• VTT pour la police à Haren?

    police vtt b.jpgIl y a quelques années, a Ville de Bruxelles avait instauré des patrouilles de police en VTT à Haren. Il est vrai que la topographie de notre village, avec ses nombreux chemins vicinaux, se prête bien à ce genre de patrouilles.

    Malheureusement, cette expérience a fait long feu, il est vrai que depuis, la réforme des polices est passée par là, avec une refonte des zones et la redéfinition du rôle de chaque commissariat.

    Haren a vu disparaître cette patrouille cycliste mais aussi les agents de quartier qui avaient un réel contact avec la population. Il semblerait que le commissariat ne soit plus qu'une antenne administrative, en tout cas c'est l'impression qu'il donne puisque dès qu'un harenois demande une intervention, c'est une patrouille du centre ou à la rigueur de Neder over Heembeek qui vient... avec des agents qui ne connaissent pas le quartier (au point de parfois prendre des sens interdits sans s'en rendre compte...)

    Outre son aspect convivial, les patrouilles en VTT sont la meilleure solution pour intervenir à Haren, et parfois même la plus rapide.

    Imaginez le scénario suivant: trois malfaiteurs, à pied fuient à Haren. Ils sont poursuivis par deux patrouilles en voiture. Les malfrats s'engagent dans un chemin. Un des véhicules de police en bloque l'accès en demandant par radio au second de bloquer la sortie de ce chemin. Malheureusement, les policiers de l'autre véhicule ne connaissent pas Haren et ses nombreux chemins, de plus, ceux-ci ont plusieurs rammifications. L'hélicoptère arrivé tardivement en renfort ne sera d'aucun secours et les fuyards ont pu facilement s'échapper. Cela ne ce serait pas produit si ils avaient été traqués par une patrouille VTT connaissant les chemins de Haren.

    Pure fiction me direz-vous? Et bien non, ceci c'est passé très récemment et m'a été relaté par un policier sous le couvert de l'anonymat.

    A méditer! 

    police vtt.jpg

  • Tournée "sécurité"

    logo_ville_de_bruxelles.jpgLa distribution des invitations à la réunion "sécurité" qui se tient ce mercredi 29 février aurait connu quelques couacs (année bissextile en cause?). Toujours est-il que tous les harenois ne l'on pas reçue, ou alors fort tard.

    Pourtant, cette réunion est importante pour les citoyens. Ele permet aux autorités de présenter les services de sécurité (agents de quartiers, gardiens de la paix, police, Braavvo etc); d'expliquer les actions menées et les projets prioritaires en matière de sécurité.

     

     

    police.jpgLes citoyens pourront poser leurs questions aux acteurs présents (dont espérons-le, notre bourgmestre). Et ces questions sont nombreuses: pourquoi n'y a-t-il plus de "véritables" agents de quartiers, le commissariat n'est-il qu'une antenne administrative, pourquoi lorsqu'on demande une intervention à Haren, c'est une patrouille du centre-ville ou au mieux de Neder qui vient, avec des agents ne connaissant pas le quartier, quelles mesures sont prises contre les deux bandes urbaines qui prennent possession de Haren et insécurisent certaines parties du village...

    Peut-être avez-vous encore d'autres questions auxquelles, nous l'espérons, les intervenants répondront sans langue de bois!!!

    La réunion se tiendra à partir de 19 heures à l'école Harenheyde, rue de Verdun, 381

    commissariat.jpg

  • La future prison s'invite au conseil communal

    conseil communal.jpgC'est par la voix de la conseillère de l'opposition Marie Nagy, que le projet de future prison à Haren a été mis à l'ordre du jour du conseil communal de ce 27 février

    Et les questions qui se posent et qui préoccupent les harenois sont nombreuses et d'ordre divers.

    Le premier à répondre, fut le bourgmestre, Freddy Thielemans. Il se concentra sur les aspects relevant de ses compétences, à savoir la police et la sécurité. Il a ainsi disserté de longues minutes sur le fait que la Ville ne devrait pas supporter les surcoûts sécuritaires conséquents à l'implantation de la prison et à son fonctionnement, ceux-ci relevant du ministère de la Justice. A demi-mots, on a pu comprendre, que le service de police ne serait pas amélioré pour les citoyens à Haren.

    wanson b.jpgCe fut ensuite à l'echevin de l'urbanisme et de la mobilité, Christian Ceux, de répondre. D'emblée il a tenu à mettre les choses au clair: pour le moment, il y a un appel à candidature, pas encore d'appel d'offre, et si on n'a plus parlé pendant des mois de ce projet, c'est parce qu'en l'absence de gouvernement, le projet a été en attente. Il a ensuite abordé l'aspect mobilité, en soulignant que le centre de Haren ne devrait pas souffrir d'un trafic de transit supplémentaire. La ville aurait exigé de la part de la régie des bâtiments une étude de mobilité auprès d'Agora (Laurent Moulin qui suit ce dossier de près pour HAREN tv et le Comité des habitants a pris contact avec eux, leur étude est presque finalisée et comporterait de nombreux points noirs). On peut se poser des questions quand on sait que cette prison accueillera 1190 détenus (en théorie) dont certains seront transférés régulièrement vers le palais de justice, sans compter les visiteurs, les avocats, le personnel et les livraisons diverses, cela va générer un trafic intense, qui devrait se concentrer sur la chaussée de Haacht qui est déjà saturée (avec en plus le nouveaux siège de l'OTAN qui y aura une de ses entrées) On verra donc, diplomates, chefs d'état et détenus se croiser sur la même route embouteillée.

