- Page 2

  • Une première qui en appelle d'autres

    DSCN1279.JPGPour la première fois, un tournoi de pétanque était organisé à Haren. C'est une initiative que l'on doit à la taverne OLD TIME et  HARENtv avec la collaboration du club de pétanque local.

    Notre village dispose dans le parc Sainte Elisabeth de sept pistes qui sont occupées par le club de pétanque de Haren deux après-midi par semaine.

    Mais jusqu'à présent, aucune compétition n'y avait été organisée. Voilà que c'est chose faite.

    DSCN1284.JPGPour cette première, les organisateurs ne sont pas mécontents. 10 équipes (30 boulistes), pas uniquement de notre village, se sont affrontées dans un tournoi sans véritable enjeu. Même le Soleil s'était invité.

    DSCN1274.JPGLa particularité d'un tournoi Open, est de mélanger les boulistes occasionnels et les confirmés. Rapidement, la différence de niveau s'est faite sentir. Mais qu'importe, la bonne humeur et le fair play étaient au rendez-vous. Et si les trois premières équipes se sont vues remettre des médailles d'or d'argent et de bronze (ainsi qu'une bouteille d'Evasion qui donne ainsi son surnom au tournoi), tous les participants sont repartis avec un des nombreux lots proposés.

    DSCN1290.JPGCette première édition s'étant déroulée avec succès, les organisateurs pensent déjà à la prochaine édition. 

    Pour voir l'album photo, cliquez ici 

    DSCN1288.JPG

  • Emplois dans l'enseignement

    jobs b.jpg

    Voici des offres d'emploi de la Ville de Bruxelles dans le secteur de l'enseignement:

     

    La Ville de Bruxelles recherche pour son département Instruction publique - Section Ressources humaines un gestionnaire des dossiers du personnel enseignant francophone (H/F). Les inscriptions se clôturent le 18 octobre 2013.

    Pour les détails, cliquez ici

     

    Le département Instruction publique recherche des instituteurs maternelles (H/F) pour l'année scolaire 2013/2014.

    Pour les détails, cliquez ici

     

    Le département Instruction publique de la Ville de Bruxelles recherche des maîtres de psychomotricité (H/F) pour l'année scolaire 2013/2014.

    Pour les détails, cliquez ici

    tab04.jpg

  • Nouveau plan de mobilité

    DSCN0898.JPGTenant compte des remarques des habitants, et afin de limiter le trafic de transit au travers de Haren tout en limitant les inconvénients pour les riverains, l'echevine de la mobilité de la Ville de Bruxelles met en place un nouveau plan de circulation pour notre village.

    Celui-ci entrera en vigueur en phase test le 28 octobre 2013 pour une période de six mois. Au terme de cette phase d'essai, il fera l'objet d'une évaluation en concertation avec les habitants et la police avant son éventuelle adoption définitive.

    Il prévoit la mise en sens unique d'un certain nombre de voiries (ou parties d'entre elles). Sur le plan ci-dessous, les flèches bleues désignent les sens uniques déjà en fonction, les rouges, ceux qui feront l'objet de la phase test dès le 28 octobre.

    plan mobi.jpg

    Pour toute question pendant la phase test, vous pouvez prendre contact avec la Cellule Mobilité et Espaces Publics

    02 279 31 80  urb.mobilite@brucity.be

    DSCN0901.JPG

     

  • Roulez... le dimanche sans voiture!

    beach flag.jpgRouler le dimanche sans voiture, c'est ce que vous proposent les Bretabeen, mais à vélo bien sur:

    IMG_0394.JPGLe dimanche 22 septembre de 10h à 11h, pendant la journée sans voiture, brektabeen vous propose un petit atelier vélo rue du Beemdgracht, à côté du parc. Ce sera l'occasion de faire les derniers réglages sur votre vélo avant de vous lancer vers les différentes activités organisées ce jour.
    À 11h le tour de chauffe pourra nous mener au centre culturel De Linde pour se lancer sur le Binnenband.
     
    binnenband.jpg"Binnenband/Brucyclons" est un parcours cyclable complètement balisé pour petits et grands (parcours de 1 à 74 km), qui relie les 22 gemeenschapscentra. Tout le monde peut y participer: les sportifs, les amateurs de culture et ceux qui enfourchent pour la première fois une bicyclette à Bruxelles. Parcourez à vélo des chemins encore inexplorés reliant les 19 communes de Bruxelles.

    velo02b.jpg

  • Enquête publique 17/09

    enquete.jpg

    Voici une nouvelle enquête publique en cours à Haren (cliquez sur l'avis pour l'agrandir):

    harenqpub130916-page-001.jpgPermis d'urbanisme. L'enquête publique se déroule du 20/09/2013 au 04/10/2013:

    Houtweg, 23

    Il s'agit d'une demande de la Commission Européenne pour changer l'affectation d'une partie d'un immeuble affecté à de l'activité productive en une garderie aérée pour 205 enfants (1161 m²)

    23 houtweg b.jpg

  • Le crime paiera

    mpr04.jpgContrairement  ce que prétend le dicton, le crime va payer... mais pas nécessairement ceux auxquels on pense.

