière traditionnelle, mais uniquement pour leur consommation personnelle.

    Depuis l'an dernier, RURAAL HAREN RURAL refait une production qui permet de satisfaire les vrais amateurs. Car il n'y a aucune comparaison entre le goût d'un vrai chicon de pleine terre (produit uniquement en hiver), et les produits quelconques "cultivés" (sous perfusion) tout au long de l'année qu'on trouve dans les commerces.

    1chic04.jpgCe n'est pas la seule production de l'asbl, tout au long du printemps et de l'été, elle avait réjoui nos palais avec ses légumes de saison; mais incontestablement le "Grond Witloof uit Haren" est son produit phare!

    L'asbl ne disposant pas de magasin (ni de lieu de stockage), les ventes se passent directement au champ (potager rue du Camp, permanence le vendredi de 15h30 à 17h30) ou sur commande via groenten.uit.haren@gmail.com

    En ce moment, les chicons sont en vente à 4€ le kilo pour la catégorie extra (triage fin) et à 3€ le kilo pour la catégorie standard.

    1chic01.jpg

    www.ruraalharenrural.be

    Pour l'histoire, voici le témoignage du fils d'un ancien cultivateur de chicons de Haren:

  • Nouvelles de Ruraal Haren Rural

     

    rhr04.jpg

    rhr05.jpgRuraal Haren Rural se porte très bien: l’intégralité des récoltes des semaines précédentes ont trouvé acquéreurs ! Et, ce qui est une bonne nouvelle pour la pérennité du projet, plusieurs personnes se sont engagée à acheter un panier hebdomadaire, ce qui permet à la ferme un revenu garanti et un plan de culture plus ciblé avec moins de pertes. Le revers de la médaille est que, comme la production est encore fort petite, tous les légumes sont réservés pour les paniers et que la vente au détail est suspendue pour quelques mois. Seule exception: les pommes de terre qui sont disponibles en grande quantité. Il en sera de même pour les chicons à partir du mois d’octobre.

    Nul doute que l’an prochain, les volumes seront adaptés à une demande croissante !

    DSCN2549.JPG

    www.ruraalharenrural.be

  • Que mettrez-vous dans votre panier?

    tomate coeur.jpg

    rhrcourgette.jpgLa semaine dernière, toute la récolte de l'asbl Ruraal Haren Rural a trouvé acquéreurs. Cette semaine, l'association propose de nouveaux légumes issus de sa production:

    • tomates (coeur de boeuf)
    • courgettes
    • haricots
    • concombre
    • tetragone
    • pourpier
    • laitue

    Composez votre panier, le tout à prix très doux!

    DSCN2253.JPGLa permanence a lieu tous les vendredi de 15 heures à 17 heures 30 au potager de la rue du Camp, mais il est prudent de commander le jeudi soir au plus tard par courriel  à groenten.uit.haren@gmail.com

    Il vous est éalement possible de convenir d'un autre rendez-vous pour chercher otre commande.

    rhrharicots.jpg

    www.ruraalharenrural.be

     

  • Local et de saison

    DSCN2240.JPG

    La saison avance et de nouveaux légumes viennent complèter l'offre de l'asbl Ruraal Haren Rural. Ainsi en ce moment, cette association propose des pommes de terre nouvelles, du pourpier, des laitues et des épinards tetragones

    DSCN2253.JPGPlus tard dans la saison, vous pourrez décourir leurs tomates (vers le 20 juillet), les aubergines (1 aout), le carottes (début septembre) le gros de la production de pommes de terre est prévu pour la mi-aout.

    Vous pouvez commander ces légumes en ous rendant au potager de la rue du Camp (permanence chaque mercredi et vendredi de 15h à 18h) ou en envoyant un mail à groenten.uit.haren@gmail.com

    DSCN2247.JPG

     

  • Retour annoncé

    moules 02.jpg

    moules 03.pngLa Coupe du Monde et les performances des Diables Rouges nous le feraient presqu'oublier, chaque année à pareille époque, les belges attendent avec impatience leur retour; je veux parler des moules de Zélande. L'an dernier, elle s'étaient faites attendre et n'étaient réapparues qu'après la fête nationale.

    moules 05 b.jpgCette année, une grande surface de Machelen nous annonce leur retour pour ce jeudi 3 juillet. Ce magasin les proposera en sacs de 5 kilos dans les calibres super, jumbo et impérial. Il n'en annonce pas encore le prix, mais au mieux, elle afficheront le même pri que l'an dernier mais plus vraissemblablement, elle seront légèrement plus chères (bientôt, il faudra un salaire de footballeur pour pouoir s'en payer!).

    moules 06.pngCe qui fait la différence avec les moules françaises, espagnoles ou autres qui "poussent" sur des supports serrées les unes contre les autres en pleine mer, c'est que les moules de Zélande sont affinées les dernières semaines au fond d'un estuaire, bénéficiant ainsi de l'apport d'eau douce et des nutriments des fleuves (Meuse et Escaut). Elles sont donc plus grosses, plus en chair et ont un goût moins iodé.

    moules 04 b.jpgAlors, après avoir "bouffé" de l'américain, pourquoi ne pas s'envoyer quelques moules.

    Voici quelques recettes (cliquez sur le titre pour  accéder)

  • Plat du jour!

    américain 02.jpg

    Amateurs de foot ou non, il y a un point sur lequel tous les belges s'accordent: ils adorent "bouffer" de l'américain tout cru! L'occasion de vous reproposer ma recette:

    Avec des frites, de la salade et des cornichons, dans un pistolet ou en cannibale, c'est un must de la cuisine bruxelloise que toute la Belgique a adopté. Pourtant rares sont ceux qui prennent encore la peine de le préparer eux-même, préférant l'acheter tout prêt, souvent bourré de colorants et de conservateurs.

    Ingrédients: 1 kg de boeuf haché maigre (américain nature), 4 échalottes, 4 oeufs, 3 cuillères à soupe de moutarde, 2 cuillères à soupe de persil plat haché, 1 cuillère à soupe de sauce "anglaise" (Worcestershire saus) 2 cuillères à soupe de câpres fines (au sel), 25 cl d'huile d'arachide, sel et poivre.

    Comme pour réussir une mayonnaise, il est important que tous les ingrédients soient à température ambiante (en dehors de la viande hachée à laisser au frigo jusqu'au dernier moment).

    ph américain 02.jpgHachez finement les échalottes. Dans un saladier, versez la moutarde, la sauce anglaise et les jaunes d'oeufs (gardez les blancs pour une autre préparation). Mélangez au fouet en ajoutant l'huile petit à petit comme pour monter une mayonnaise.

    Ajoutez la viande hachée, les échalottes, le persil et les câpres. Salez et poivrez à votre goût.

    Vous pouvez relever l'américain en y ajoutant quelques gouttes de tabasco (allez-y prudemment!)

    Pour "améliorer" la couleur, j'y ajoute un peu de poudre de paprika.

    Bon match, pardon, bon appétit!

    ph américain 01.jpg