• 2014!

    voeux 2014.jpg

    Pour beaucoup, cette période de l'année est synonyme de bilan et de bonnes résolutions.

    Pour l'année 2014, HARENtv continuera à vous informer tant par ce blog que par les vidéos. D'autres moyens sont actuellement à l'étude et verront peut-être le jour sous peu.

    Nous continuerons à organiser ou à collaborer à l'organisation d'événements à Haren (www.events.haren.tv).

    Plusieurs publications concernant notre village sont en projet, certaines devraient bientôt sortir de presse.

    dpr11.jpgMais avant tout, tous les collaborateurs réguliers ou occasionnels de HARENtv vous souhaitent une excellente année 2014! 

  • Pas de feux?

    feux01.jpgA la veille de la Saint-Sylvestre, il est bon de rappeler que la Ville de Bruxelles possède un règlement strict en matière de feux d'artifice et autres pétards!

    En effet, le règlement général de police prévoit:

    "Il est interdit de se livrer sur l’espace public et dans les lieux accessibles au public à une activité quelconque pouvant menacer la sécurité publique ou compromettre la sûreté et la commodité du passage, telles que" (...) faire usage de pièces d'artifice, sauf autorisation de l’autorité compétente; cette interdiction est également d’application dans les propriétés privées.

    feux02.jpgLes pièces d'artifice (fusées, chandelles romaines, fontaines, feux de bengale, pétards,... par exemple) utilisées en infraction à cette disposition seront saisies."

    Le passé nous a démontré que la Ville ne se donnait pas les moyens d'appliquer son propre réglement sur le territoire de Haren. Chacun se souvient en effet des précédentes nuits de la Saint-Sylvestre ou notre village a probablement assisté aux plus grands feux d'artifice du pays, les fusées étaient lancées de tous côtés!

    Mais il est vrai qu'à l'heure ou sont tirés les feux, le commissariat est fermé depuis belle lurette, et il n'y a donc personne pour faire appliquer le règlement!

  • Agenda du mois de janvier 2014

    agenda.jpg

    Après les agapes de fin d'année, il est temps de reprendre le cours normal; et certaines activités proposées à Haren ce mois vont nous ramener à la réalité.

     

    Mercredi 8 janvier:

    Pudding.jpgPudding: film d'animation pour enfants danois (version néerlandaise)

    à 14 heures et 15 heures 30 au Centre Culturel DE LINDE, rue Cortenbach, 7  P.A.F.: 2€

     

     

    Vendredi 10 janvier:

    dpr09.jpgPrison des Villes, Prison des champs: les Ateliers Urbains et Inter Environnement Bruxelles vous invitent à la projection d'un court métrage sur le thème des prisons. Ce film a été réalisé avec des habitants de Haren, Saint-Gilles et Forest. La soirée sera prolongée par un débat.

    A 20 heures au café QUEEN'S, rue Harenheyde, 10 (entrée libre)

     

     

    Samedi 11 janvier:

    Tkicker c 02 b.jpgournoi de KICKER: organisé par la taverne OLD TIME (en collaboration avec HARENtv)

    Début de la compétition: 12 heures; renseignements et inscriptions (10 équipes max.): taverne OLD TIME, rue de Verdun, 392, 1130 Haren

     

     

    Du vendredi 17 janvier au dimanche 26 janvier:

    daniela potret.jpgDaniella's Portret: pièce de théâtre (thriller) en néerlandais

    Vendredi 17/01/2014 : 20:30 - 23:00
    Samedi 18/01/2014 : 20:00 - 22:00
    Dimanche 19/01/2014 : 15:00 - 17:00
    Vendredi 24/01/2014 : 20:30 - 23:00
    Samedi 25/01/2014 : 20:00 - 22:00
    Dimanche 26/01/2014 : 15:00 - 17:00

    Au Centre Culturel DE LINDE, rue Cortenbach, 7  P.A.F.: 8 €

     

     

      Dimanche 26 janvier:

    beach flag.jpgA la découverte des sentiers de Haren: ballade mensuelle organisée par les BREKTABEEN.