    En fait, pour la construction de la prison de Haren, les autorités ont choisi un mode de financement appelé DBFM (pour "Design, Build, Finance and Maintain).

    Concrètement, l'Etat confie la conception et la construction de la prison à un consortium privé qui en assurera également la maintenance mais aussi certains services tels que la restauration et la blanchisserie... En contrepartie, l'Etat versera au consortium une rente annuelle pendant 25 ans aux termes desquels, il récupérera la pleine propriété des bâtiments.

    capri03.jpgOn peut déjà s'étonner de l'abandon par l'Etat d'une partie de ce qui était une compétence régalienne à un consortium privé dont le centre de gravité se trouve hors de nos frontières!

    Si on considère le coût de construction estimé, 331 millions d'euros (mais on sait que dans la construction, coûts et délais sont rarement respectés), cela fera de cette prison un des complexes de logements les plus chers de la région (300000€ par personne hébergée en chambre double ou triple...)

    Mais combien cela coûtera?

    mpr02.jpgSi on prend juste l'aspect construction, sur une base de 300 millions (pour simplifier les calculs) le remboursement du capital de départ coûtera 12 millions d'euros par ans. Oui mais, les investisseurs privés attendent un rendement annuel sur le capital investi à deux chiffres après impôts. Sur une base minimaliste de 12% cela fait une somme annuelle de 36 millions d'euros qui viendraient s'ajouter au 12 millions cités précédemment soit une rente annuelle de 48 millions d'euros. Au bout des 25 ans, l'Etat aura donc déboursé 1200 millions d'euros soit 4 fois de coût initial! Et cela ne tient pas compte de l'indexation ni des tâches de maintenance et des services.

    Si l'Etat avait emprunté 300 millions à 8% (taux très élevé), en payant 48 millions par ans, il aurait remboursé capital et intérêts au bout de 8 ans et la charge d'intérêt n'excèderait pas 60 millions soit un total de 360 millions d'euros.

    1200 millions - 360 millions = 840 millions d'euros que l'Etat (donc les contribuables) paiera en plus!

    Et pourtant on sait que le département de la justice manque d'argent pour payer des services essentiels en prison pour assurer la réinsertion des détenus et éviter la récidive tels que psychologues assistants sociaux ou encore pour assurer des soins de santé corrects, sans oublier l'aide juridique (pro deo) qui manque d'argent.

    Mais alors pourquoi avoir choisi ce mode de financement qui semble si défavorable?

    mpr03.jpgEn fait, si la Belgique veut rester un bon élève de la classe pour l'Europe, elle doit éviter de s'endetter davantage. Et si les services tels que maintenance, restauration et blanchisserie sont inclus dans ce contrat, c'est pour éviter qu'il soit considéré comme un endettement "caché".

    Enfin, il est peu probable qu'on connaisse un jour le montant exact de la rente que versera l'Etat; ce type de contrat comporte toujours des clauses de confidentialité surtout pour les questions financières. Mais lorsqu'il s'agit d'argent public, ce type de disposition est anormale!

    "La gestion en bon père de famille" ne fait décidément pas partie des bonnes pratiques de nos dirigeants!

     

    mpr01b.jpg

  • Haren au pays des Pharaons

    pol car b.jpgL'Egypte a ses pyramides, Haren devrait avoir sa méga-prison!. Le point commun entre les deux est la dimension pharaonique!

    Mais est-ce bien raisonnable? Dans l'état actuel du système pénal belge, la construction de nouveaux établissements pénitentiaires semble être un impératif; car à moins d'une réforme des peines, la surpopulation carcérale restera une triste réalité. Mais plutôt que de mettre en chantier des prisons qui mettront des années avant de sortir de terre, un peu de courage et de volonté politique permettrait de résorber ce problème comme cela se fait au Pays-Bas ou au contraire de la Belgique, ils ferment des établissements (en recourrant aux peines alternatives par exemple).

    L'étendue du projet justifie le qualificatif de pharaonique: 18 hectares regroupant 7 établissements pour un total de 1190 détenus (avec une marge de surpopulation de 15% soit 178 de plus).

    LA PRISON-page-004.jpgD'un point de vue sécurité, la Ville de Bruxelles par la voix de son (futur ex?) bourgmestre se repose sur le fédéral et n'entend pas renforcer la police à Haren (au contraire). Mais on peut aussi se demander si un établissement d'une telle taille avec un nombre aussi important de détenus serait gérable en cas d'émeutes.

    La situation et la conception même de l'établissement ont de quoi choquer les harenois: elles les privent en effet d'un espace vert qu'ils apprécient au profit de délinquants (sans oublier la suppression d'un accès vers Diegem).

