• Hérisson, faune de Haren

    hagrid.jpgIl ne lui reste que quelques jours pour constituer ses réserves pour l'hiver. En effet, la température commence à sérieusement baisser et ses proies vont elles aussi entrer en hibernation. Le hérisson (Erinaceus europaeus) s'active en automne, et on le croise d'autant plus fréquemment, que les jeunes de l'année viennent de prendre leur indépendance.

    Hôte régulier de nos jardins, il est un allié précieux en détruisant limaces et escargots; mais il lui arrive aussi, en bon opportuniste, de se servir dans la gamelle du chat ou du chien laissée sur la terrasse. Sa ration nocturne est d'environ 70 gr.

    herisson 3.jpgContre les prédateurs, il a un moyen de défense efficace: il se roule en boule n'offrant à son adversaire qu'une pelote de piquants. Cette stratégie lui est souvent fatale quand il l'adopte sur une route à l'approche d'une voiture. Sa longévité, est normalement de 20 ans, mais on estime sa durée de vie moyenne à 2 ans! Il est également victime de l'usage de pesticides.

     

    Tous les hérissons ont des puces (différentes de celles des chiens ou des chats) que la mère transmets à sa progéniture. Les individus en bonne santé ne semblent pas en être affectés.

    hérisson 4.jpgPour l'acceuillir dans votre jardin, laissez dans un coin un tas de feuilles, de branchage, ou un empierrement grossier (mais stable).

    A la fin de l'automne, quand la nourriture devient rare et dès que la température chute en dessous de 10° C, le hérisson entre en hibernation, au fond d'un nid d'herbes et de feuilles qu'il aménage dans les fourrés ou sous une souche, dans un tas de bois, sous une haie, sous un tas de foin, ou quelquefois dans un terrier de lapin... Un hérisson en hibernation se trouve dans un état de torpeur et est donc incapable de se nourrir. Il passe l'hiver en brûlant les réserves de graisses qu'il a emmagasinées dès la fin de l’été, dans l'attente des beaux jours et d'une nourriture plus abondante. Il ne "dort" pas de façon continue mais sort de sa torpeur régulièrement pour se nourrir et s'agiter un peu avant de sombrer à nouveau.

    herisson 2.jpgSa respiration s'arrête presque complètement et il peut s'écouler plusieurs minutes entre deux respirations. Le réveil définitif se fait au printemps, vers les mois de mars ou d'avril, quelles que soient les conditions climatiques. À la fin de l'hibernation, les hérissons ont perdu alors 30 % de leur poids.

    hérisson.jpg

  • Comparer... pour mieux voter

    case.jpgTous les partis ont une vision des différents problèmes. La communication étant différente d'une liste à l'autre, la comparaison est parfois difficile. Il paraissait donc intéressant de réunir des candidats des différents partis et de les faire débattre ensemble autour de leur vision respective pour l'avenir de notre entité.

    HAREN tv a donc pris l'initiative d'organiser un débat public qui se tiendra le jeudi 4 octobre à 20 heures dans la salle "In de Poort" (les débats seront filmés et diffusés ensuite sur le web).

    lgh08.jpgDeux représentants (maximum) pour chaque liste feront face aux citoyens et répondront aux questions d'un animateur neutre. Ces questions seront basées sur celles que vous les citoyens auront fait parvenir à HAREN tv. Les thèmes en rapport avec la vie communale ne manquent pas (insécurité, mobilité, urbanisme, culture et loisirs, enseignement, propreté publique... et évidemment la prison). A vous de poser des questions sur les thèmes qui vous tiennent à coeur.

    Il y a trois possiblités pour nous faire parvenir vos questions:

    1° par e-mail à l'adresse elections@haren.tv

    2° en les écrivant ci-dessous dans les commentaires de cette note

    3° en les déposant dans l'urne qui sera présente à l'entrée de la salle le jour-même

    Enfin, plusieurs candidats ont déjà confirmé leur présence, et la souvent la tête de liste elle-même!

    Affiche débat 121004.jpg

  • Agenda du mois d'octobre 2012

    agenda.jpg

    Après une trêve estivale, les activités reprennent à Haren. Bien sur, les élections en amènent leur lot, mais de nouvelles activités récurrentes apparaissent:

     

    Mardi 2 octobre:

    wanson barreaux.jpgRéunion d'information sur la future prison: les autorités de la ville de Bruxelles invitent les harenois à une séance d'information sur la future prison de Haren, seront également présents des représentants du SPF justice et de la Régie des bâtiments.

