Lapin, faune de Haren

lapin04.jpgIl pullule un peu partout, et pour cause, l'absence de vrais prédateurs, l'interdiction totale de la chasse en région bruxelloise et sa fécondité sont propices à sa multiplication.

A Haren, on l'observe le plus souvent tôt le matin ou en début de soirée dans les espaces herbagés, il est notamment abondant dans le Keelbeek.

Comme la plupart des herbivores, le lapin (Oryctolagus Cuniculus) a un champs de vision très large. Chaque oeil pourrait voir à 192° ce qui lui confèrerait une vision à 360°, ce qui est pratique pour échapper aux prédateurs.

lapin01.jpgEn dehors de nos chiens, le lapin ne connaît pas de réels prédateurs  Haren. En effet, buses et renards ne peuvent s'en prendre qu'à de très jeunes individus, les adultes sont trop gros pour eux.

Très prolifique, une femelle peut avoir jusqu'à cinq portée de trois à douze lapereaux par an. Toutefois, on estime que 75% des petits meurent pendant la période de lactation.

Si la logévité maximum du lapin est de neuf ans, sa durée de vie moyenne dans la nature est de deux ans.

La robe du lapin de garenne est brun/roux. Il est toutefois possible d'observer d'autres couleurs dans la nature, c'est probablement le résultat d'hybridation avec des lapins domestiques relachés ou échappés.

lapin02.jpg

Les commentaires sont fermés.