Ouvrez la cage... du Keelbeek

DSCN3070.JPG

Non, il n'y a pas que des oiseaux de métal qui survolent le Keelbeek, n'en déplaise à Rudi Vervoort et sa clique gouvernementale pour qui ce site ne présenterait aucun intérêt.

Au contraire, ce site est unique et essentiel pour la biodiversité en région bruxelloise comme en témoignent les recensements des populations migratoires.

Régulièrement, des comptages des oiseaux migrateurs sont réalisées au niveau européen et les résultats, une fois collationnés, permettent de suivre les différentes populations d'oiseaux dans leur migration.

A Bruxelles, différents sites sont choisis soigneusement, dont le Keelbeek. Son relatif isolement et l'absence (pour le moment) de bâtiment en font une étape pour certaines espèces, et pratiquement le seul endroit ou on peut les observer en région bruxelloise.

grive.jpgAinsi, lors du dernier comptage du 4 octobre dernier, les observateurs ont pu compter en quatre heures pas moins de 480 grives musiciennes et 128 bergeronnettes grises, un record pour la région bruxelloise (et Rudi Vervoort persiste à dire que ce site n'a aucun intérêt).

Ce ne sont évidemment pas les seules espèces observées à cet endroit. Il y a quelques années j'ai même pu y voir des cigognes qui y faisaient escale dans leur voyage vers le sud.

Et dire que certains voudraient  construire des cages!

Le prochain comptage d'oiseaux aura lieu ce dimanche 19 octobre.

bergeronette.jpg

Les commentaires sont fermés.