    A 18h30 école Harenheyde, rue de Verdun 381

     

    Mercredi 3 octobre:

    jeu de-societe.jpgSoirée jeux au "TOOGENBLIK". Chaque premier mercredi du mois, le Toogenblik organise une soirée jeux de société. Vous y amenez un jeux de société de votre choix et invitez les personnes présentes à jouer avec vous, ou vous vous joignez à une "autre" table.

    A partir de 19 heures au Toogenblik, rue Cortenbach,11

     

    Jeudi 4 octobre:

    Affiche débat 121004.jpgDébat électoral autour de Haren: HAREN tv réunit les représentants des différentes listes qui se présentent aux élections pour donner leur vision de l'avenir de Haren en réponse aux questions des citoyens.

    A partir de 20 heures à la salle "In de Poort", rue de Verdun, 344

     

     

     

    Samedi 6 octobre:

    moules.jpg Kermesse aux moules: ce samedi c'est au tour du "Old Time Cafe" de prososer ses moules à la façon du chef (1,5Kg par casserole). Ce sera de 12h à 21H au prix de 18€ (pour ceux qui préfèrent, un américain-frites sera disponnible au prix de 10€). Réservation souhaitée.

    Au "Old Time Cafe" rue de Verdun, 392

     

    Dimanche 7 octobre:

    journée d e.jpgJournée Découverte Entreprises: deux entreprises harenoises participent cette année: AQUIRIS (station d'épuration nord) 450 avenue de Vilvorde

    et ELECTROLUX qui outre ses produits, proposera des démonstrations culinaires au 40 de la rue de la Fusée

     

     

    Mercredi 10 octobre:

    mama%20moe2.jpgMama moe en de kraai: film d'animation pour les enfants à partir de trois ans. "Une vache veut tout apprendre: rouler à vélo, construire une maison en bois etc... Une corneille ne comprend pas pourquoi une vache ne se contente pas de brouter de l'herbe..." (en Néerlandais)

    A 14 heures au Centre Culturel "De Linde" rue Cortenbach, 7

     P.A.F.: 1,5€

     

     Dimanche 14 octobre:

    elec.jpg???: Je sais qu'il y a un événement important que je devais signaler ce jour, mais j'ai oublié lequel. Pouvez-vous m'aider?

     

     

     

    Mercredi 24 octobre:

    brusselse_wafel.jpgWafenlenbak : vous êtes persuadés faire les meilleures gauffres de Bruxelles, venez le prouver au "Linde", vos ingrédients vous seront remboursés et vous serez sur la liste des "guests" du one-man show de Bert Kruismans!

    A 19 heures au Centre Culturel "De Linde" rue Cortenbach, 7 (renseignements: 02 242 31 47)

     

    Mercredi 24 octobre:

    BertKruismansweb.jpgVaderland, Try-out par Bert KRUISMANS: comment définir cet humoriste flamand qui fait aimer la Flandre à la Wallonie et les wallons aux flamands. Ici, son one-man show sera uniquement en néerlandais, mais certainement à ne pas manquer!

    A 20 heures au Centre Culturel "De Linde", rue Cortenbach, 7   P.A.F.: 10€

     

     

     

    Vendredi 26 octobre:

    Malcom Holcombe.jpgMalcom HOLCOMBE: un habitué du "Toogenblik", il vient ici présenter son nouvel album "Down The River"

    A 21 heures au Toogenblik, rue Cortenbach, 11   P.A.F.: 12€

     

     

     

    double concert-page-001 b.jpgSatine et Frédéric Lamory: un double-concert HAREN tv (même si il est organisé à Evere). De la bonne chanson française avec deux personnalités attachantes.

    A l'Espace TOOTS rue Stuckens, 125, 1140 Evere

    P.A.F. : prévente: 12€, sur place: 15€ (réductions pour jeunes et seniors) réservations: 0496 39 81 68

     

    Si vous organisez un événement sur Haren, n'hésitez pas à nous le signaler à redaction@haren.tv

     

     

     

  • Poubelle en Osier... Fleuri???