    La mobilité est un autre problème qui n'a pas encore été sérieusement étudié (on place la charrue avant les boeufs). Les estimations actuelles (sources officielles donc peu fiables) parlent de 1000 personnes se rendant chaque jours vers la prison (personnel, visiteurs...) à quoi il faut ajouter les transferts et les fournisseurs. Les transports en commun actuels sont largement insuffisants. Un arrêt SNCB pourrait être installé à proximité sur la ligne 26 mais aucun plan n'existe à ce propos chez INFRABEL et il semblerait qu'aucune concertation n'ait été entamée. De toute façon, vu le retard du RER et le fait que les dessertes locales n'intéressent pas les dirigeants du rail belge... Côté STIB, tout au plus envisage-t-on de desservir la ligne 64 avec des bus articulés (bien du plaisir aux chauffeurs rue de Verdun et rue des Jardins Potagers...)

    pp02.jpgLe projet actuel prévoit que l'entrée principal de la prison se fasse par le boulevard de la Woluwe (pour les sorties faisons confiance aux experts de l'évasion). Mais tant la commune de Machelen et la région flamande y sont farouchement opposées. De toute façon, l'essentiel du trafic généré par la prison devrait transiter par la chaussée de Haecht, déjà saturée actuellement et qui devrait encore connaître un accroissement de son trafic avec l'OTAN et Décathlon. Les harenois craignent donc qu'une partie de ce flux ne se reporte sur le village!

    Un autre problème est le mode de financement de cette méga-prison; cela concerne non plus les seuls harenois mais tous les contribuables belges. J'aborderai ce sujet dans un prochain article.

    Une réunion d'information devrait être organisée par la Régie des Bâtiments le 24 septembre à l'école Harenheyde, mais cela reste à confirmer.

  • Les irréductibles harenois VI

    cov a titre c c.jpgSixième planche de notre BD dans laquelle votre serviteur n'est pas épargné par le dessinateur!

    pl06.jpg

    A suivre...

    Pour revoir les planches précédentes cliquez ici

  • Incontournable!

    hd03.jpgAucun harenois ne pourrait passer à côté, ce samedi 14 septembre ont lieu les traditionnelles HARENSE DORPSFEESTEN; autrement dit la fête du village.

    Cet événement orchestré par le Centre Culturel "De Linde" débute à midi avec le début de la brocante (mais en fait plus tôt) pour se poursuivre dès 13 heures par diverses animations dont du théatre de rue et diverses activités pour petits et grands.

    PICT0690.JPGLes associations actives sur Haren (dont HAREN tv) seront aussi présentes et proposeront elles aussi des activités ou des informations.

    hd02.jpgLes gosiers et les estomacs ne seront pas oubliés, les commerçants et les associations veilleront à vous régaler ou vous désaltérer, il y en aura pour tous les appétits!

    Dès 18 heures, le podium accueillera des concerts qui enflammeront le village.

    hd01.jpgLes HARENSE DORPSFEESTEN le samedi 14 septembre à partir de midi au centre du village (rue Cortenbach, rue de Verdun rue Harenheyde) accès gratuit

    L'édition 2011:

  • Visiteurs indésirables!

    dalton.jpgDepuis quelques semaines, une vague de cambriolages sévit à Haren. Ils se déroulent en pleine journée, en l'absence des propriétaires des lieux. Certains jours, il y en a même eu plusieurs à quelques rues d'intervalle. Cette concentration dans le temps et dans l'espace fait penser qu'on a affaire à une bande organisée qui écume un quartier avant de passer au suivant.

    Il est probable qu'ils passent par des repérages préalables, il est donc important que les riverains signalent aux autorités tout comportement suspect.

    Mais comment se prémunir?

    DSCN1220.JPGIl y a bien sur les systèmes d'alarmes, mais ceux-ci ne sont efficaces que contre les amateurs. Les "professionnels" savent que même si ces systèmes sont reliès à des centrales de surveillance, ils disposent de suffisamment de temps pour se servir, ils opèrent très rapidement.

    DSCN1223.JPGIl faut donc leur compliquer la tâche en évitant à l'intérieur même de l'habitation de laisser des objets de valeur en évidence mais surtout en ayant des dispositifs qui les empèchent de pénétrer rapidement dans l'habitation, l'expérience montre en effet qu'ils renoncent si ils ne peuvent entrer endéans les deux ou trois minutes. Ces dispositifs peuvent être simples et peu couteux.

    Pour vous conseiller en la matière, comme d'autres communes, la Ville de Bruxelles a mis en place un service en Techno-prévention. Sur simple demande, une visite et une analyse complète de votre domicile et de son environnement peut être réalisée et des solutions pratiques vous être proposées.

     Ce service est gratuit et non commercial!

    Contacter le service Techno-prévention pour une visite :

    Johan HOEBANX
    Rabha N'Berri
    Tél: 02/279.76.05
    Fax: 02/279.76.39

    site web: http://www.lokalepolitie.be/5339/fr/prevention-contre-le-vol/service-techno-prevention.html

     

    DSCN1226.JPG