Haren autrement?

loupe.jpg

"Haren est la poubelle de Bruxelles!" Cette remarque, on l'entend fréquemment dans les deux langues. En cause, la gestion de notre village par des élus qui jusqu'il y a peu, étaient incapable de le situer sur une carte. Car aucun élu ayant des responsabilités exécutives n'est issu ou ne réside à Haren.

DSCN0611.JPGCe que nos citoyens leur reprochent, c'est de caser à Haren tout ce qu'ils ne voudraient pas voir près de chez eux (STIB, OTAN, prison...) de grignoter inexorablement le caractère champêtre de notre village pour lequel de nombreux harenois avaient choisi d'y résider. Et en contrepartie, les services à la population en terme de mobilité, administration, accès aux infrastructures sportives ou d'enseignement ne suivent pas. Quoi que prétende le (futur ex) bourgmestre, les harenois ne se sentent pas traités sur un pied d'égalité avec les autres bruxellois.

DSCN0541.JPGLe malaise est tellement profond, qu'un mouvement réclamant le retour de l'autonomie de Haren a même vu le jour. Certes, il ne fait pas l'unanimité, mais la pétition qui l'accompagne a déjà recueilli en quelques semaines plus de 500 signatures! Si on compare ce chiffre au nombre d'électeurs inscrits à Haren lors des dernières élections, soit 2217, on se rend compte de la profondeur du malaise. De plus, cela a le mérite de lancer le débat.

Et débattre d'une vision de Haren et de la façon de gérer le village, c'est ce qui est proposé aux habitants ce jeudi 26 septembre, c'est une initiative citoyenne.

Débat autour de Haren ce jeudi 26 septembre à 20 heures 30 au centre culturel De Linde, rue Cortenbach, 7

Un hérisson harenois pour nos élus?

titi bitu.jpg

DSCN1015.JPG

Les commentaires sont fermés.