    PICT0728.JPGLa petite rue de l'Osier Fleuri se voit une fois de plus polluée par un dépôt clandestin! Cette petite rue souffre en effet de sa proximité avec la chaussée de Haecht et de l'absence d'habitation sur sa plus grande partie. En outre, son étroitesse rend le passage des véhicules à quatre roues (dont ceux de la police) particulièrement difficile.

    Cet isolement apparent semble créer un appel aux inciviques, souvent semblerait-il des navetteurs (proximité de la chaussée d'Haecht oblige).

    Et pourtant, cette rue est très fréquentée, non par les véhicules à moteur, mais par les harenois qui se rendent à pied ou à vélo au supermaché de la chaussée de Haecht ou quotidiennement par les enfants francophones de Diegem qui fréquentent l'école de la rue de la Paroisse (mais jamais par la police qui ne peut l'emprunter en voiture!)

    PICT0725.JPGSi la plupart du temps, les dépôts sont constitués de quelques sacs poubelle abandonnés à la "va-vite" par des navetteurs à l'entrée de la rue, cette fois, comme le montrent les photos, le dépôt est plus important et situé assez loin des accès (on se demande comment ils ont pu tout amener là, à moins de rayer leur carrosserie).

    Souhaitons que les autorités réagissent promptement en enlevant rapidement ces détritus, mais aussi qu'elles réfléchissent à des mesures concrètes et efficaces pour que ce genre de situation ne se reproduise pas.

    Une lectrice m'a signalé un autre dépôt clandestin rue du Pré aux Oies. Mais celui-ci se situe sur un terrain appartenant à Infrabel, donc considéré comme privé (même si accessible). Le pouvoir de la Ville ou de la Région est donc limité dans ce cas. c'est au propriétaire de terrain de prendre les mesures adéquates (à suivre).

     

    PICT0726.JPG

  • Le retour des encombrants

    encombrant 1.jpgOu plutôt leur départ puisqu'entre le 1er et le 13 octobre 2012, le Service de la Propreté entreprend la récolte des encombrants dans les différents quartiers de Bruxelles.

    Ces collectes se déroulent selon une formule mixte :

    -d’une part, des conteneurs sont placés dans les quartiers pour permettre aux riverains d’y déposer leurs gros déchets. Les endroits où sont placés les conteneurs sont annoncés dans un dépliant toutes-boîtes, distribué environ 15 jours avant le début de la campagne

    -d’autre part, la possibilité est offerte aux personnes qui ont des difficultés à se déplacer, de demander un enlèvement à domicile

    Chaque famille habitant la Ville de Bruxelles a le droit de déposer gratuitement 2 m³ d’encombrants dans les conteneurs spécialement mis à disposition dans les quartiers. Une carte d’identité sera demandée sur place.

    La récolte des encombrants, c'est l’occasion de se débarrasser des TV, meubles et autres appareils électroménagers arrivés en fin de vie.

    Attention, les déchets toxiques, les déchets de construction et les pneus ne seront pas autorisés.

     

    A Haren, deux dates sont prévues :

     

    -Le vendredi 5 octobre de 8 heures à 18 heures à l’angle de la rue Twyeninck et de la rue du Pré aux Oies ainsi à l’angle de la rue du Camp et de la rue du Pré aux Oies

     

    - Le samedi 13 octobre de 8 heures à 18 heures à l’angle de la rue Twyeninck et de la rue du Pré aux Oies.

     

    encombrant 2.jpg

    Les mauvaises langues diront que le dimanche 14 octobre vous aurez l'occasion de vous débarrasser d'encombrants d'une autre nature... 

  • Info prison enfin!

    wanson barreaux.jpgCela fait bien longtemps que les harenois l'attendait: une réunion d'information sur la prison. Pur hasard si celle-ci est organisée à quelques jours des élections???

    Toujours est-il que le Bourgmestre et l'Echevin de l'urbanisme et de la mobilité de la Ville de Bruxelles invite les harenois à une soirée d'information le mardi 2 octobre.

    JCLG120229B.jpgDes représentants du Service Public Fédéral Justice et de la Régie des Bâtiments seront également présents pour répondre à nos interrogations.

    Souhaitons que cette soirée ne soit que bilingue Français/Néerlandais et qu'ils n'utiliseront pas leur habituelle langue de bois!

