Kasteelhof, parc de Haren

ka09.jpgC'est le dernier parc aménagé par la Ville à Haren. Et pourtant, cela fait bien longtemps que cet espace avait cette vocation puisqu'il faisait partie des jardins du domaine Ter Elst.

ka08.jpgEn réalité, il était majoritairement occupé par des étangs, son niveau était alors bien en dessous de la rue du Pré aux Oies actuelle. Lorsqu'en 1912, le château fut démoli, la nature reprit peu à peu ses droits et les étangs se transformèrent en marécage, une magnifique roselière vit ainsi le jour. Toute une faune liée aux milieux aquatiques  trouva naturellement sa place. Nul doute qu'à l'heure actuelle une telle zone serait classée réserve "Natura 2000". Mais dans les années 70, d'aucuns décidèrent qu'un marais était une zone insalubre, et le tout fut comblé... avec entre autre des gravats et d'autres déchets.

parc.jpgUne fois de plus, la nature repris ses droits, une nouvelle végétation colonisa l'endroit et une nouvelle faune y trouva sa place. C'est ainsi qu'on pouvait y observer la chouette hulotte ou le faucon crécerelle.

Fin des années 90, des habitations commencèrent à voir le jour le long le la rue du Pré aux Oies. Déjà dans les années 50, un entrepreneur avait envisagé d'y bâtir un quartier, Kasteelhof (la rue) devant se prolonger jusqu'au coin de la rue Servandoni et de la rue du Pré aux Oies (d'anciens plans de Bruxelles montrent ce tracé). Mais la nature du sol aurait rendu ces constructions trop coûteuses et ce projet fut abandonné.

ka02.jpgLa Ville décida alors d'aménager un parc. Celui-ci s'articule autour d'une plaine de jeux, qui à l'origine, comportait un château (un rappel du passé de l'endroit). D'autres espaces sont laissés "naturels" afin de favoriser la biodiversité (mais on est loin de ce qu'elle fut dans le passé). On peut regretter que les architectes n'aient pas pensé à aménager une mare, ou un bassin, en référence au passé de zone humide de l'endroit. La seule présence aquatique dans le parc est en effet une fontaine d'eau potable à proximité de la plaine de jeux.

ka03.jpgka04.jpgSi ce parc est très apprécié par les familles, particulièrement durant les beaux jours, il est malheureusement régulièrement vandalisé. Ainsi, dans une nuit de juin 2012 des c... ont bouté le feu au château de la plaine de jeux (relire: "Le dernier château de Haren est parti en fumée"). Suite à cet acte inqualifiable, sur proposition des autorités, des harenois ont organisé dans le parc une Fancy Fair au cours de laquelle chacun (y compris les enfants) pouvait donner son avis sur la reconstruction du parc. Un dossier complet a été établi et remis à l'échevin compétent. Malheureusement, depuis, il y a eu des élections, la majorité a changé, et le nouvel échevin n'aurait pas reçu ce dossier de son prédécesseur.

Affaire à suivre.

ka01.jpg

Commentaires

  • dommage que le rond point est pris pour terrain de foot (ou de basket avec les plaques de rues en guise de panier) et cela après 22 heures pendant que les parents de ces jeunes dorment tranquillement ou alors lieu de rendez vous donnant lieu à des débats très très intéressants vu que nous sommes en première loge, alors que ces jeunes pourraient occuper le parc délaissé par les plus petits à cette heure là, occasionnant moins de nuisances pour les habitants des rues donnant sur le rond point. Il est vrai que le rond point kasteelhof est plus "sympa" pour les jeux de rue que la rue du beemdracht fermée spécialement pour les jeux de rue en juillet et en aout

Les commentaires sont fermés.