    Rendez-vous  15 heures rue Cortenbach (face à la Maison de Quartier)

     

     

    Jeudi 30 janvier:

    eglise bar cad.jpgSoirée info-prison: la Régie des Bâtiments informe les harenois de l'évolution du projet.

    A 19 heures à l'école Harenheyde, rue de Verdun, 381

     

     

    Vendredi 31 janvier: 

     drink linde.jpgDrink de nouvel an: le Comité de Haren vous invite à trinker ensemble (et parler de notre village?)

    A 18 heures 30 à la Maison de Quartier, rue Cortenbach, 11

  • Collecte des sacs en janvier

    sacs 4.jpg

    Voici un récapitulatif des jours de collecte des sacs poubelle valable uniquement sur le territoire de Haren!

    Pour le mois de janvier 2014

    sac jaune.jpgSACS JAUNES:

    vendredi 3 janvier

    vendredi 17 janvier

    vendredi 31 janvier

     

     

     sac bleu.jpgSACS BLEUS:

    vendredi 10 janvier

    vendredi 24 janvier

     

     

    sac blanc.jpgSACS BLANCS:

    tous les mardi et vendredi

     

     

     

    sac vert.jpgSACS VERTS:

    tous les lundi après-midi

     

     

     

    Sapin.jpgSAPINS:

    Vos sapins seront collectés en même temps que les sacs verts. N'oubliez pas d'en oter toutes les décorations.

     

     

    PROXY CHIMIK:

    chimik.jpgLa collecte de ces déchets aura lieu le mardi 14 janvier de 16 heures à 16 heures 45 sur le parvis de l'église rue Sainte-Elisabeth

     

  • La nappe n'est pas à la fête

    Puit.jpgLe saviez-vous, une partie des harenois ne sont pas raccordés au réseau de distribution d'eau de ville? Mais rassurez-vous, ils ont accès à l'or bleu grâce à des puits et autres forages. Et à présent les pompes électriques ont remplacé les seaux procurant ainsi le même confort d'utilisation. C'est le cas des habitants de la rue du Klesper (face au Castrum).

    DSCN1693.JPGOui mais, la Régie Foncière de la Ville de Bruxelles a entamé il y a quelques semaines la construction de 6 maisons individuelles et 12 appartements entre la rue du Pré aux Oies et Harenberg. Pour les fondations un trou profond a été creusé, bien en dessous du niveau de la nappe phréatique. Pour éviter que le chantier ne soit inondé, une pompe fonctionne jour et nuit. Lors de ma visite, le débit était de minimum 25 litres  la minute soit 1500 litres à l'heure ou 36000 litres par jour déversés dans les égouts!

    DSCN1694.JPGLa conséquence immédiate est la baisse du niveau de la nappe et certains habitants sont à présent privés d'eau! On leur a proposé un raccordement provisoire à la condition de signer une décharge les rendant responsables du matériel ainsi déployé. Condition inacceptable pour ceux qui s'estiment à juste titre victimes.

    Une autre crainte des riverains est que l'épuisement de la nappe n'entraîne des tassements des terrains et ainsi l'apparition de lézardes et autres dégâts aux habitations!

    DSCN1697.JPGAutre conséquence possible, autour du Castrum se trouvent des prairies humides. Celles-ci sont classées car elles constituent un des derniers exemples de prairies humides typiques de la vallée de la Senne. Elles présentent une végétation spécifique de ce milieu. L'assèchement de la nappe risque de porter un coup fatal à cette flore.

    DSCN1703.JPGCette nappe alimente aussi le Kerkebeek qui est le principal ruisseau qui alimente la réserve naturelle du Moeraske à Evere! Ce chantier risque donc d'avoir des conséquences à quelques kilomètres de là!

    ouri.jpgMais l'important semble être d'atteindre les objectifs chiffrés du plan logement de la Ville de Bruxelles, et tant pis pour les dégâts collatéraux!