    Le mardi 2 octobre à 18 heures 30

    à l'école Harenheyde, rue de Verdun 381

    JCLG120219.jpg

  • Composition paniers bio du 4 octobre

    panier_bio.jpg

    Voici la composition des paniers qui seront livrés le jeudi 4 octobre (cliquez sur le tableau pour l'agrandir):

    panier 121004.jpg

    Petit panier légumes: 9.50€ Grand panier légumes: 14.50€ Petit panier fruits: 9.50€ Grand panier fruits: 14.50€ Petit panier mixte: 9.50€ Grand panier mixte: 14.50€ Panier soupe: 6.00€ Panier provisions: 27.00€

    Pour recevoir votre panier le jeudi 04.10.2012, votre commande et versement sont à effectuer jeudi 27.09.2012 au plus tard au compte 377-0199475.80 - Carine Vanophem, avec mention de votre commande sur le versement, ou par mail séparé. Si vous le désirez, vous pouvez payer plusieurs commandes à la fois, toujours à l’avance bien entendu. Il sera nécessaire à ce moment là de spécifier par mailla commande. Mentionnez la date de livraison et ce que vous désirez(exemple 2-9 : gr panier - 14,50€ / 9-9 : pt panier – 9.5€ / 15-9 : panier mixte 14,50€etc.… total : 38.5€)

    Lieu et heures d'enlèvement des Paniers : Le jeudi entre 17h30 et 20h30, chez Christiane et Pierre van Gulck-Miermont, Rue du Beemdgracht, 12, à 1130 Haren.

    Merci, bonne Semaine et à bientôt j’espère.

     

    !cid_image001_png@01CC7E33.png

     

  • Pour ne pas être marron!

    PICT0724.JPGIl y a quelques mois, nous vous parlions d'un projet immobilier qui menaçait les marronniers situés au coin de la rue Twyeninck et Kasteelhof. Hélas, bien que disproportionné et s'intégrant mal dans le quartier (immeuble à appartement dans un quartier jusqu'à présent uniquement composé de maison unifamiliales) ce projet a reçu l'aval des autorités communales.

     

     

    projet marrons 1.jpgLes marronniers sont donc voués à disparaître sans qu'un plan de replantation n'ait été envisagé. Une idée a alors germé (au sens propre comme au figuré) dans la tête de certains riverains. "Si on ne peut pas sauver ces marronniers, donnons une chance à leur descendance!"

    Ils ont donc rammassé les fruits de ces arbres (qui ont plus de 50 ans) et comptent les faire germer et pousser. Lorsqu'ils auront des plants viables, il demanderont à la ville de les replanter dans leur quartier.

    marronnier.jpg"S'ils refusent, nous le feront nous-même" nous a dit l'un d'eux.

    Voici une initiative de citoyens qui entendent ne pas voir leur quartier défiguré par des décision prises par des personnes qui n'y mettent les pieds qu'à la veille des élections!

    PICT0715.JPG

  • Terry Lee Hale au Toogenblik

    Terry Lee Hale.jpgLa saison reprend dans le plus sympathique club de Haren, et c'est Terry Lee Hale qui ouvre le bal:

