Carte rouge pour le financement de la prison

DSCN1254.JPG

Jusqu'à présent, la Belgique figurait parmi les "bons élèves européens" avec un endettement n'excédant pas les 103% de son produit intérieur brut. Mais depuis quelques semaines, cet endettement est passé à 105% ce qui a valu à notre pays de se faire rappeler à l'ordre par la commission. 

Que s'est-il passé pour que notre endettement augmente ainsi? En fait, c'est la méthode de calcul de l'endettement qui a changé. Jusqu'il y a peu, la Commission Européenne ne prenait en compte que les emprunts des états. A présent, les "partenariats public/privé" sont considéré comme des emprunts "cachés" et rentrent en compte dans le calcul de la dette.

DSCN1248.JPGOr la Belgique, espérant éviter un endettement direct, a fait largement appel à ce mode de financement ces dernières années, et notamment pour construire ses dernières prisons. Ce sera aussi le cas pour celle de Haren.

Or on sait que les investisseurs privés auxquels il est fait appel sont plus "gourmands" que ne pourrait l'être un emprunt, et donc à terme cela coute plus cher au contribuable.

En plus, comme c'est le cas pour la future prison de Haren, le consortium choisi a son centre de gravité dans un autre pays et ce serait utopique de le voir payer des impôts sur ses plantureux bénéfices en Belgique (sans compter les travailleurs "détachés" pour construire la prison venant d'un pays ou les règles sociales sont moins contraignantes qu'en Belgique). Notre pays sera donc largement perdant dans ces opérations!

Naïveté ou incompétence de la part part des décideurs politiques??? A moins qu'ils ne se soient laissés influencer par...

DSCN1245.JPG

Commentaires

  • Je rêve d'un 1789 a la Belge !!
    On pendrait tous les politiques haut et court...surtout court !

Les commentaires sont fermés.