    DSCN1688.JPG

  • Vous etes F...

    lm20-12-2013 21-03-19_0005.JPGSi notre village brille de mille feux en cette période de fin d'année, c'est bien grâce aux habitants qui décorent leurs façades. Pour les remercier, HARENtv a lancé le concours "Façades Festives de Haren " qui récompense les trois plus belles décorations visibles depuis la voie publique.

    lm20-12-2013 21-22-42_0010.JPGCette année, ce concours pour lequel la participation est gratuite, était organisé en collaboration avec le COMITE de HAREN et la taverne OLD TIME.

    lm20-12-2013 21-53-14_0028.JPGLe jury, composé d'Anna Zaniewska (OLD TIME), Laurent Moulin (COMITE de HAREN) et votre serviteur (HARENtv) a donc parcouru les rues de Haren à la découverte des dizaines de façades décorées. Parmi celles-ci une trentaine ont plus particlièrement retenu l'attention des juges. Le choix final ne fut pas simple et il a été décidé qu'outre les trois prix principaux, cinq accessits seraient attribués.

    Les trois façades primées sont:

    • - rue Twyeninck,64
    • - rue de la Paroisse, 167
    • - rue de l'Aérodrome, 71

    lm20-12-2013 22-12-38_0043.JPGIls remportent chacun un panier garni. Les cinq accessits seront avertis personnellement et ne repartiront pas les mains vides.

    Sans aucun doute, ce concours sera encore organisé l'an prochain.

    Photos: Laurent MOULIN

     

  • Avec un peu de chance, vous le verrez...

    renne01.jpgRares sont ceux qui ont déjà pu l'observer à Haren, son apparition est toujours fugitive et ne se produit que pendant la nuit du 24 au 25 décembre. je parle du renne du Père Noël.

    Le bonhomme rouge et ce ruminant sont tous deux originaires de Scandinavie, pas étonnant donc qu'ils se soient associés.

    Plus sérieusement, Rangifer tarandus est un cervidé des régions arctiques et subarctiques de l'Europe, de l'Asie et de l'Amérique du Nord. Il est appelé caribou en Amérique du Nord. Les plus grandes hardes de caribous sauvages se trouvent en Alaska et dans le nord du Québec et du Labrador. Le renne a été domestiqué, notamment dans le Nord de l'Europe où il sert d'animal de trait et de bât.

    renne02.jpgLe renne, ou caribou, est un animal robuste pouvant peser jusqu’à 180 kg pour un mâle adulte pour une taille moyenne de 1,30 m au garrot, les femelles font un poids moyen d'environ 100 kg pour une taille au garrot de 1,10 m environ. Son pelage peut être brun ou gris, sa queue est courte. Les poils sont creux comme un tube et l'aident à nager en plus de l'isoler du froid. Mâles et femelles portent des bois (panache) recouverts d'un velours l'été, qu'ils perdent à l'automne. Les bois prennent alors une teinte rouge, puis brun foncé. Les vaisseaux sanguins des bois, qui assurent leur croissance, contribuent à cette coloration. Le panache des mâles tombe au début de l'hiver et celui des femelles plus tard au printemps. Les sabots sont larges, adaptés à la marche dans la neige ou la boue des sols qui dégèlent, ainsi qu'à la nage et au pelletage de la neige pour atteindre la nourriture l'hiver.

    Le renne est adapté à des environnements extrêmes, froids, acides et pauvres (en termes de productivité biologique)

    Le renne se nourrit d'herbes, de buissons, d'écorces et de lichens, qu'il doit parfois chercher sous la neige. En fonction des saisons, il doit effectuer de longues migrations dans la toundra pour survivre, n'hésitant pas à traverser fleuves et bras de mer.