    Depuis toujours, la musique est une préoccupation majeure dans la vie de ce compositeur-interprète d'exception qu'est TERRY LEE HALE. Tout droit échoué de son Texas natal, il se souvient encore de ces vendredi soirs où son père "flanqué d'une bouteille de bière, mimait dans l'air des roulements de batterie tout en écoutant Fats Domino, Hank Williams, Bob Wills et les Texas Playboys".
    Fils de militaire signifie très tôt - pour HALE -, être voué à l'errance et recevoir une éducation "aléatoire and incohérente". "J'ai dû changer dix fois d'écoles en douze ans. Fatalement, j'avais peu d'amis... mais j'ai développé un sens imaginaire actif et un réel plaisir à rester seul". HALE se met très tôt à jouer de la clarinette dans des groupes de collège, développant un goût grandissant pour la musique de Debussy et Sousa. En ce qui concerne ces préférences pop d'alors, on citera les Beatles et Duane Eddy. C'est à l'âge de 15 ans que HALE gagne l'argent de sa première guitare en récoltant des fruits dans les vergers autour de Yakima, Washington.
    Dès la fin de ses études secondaires, après avoir obtenu son diplôme, HALE gagne en stop la côte est des Ètats-Unis, s'arrêtant dans le Vermont, à Boston et dans le New Hampshire. Provisoirement installé à Cape Cod, il découvre la musique du Rev. Gary Davis, un chanteur-prédicateur des rues. "Dès que je l'entendis, je sus que c'était comme ça que je voulais que sonne une guitare...", explique HALE, "pleine, puissante et exaltante".
    HALE se met à parcourir son vaste pays, débarquant à Chicago, écumant les petits clubs folk et blues où il se produit avec sa partenaire musicale et romantique Rebecca Sarow. Des déplacements consécutifs promènent nos deux complices - ainsi que leur fille Liza -, à travers le Texas, le Michigan, à Washington et Denver. Tandis qu'il peaufine sa technique de guitariste et son savoir-faire de compositeur, HALE ne cesse de voir grandir le rang de ses influences, du blues de Muddy Waters, Howlin' Wolf et Tampa Red... aux rythmes "outlaw" texans : Willie Nelson, Waylon Jennings et Jerry Jeff Walker.
    En 1984, après une année de déception et de frustration passée à Los Angeles ("personne ne s'intéressa à moi"), HALE décide de s'installer à Seattle avec sa fille Liza. "Nous étions en 1984 et Seattle fut un choix facile - l'endroit idéal où je pourrais sans doute fondre toutes les techniques que j'avais assimilées en un unique et cohésif concept musical". HALE assure la maintenance du bar dans certains clubs, arrondissant ses fins de mois en s'occupant - dans les mêmes clubs -, de la programmation artistique... Dans la foulée, il forme un groupe de R&B : The Ones. C'est également à cette époque que TERRY rencontre et noue de solides amitiés avec de précieux fleurons de la scène musicale de Seattle, parmi lesquels The Walkabouts. Le temps d'enregistrer et d'auto-produire un album présenté sous forme de cassette, et The Ones se séparent en 1985 lorsque Jack Endino s'en va fonder Skin Yard.
    Tout en retournant à ses occupations de musicien en solo, HALE continue d'élever sa fille, exerce la profession de charpentier, et joue sa musique dans les bars - la nuit -, autour de Seattle. Il enregistre son premier LP-cassette en 1986, qui sera suivi par d'autres créations en 1988, '90 et '91. Son troisième enregistrement, intitulé "Oh What A World", sort sur le label allemand Normal et bénéficie d'une distribution dans toute l'Europe. Son second CD, "Frontier Model", est édité en février '94 par le label allemand Glitterhouse, un label auquel TERRY LEE restera désormais fidèle. Notre troubadour tourne inlassablement en Europe et ses performances très remarquées fidélisent un public de plus en plus nombreux. Son troisième album, "Tornado Alley", est enregistré dans le studio John Keane à Athens, Géorgie, et voit le jour en février 95.
    En 1996 sort "Leaving West", quatrième CD pour ce virtuose de la six cordes et docteur honoris-causa des géographies de l'âme humaine. Les 14 titres proposés par ce barde minutieux oscillent entre lyrisme, émotion et fluidité maîtrisée. Comme d'usage, de la belle ouvrage. Un petit miracle d'une humilité bienvenue !
    Aujourd'hui, en 1999, TERRY LEE HALE prouve son éclatante santé dans ce nouvel opus intitulé "OLD HAND". En 1994, TERRY avait croisé à Concarneau un groupe baptisé the Blind Doctors. Une belle et franche amitié était née ! C'est avec eux, que notre texan signe ce nouveau chapitre musical. La rencontre entre le barde atypique et les ???? devait s'avérer riche de promesses.

    Terry Lee Hale sera au Toogenblik ce vendredi 28 septembre à 21 heures

  • Lâcheté imbécile

    PNEUS-~1.JPGCe samedi matin, une candidate harenoise aux élections communales a découvert que les pneus de son véhicule avaient été crevés.

    Ce genre d'acte est inqualifiable, et est d'une lâcheté sans nom. Car bien sur, les auteurs de cet acte inqualifiable n'auront jamais le courage (je me retiens d'utiliser d'autres termes) d'en assumer la responsabilité!

    Nous sommes en démocratie, et chacun a le droit d'exprimer son opinion dans le stricte respect de chacun. Mais il semble que malheureusement, il reste des pauvres c...  qui ne l'on pas compris et qui détruisent le bien d'autrui tout en se cachant.

    Des lâches, imbéciles de surcroit!