    L'offre de transport en commun est aussi à revoir, mais tant pour la STIB que pour la SNCB, cela sort du domaine de compétence de la Ville. (Christian Ceux qui cite les deux gares de Haren semble ignorer qu'elles se trouvent à plus d'un kilomètre du site de la future prison, mais c'est vrai qu'il n'est pas harenois).

    Tant le bourgmestre que l'échevin parlent de l'importance de la participation citoyenne, pourtant, ils n'envisagent d'associer un membre du Comité des Habitants que pour une commission de suivi, c'est à dire une fois que toutes les décisions auront été prises! Ils n'envisagent même pas d'associer les citoyens aux ateliers sur la mobilité auquels participe le cabinet de Christian Ceux avec la régie des bâtiments. Nous ne devons pas avoir la même définition de "participation citoyenne"!

    On a également appris lors de ce conseil, que la question de l'assainissement des sols pollués du site Wanson, n'avait pas encore de solution, ni de mise en oeuvre ni surtout financière!

    witloof.jpgEnfin, une des questions posée par Marie Nagy concernait l'avenir de la "coulée" verte que constitue le chemin du Keelbeek (rue du) entre Haren et Diegem, mais aucune réponse n'a été donnée.

    Il semble improbable que pour un projet d'une telle importance, la Ville ne disposerait que d'aussi peu d'informations.

    Pour conclure, une fois cette prison construite, combien de détenus réveillés toutes les nuits par le passage des avions, porteront plainte auprès de la Cour Européenne de Justice pour conditions de détention inhumaines et dégradantes?

     

    expropriation.jpg

  • Composition paniers bio du 8 mars

    panier_bio.jpg

    Voici la composition des paniers qui seront livrés le jeudi 8 mars:

    panier 120308.jpg

    Petit panier légumes: 8.50€      Grand panier légumes: 13.00€       Petit panier fruits: 8.50€      Grand panier fruits: 13.00€      Petit panier mixte: 8.50€      Grand panier mixte: 13.00€      Panier soupe: 5.00€      Panier provisions: 26.00€     

    Pour recevoir votre panier le jeudi 08.03.2012, votre commande et versement sont à effectuer jeudi 01.03.2012 au  plus tard au compte 377-0199475.80 - Carine Vanophem, avec mention de votre commande sur le versement, ou par mail séparé. Si vous le désirez, vous pouvez payer plusieurs commandes à la fois, toujours à l’avance bien entendu. Il sera nécessaire à ce moment là de spécifier par mail  la commande. Mentionnez la date de livraison et ce que vous désirez  (exemple 2-9 : gr panier - 13€ / 9-9 : pt panier – 8.5€ / 15-9 : panier mixte 13€  etc.… total : 34.5€)

    Lieu et heures d'enlèvement des Paniers : Le jeudi entre 17h30 et 20h30, chez Christiane et Pierre van Gulck-Miermont, Rue du Beemdgracht, 12, à 1130 Haren.

    Merci, bonne Semaine et à bientôt j’espère.

    !cid_image001_png@01CC7E33.png

  • Balade découverte

    beaulieu 1.jpgLe début de la Beaulieuwandeling organisée ce dimanche 26 février s'est vue rythmée par le décollage assourdissant des avions. En progressant depuis la place du village jusqu'au bout de la piste 25R nos conversations enthousiastes se sont vues souvent interrompues. Dès l'Osier Fleuri, nous nous taisions et bouchions les oreilles à un rythme que vous connaissez bien.

    beaulieu 2.jpgCes désagréments font bien sur partie de l'intérêt de la balade qui nous fait découvrir différents quartiers bordant l'aéroport et de grands axes routiers. Mais outre la présence ou l'absence de bruits de certains lieux, nos découvertes furent diverses, comme promis.

    Si l'on s'émerveille de découvrir de petits coins de nature qui rendent la balade très agréable, on remarque bien sûr que ces zones ont été sauvées par hasard et non par intention. Beaucoup de nos richesses ne sont là que par le besoin de zone tampon ou faute de n'avoir pu trouver d'utilisation économique pour la zone.

    Le hasard nous sauve et la nature est peu rancunière, malgré le peu de considération qu'on lui accorde elle nous offre à chaque instant ses merveilles,  qui se serait douté de découvrir un petit lagon bleu à Machelen par exemple ? Outre les mésanges, un pic, un couple de pinsons des arbres et des colverts sont même venus nous encourager.

    beaulieu 3.jpgIl n'y a bien sûr pas que la nature qui nous a gâté, l'architecture, l'urbanisme et l'organisation des quartiers et la vie citoyenne ont trouvé leur place lors de cette visite. Et chacun des participants s'y est retrouvé, qui aurait pensé qu'une dame d'Auderghem m'apprendrait que les arbustes du Dobbelenberg (menacés par la prison) sont des Cornouillers ?

    Si la foule n'était pas au rendez-vous malgré le temps correct, le plaisir de la balade et tout ce que j'y ai appris nous poussent de l'avant pour l'organisation des prochaines balades.

     

    Rendez-vous lors du WE bienvenues pour des balades tout au long du WE.

     

    Laurent MOULIN

     

     

    beaulieu 4.jpg