    C'est un animal doué d'une adaptation au fil du temps qui a su survivre aux différents changements climatiques car le renne a côtoyé le mammouth et le rhinocéros laineux. Ceci grâce à ses faibles exigences alimentaires, et à ses multiples adaptations pour pouvoir survivre en fonction du climat, comme l'absence d'horloge circadienne[]. Sa dépendance vis-à-vis du lichen n'est pas un problème car cette nourriture est présente sur Terre depuis très longtemps. Le lichen est une nourriture riche qui va fermenter dans le rumen de l'animal ce qui va dégager de la chaleur et réchauffer le renne ; ainsi il n'aura pas besoin d'avoir une activité physique pour se réchauffer, ce qui limite ses dépenses énergétiques.

    Le principal prédateur est le loup qui suit de près les troupeaux. Les ours noirs, bruns et polaires représentent aussi une menace. Cependant, les rennes en bonne santé sont bien plus rapides à la course que la plupart de leurs prédateurs. Ce sont surtout les individus, faibles, malades, jeunes ou âgés qui succombent aux prédateurs. Le renne peut facilement courir à près de 70 km/h en cas de danger. De plus, les bois des grands mâles font une arme redoutable pour affronter les loups ou un ours seul.

    Mais si vous voyez plutôt des éléphants roses tirer le traineau du Père Noël, c'est que vous avez certainement abusé de la dive bouteille. Il vaut mieux alors confier les rennes de votre traineau,... pardon, les clefs de votre voiture à un Bob!

    renne03.jpg


    Bonne fêtes de fin d'année à tous!

     

  • Prisons des villes, prisons des champs

    mur bar cad.jpgInter Environnement Bruxelles nous propose un court-métrage sur le thème des prisons dont la projection sera suivie d'une soirée débat

    Ce documentaire, produit par les Ateliers Urbains, pose la question des nouvelles prisons souvent implantées hors des villes et concerne bien évidemment le projet de construction d’un nouveau complexe carcéral prévu à Haren mais aussi le devenir des prisons de Saint-Gilles et de Forest.

    Le court métrage de 20 minutes, réalisé avec des habitants de Haren et de Saint-Gilles, des travailleurs d’Inter-Environnement Bruxelles et les Ateliers Urbains, sera projeté pour la toute première fois le vendredi 10 janvier à 20 h, au café Le Queen’s, rue Harenheyde, 10, à 1130 Haren.

    Pour cette première séance, les habitants pourront débattre de la question en présence de deux invités : Luk Vervaet, enseignant en milieu carcéral et écrivain, et Hans Claus, de l’asbl Les Maisons (pour une approche pénitenciare durable).

    Prisons des Villes, Prison des Champs, le vendredi 10 janvier 2014 au "QUEEN'S", rue Harenheyde, 10 à Haren

    pris cad.jpg

     

  • Un ingénieur MAC

    jobs b.jpg

    Voici une offre d'emploi proposée par le GIAL:

    Pour rappel, depuis 1993, GIAL fournit des services informatiques aux administrations. Fort de son expérience avec la Ville de Bruxelles, GIAL a étendu son offre aux services publics communaux, provinciaux, régionaux, communautaires ainsi qu'aux ASBL paracommunales

    GIAL recherche un ingénieur Mac (Apple) (H/F) qui rejoindra l'équipe Desktop Management au sein du département d'Infrastructure et Technologies

    pour les détails, cliquez ici

    gial.png

  • Le Carré du Lotus

    DSCN1540.JPG"Le Carré du Lotus", c'est sous ce titre que le plasticien Jean Michel POELMAN tient en ce moment une exposition de ses oeuvres à Haren.

    Son inspiration, il est allée la chercher dans la culture indienne qui est  l'honneur cette année dans le cadre d'Europalia.

    DSCN1679.JPGL'artiste nous explique que pour les indiens, le Lotus est symbole de féminité tandis que le carré est liè  l'homme; il joue donc dans ses oeuvres de l'opposition des deux. Les couleurs utilisées, jamais agressives, sont aussi inspirées des teintes les plus utilisées dans le sous continent.

    DSCN1682.JPGTous ces tableaux sont évidemment  vendre.

    "Le Lotus en Carré" de Jean Michel POELMAN est visible à la taverne Old Time, rue de Verdun, 392 à Haren

    DSCN1675.JPG