• Koukkebakke

    Koukk.jpg

    En brusseleir, koukkebakke ce sont des crêpes. Attention, pas de celles qui ont l'épaisseur d'un papier à cigarette, cuites sur une plaque. De vraies crêpes, un peu épaisses, cuites à la poële et que les plus habiles retournent en les faisant sauter d'un coup de poignet!

    Voici de quoi vous occuper et vous régaler pour la chandeleur (mais pas uniquement):

    Ingrédients: 500 gr de farine, 1 litre de lait, 4 jaunes d'oeufs, 100gr de sucre, 50 gr de beurre pommade, sel

    Mélangez le lait avec la farine tamisée, incorporez-y les jaunes d'oeufs, le sucre et le beurre ainsi qu'une pincée de sel.

    Faites fondre un peu de beurre dans une poêle, et versez-y une louche de pâte. lorsqu'elle est "prise" d'un côté, il faut la retourner. Deux méthodes sont possibles: soit vous êtes habile et vous êtes capable de les faire "sauter" d'un coup de poignet (mais dans ce cas vous avez une expérience qui vous dispense de suivre cette recette) soit vous utilisez une assiette pour tranférer la crêpe et la retourner. Terminez la cuisson.

    Servez avec de la cassonade (j'adore) de la confiture (au choix) ou flambée avec un peu de sucre et du Grand Marnier (par exemple)

    Vous pouvez aussi la servir avec une vraie sauce chocolat (pas avec cette pâte à tartiner aux noisettes comme nos voisins français!):

    Ingrédients: 125 ml de lait, 125 ml de crême, 60 ml de sucre semoule, 200 gr de chocolat "fondant", 30 gr de beurre pommade

    Faites chauffer le lait, la crême et le sucre jusqu'à ce que le sucre soit dissous. Sortez du feu et ajoutez le chocolat coupé en petits morceaux. Sans arrêter de mélanger, ajoutez le beurre. Obtenez un mélange bien lisse. Mettez en saucière et surtout, régalez-vous!

    sok.jpg

  • La gardz eobe de Julien

    toots manneken.jpg

    Pour un ketje qui est toujours le tich à l'air, Julien a une sacré garde robe.

    Le 4 février 2017 s'ouvre la GardeRobe MannekenPis. Jusqu'alors conservée à la Maison du Roi sur la Grand-Place, le dressing de la célèbre statuette est déménagée au n°19 de la rue du Chêne, à deux pas de la fontaine.

    Une sélection représentative de plus d'une centaine de costumes est présentée en sept thèmes : géographie, folklore, bienfaisance et associations citoyennes, métiers, personnalités et personnages, sports et stylistes. Les habillages de la sculpture, dont la tradition remonte au 17e siècle, sont un élément toujours bien vivant du folklore bruxellois.

    Au fait, davirz-vous que l'ancien habikkeur de Manneken Pis habitait Haren?

    sok.jpg